Mon Chien Magazine

  • 2.686 chats et 429 chiens euthanasiés! La plupart des félins condamnés sont des chatons qui n’ont pas encore été sevrés.

    18698167_1360987927313668_6928698182536225270_n.jpgAlors que l’arrêté sur la stérilisation obligatoire des chats n’est toujours pas entré en vigueur en Wallonie, le nombre d’euthanasies ne faiblit pas. La preuve avec ce sondage réalisé à Charleroi et à Liège. Les chiens sont un peu mieux logés que les chats…  

    Commençons par un chiffre dévoilé récemment au Parlement bruxellois. L’an dernier, 904 chats adultes et 521 chatons ont été euthanasiés dans les refuges bruxellois. Cela correspond, précise le ministre responsable, à 38 % des chats adultes accueillis dans ces mêmes refuges et à 37 % des chatons. Un chiffre qui paraît énorme.
    Et, pourtant, ce n’est pas l’avis de Franck Goffaux, le directeur de la SPA de Charleroi qui couvre un rayon de 1.800 km 2 . « Je me dis au contraire que cela me paraît peu, qu’ils ne font pas grand-chose » , estime cet amoureux des animaux.
     
    Il nous dévoile ses chiffres qui peuvent paraître cruels. M. Goffaux parle des chats mais aussi des chiens. « En 2016, 313 chats adultes et 101 chatons ont été abandonnés par leurs propriétaires qui les ont déposés chez nous. Nous avons récupéré 964 chats et 698 chatons perdus. Ainsi que 50 chats saisis et 22 hébergés ».
    Tous, rassurez-vous, n’ont pas été euthanasiés ! « 57, dont 15 chatons, ont été rendus à leurs propriétaires. Il y a eu 364 adoptions, dont 65 chatons ». Une cinquantaine de chats était encore au refuge au 31 décembre. Faites le compte : il y a eu, environ, 1.680 chats euthanasiés à Charleroi en 2016. Soit plus de 4 chats par jour. « Ce sont principalement des chatons âgés d’à peine 1 ou 2 jours et qui ne sont donc pas sevrés. On nous les amène par caisses entières pendant la période de reproduction. Des chatons trouvés dans des garages ou au fond des jardins et qui ne sont pas viables puisque retirés à leur mère » .
     
    Les chiens ont un peu plus de « chance ». « 86 % des chiens accueillis par notre SPA en sortent vivants. Soit ils ont retrouvé leurs maîtres, soit ils ont été adoptés ». À Charleroi, près de 240 chiens ont quand même été euthanasiés. C’est plus qu’à Liège, l’autre très grande SPA wallonne, nous apprend Fabrice Renard. « L’an dernier, 1.006 chats ont été euthanasiés au refuge et 189 chiens » .
     
    Là aussi, ce sont souvent des chatons non sevrés. « Mais notre politique de stérilisation porte ses fruits. L’an dernier, nous avons stérilisé 1.400 chats errants ».
     
    En tout, et rien que pour les SPA de Liège et de Charleroi, 2.686 chats et 429 chiens ont donc été euthanasiés.
     
    L’arrêté ? En juin !
    Du côté de la Région wallonne et de son ministre Carlo Di Antonio, on ne disposera des données 2016 que vers le mois de juin, pour une partie des refuges wallons. C’est en juin aussi que doit entrer en vigueur l’arrêté sur la stérilisation obligatoire des chats.

  • Hemy, 9 ans, agent des douanes et bientôt pensionnée!

    Capture.JPG

    Elle saute d’un siège à l’autre, reniflant tant et plus chaque recoin de l’habitacle. Marque parfois l’arrêt, dans un regard affectueux vers son maître, Patrick. Il le comprend de suite : « Vous avez vu ? Sa respiration change. Elle vient de faire une prise ! »
     
    De fait : la boîte à gants de la vieille Nissan renferme un petit boîtier métallique camouflant quelques grammes de cannabis. Patrick lui tapote affectueusement la tête, en signe de récompense. Mission accomplie.
    Un membre de la famille
     
    Hemy a bientôt 9 ans. Et la gentille Springer Spaniel, dans sa jolie vareuse frappée « douane » n’en est pas à son premier succès. « Elle est spécialisée dans la détection de stupéfiants mais aussi de billets, dont elle piste l’odeur de l’encre » , résume son maître-chien. « L’an passé, elle nous a permis de mettre la main sur 70.000 euros. L’année d’avant, elle a participé à la découverte de 5,7 tonnes de résine de cannabis, lors d’une action collective… »
     
    Achetée et formée pendant un an par l’État, c’est son maître-chien qui en a la garde au quotidien. Il la reprend d’ailleurs tous les soirs chez lui. Ses vaccins sont bien entendu remboursés, et Patrick reçoit 115 euros par mois pour ses frais de nourriture et d’hébergement. Il s’agit d’un forfait unique, quelle que soit la taille de l’agent du fisc à quatre pattes.
     
    Mais Hemy vieillit. Son flair s’émousse peu à peu. Elle sera bientôt pensionnée. « Mais pas question de la laisser partir dans un refuge ! » , prévient déjà Patrick. « Moi, je change de service en septembre prochain et j’ai déjà prévu de la racheter. »
     
    Il ne sait encore combien son employeur lui en demandera. « Mais je m’en moque ! Elle fait partie de la famille ! Je passe même plus de temps avec elle qu’avec ma femme… » , lance l’homme dans un grand éclat de rire.
  • Un riche enfant utilise un bichon maltais pour faire briller sa Maserati à 500 000 euros (vidéo)

    Capture.JPGUne courte vidéo montre une personne astiquant le capot de sa voiture de sport avec son chien, ce qui provoque le rire de celui qui filme. Une scène choquante qui ne plaît pas aux internautes.

    C’est sur le profil Instagram Rich Kids of London que cette vidéo est apparue. On y voit un homme frotter un bichon maltais sur le capot d’une Maserati MC12, une voiture de sport coûtant plus de 500 000 euros.

    L’auteur de la vidéo garanti que la meilleure façon de polir cette voiture est avec «  un chien 100 % naturel, qui assure un cirage parfait  ». Mais il certifie aussi que le chien n’a pas souffert dans cette vidéo.

    Choquante, cette vidéo récolte des commentaires de personnes outrées par un comportement si puéril.

    Le compte Instagram Rich Kids of London collecte des photos des enfants de riches de Londres et de leurs vies singulières, composées de belles voitures et de sorties en jets privés

    Vidéo: ICI

     

  • Honteux: laissé sur la banquette arrière, ce chien est mort à cause de la chaleur de ce mardi!

    Capture.JPGCe mardi, la chaleur et le soleil étaient enfin de retour. Hélas, le propriétaire de ce bouvier n’a pas pris de précautions pourtant évidentes en cas de fortes chaleurs. Il a laissé son chien à l’arrière de sa voiture… L’animal n’a pas survécu !

    Le drame s’est déroulé ce mardi à Hoensbroek, dans le Limbourg néerlandais, à 25 kilomètres de la frontière belge. Un homme a, scandaleusement, laissé à l’arrière de sa voiture fermée à clé son bouvier. Des riverains ont remarqué que le chien ne réagissait plus et ont appelé la police. Un agent de la « police des animaux » a bien tenté de refroidir le chien avec des tissus humides… en vain ! Le chien n’a pas survécu. Le propriétaire a été arrêté et un procès-verbal a été rédigé contre lui !

    Découvrez la vidéo sur le lien suivant: http://www.sudinfo.be/1845451/article/2017-05-16/honteux-laisse-sur-la-banquette-arriere-ce-chien-est-mort-a-cause-de-la-chaleur

    Imprimer Catégories : Faits divers
  • Chiot trouvé dans le Parc des Mayeurs à Waremme (Liège) le 10 mai 2017. Le reconnaissez-vous?

    Capture.JPG

    Chiot trouvé à Waremme Parc des Mayeurs le 10 mai 2017.
    Il se trouve au poste de police de Waremme.

  • Ce petit chat a disparu depuis le 8 mai 2017 à Schaerbeek (Bruxelles). Avis de recherche.

    Capture.JPG

    Nous avons perdu notre chat hier le 08/05/2017 aux alentours de 16-17h du côté de Schaerbeek dans le quartier Coteaux-Rogier. Elle est de nature calme, et répond au nom de Momen dès qu'on l'appelle.

    Contact: ICI
  • Interdire les colliers électriques : Di Antonio y pense

    ui.JPGCertains propriétaires et dresseurs ne jurent que par eux. Les colliers électriques, que l’on vend dans les magasins animaliers mais aussi chez Decathlon par exemple, sont dans le collimateur du Conseil wallon du bien-être des animaux.
     
    Ces colliers dits « de dressage » ou « anti-fugue », permettent d’envoyer des impulsions électrostatiques ou de petites décharges électriques à votre animal, soit via télécommande à votre guise, soit lorsque celui-ci dépasse un périmètre défini par un câblage que vous avez installé dans le sol par exemple.
    Le problème, c’est que, depuis des années, ces systèmes font l’objet de critiques, traumatisant les chiens, leur causant des brûlures parfois très importantes au cou et surtout, n’ayant aucune efficacité sur l’obéissance réelle de l’animal mais sur sa crainte…
     
    Le Conseil wallon du bien-être animal s’est penché sur la problématique. Pour lui, « vu les risques importants en matière de bien-être animal et compte tenu de l’existence d’alternatives efficaces et moins risquées », il ne soutient pas l’usage de ces colliers et conseille d’en interdire l’utilisation. Un avis rendu au ministre wallon du Bien-Être animal, Carlo Di Antonio, qui a évoqué ces conclusions dans une réponse parlementaire.
    Les représentants des vétérinaires seraient quant à eux d’avis que la balance entre le bien-être animal et la sécurité penche en faveur du recours au collier, et préconisent donc son usage sous certaines conditions.
     
    temps de réflexion
    Un avis que ne partage pas Mortimer Van der Meeren, de la Croix Bleue de Forest et Floriffoux. « Nous ne nous en servons pas et n’en ferons jamais la promotion. Il y a d’autres techniques pour faire obéir un chien que la douleur et la violence. Je préfère demander trois fois gentiment, que d’avoir recours à ce type de méthodes » .
     
    Le ministre réfléchit actuellement et attend d’autres rapports quant à la problématique pour prendre une décision sur ce dossier.

  • Jackson, un braque allemand de deux ans, s'est retrouvé coincé sur la E42 à Spy: un automobiliste a bloqué l'autoroute pour sauver l'animal!

    ui.JPGJackson, un braque allemand de deux ans, s’est retrouvé pris au piège sur la E42 entre Namur-Ouest et Spy ce jeudi. Peu avant 18h, les automobilistes ont été alertés par la présence du chien le long de l’autoroute. Parmi eux, J. Descamps. Il revenait de son travail. Songeant d’abord à un accident il s’est arrêté et a aperçu le chien, prostré sur le bas-côté. « Avec un autre conducteur, on a placé nos voitures pour fermer la deuxième et la troisième bande de circulation. J’ai prévenu le centre Perex et la police de la route de Namur est arrivée et a récupéré le chien », explique le conducteur.
     
    jeté d’une voiture
    Sur place, des témoins disent avoir vu le chien se faire jeter d’une voiture. Il s’agirait d’une BMW X3 de couleur rouge. Révolté, J. Descamps décide de poster une photo sur Facebook pour retrouver le responsable et le maître du chien. Jackson a pu être identifié grâce à sa puce dès son arrivée à la clinique vétérinaire de Bouge. Son maître, Julien, l’y a rapidement rejoint. Il est écœuré par les événements. « Je n’y croyais pas quand on m’a dit que mon chien avait été retrouvé sur l’autoroute. Je ne comprends pas comment on a pu lui faire ça. Si je retrouve la personne responsable, elle va m’entendre . » L’animal est blessé aux pattes et à l’arrière-train. Il a passé la nuit à la clinique vétérinaire et devrait bientôt rentrer chez lui.

  • Aiko, ce croisé Sharpei-Stafford a disparu depuis le 2 mai 2017 à Tongres. Il a été vu la dernière fois à Oreye (Liège).

    ui.JPG

    DISPARU AIKO Depuis 02/05/2017 Téléphone : 0477 94 35 67 0477 24 25 26 Date : 02-05-2017 Place : Tongres Description : Aiko est un mâle, croisement Sharpei – Stafford. Il est un chien très actif et espiègle. Il est très gentil pour les personnes et d’autres animaux. A cause de son enthousiasme parfois il ose sauter. Avez-vous vu Aiko ou savez-vous ou il se trouve, contactez-nous immédiatement svp, nous sommes très inquiets !! Vu la dernière fois à Oreye (Province de Liège)!