• Il avait chargé un "tueur à gages" de supprimer son chien et de le jeter dans la rivière...

    10150767_463590903787823_3272993067249327623_n.jpgOlly est un dur à cuire. Pris pour cible par un "tueur à gages" engagé par son propriétaire, qui refusait de payer le prix demandé par un vétérinaire pour une euthanasie, ce chien a survécu grâce à un pêcheur. Pourtant, après avoir reçu une balle, la pauvre bête avait été jetée dans une rivière.

    Un propriétaire sans cœur et désireux de se débarrasser de son chien avait chargé un « tueur » de supprimer Olly, car il n’avait ni les moyens ni l’envie de débourser l’argent réclamé par le vétérinaire pour une euthanasie en bonne et due forme, relatent nos collègues du Mirror.

    Le tueur s’est donc attaqué à la petite bête, le blessant par balles avant de le jeter dans une rivière, le croyant mort. Mais l’animal était bien plus résistant qu’il ne le croyait. Assez résistant en tout cas pour vivre plusieurs minutes dans les eaux froides de la rivière Drave, et être repéré par Pawel Brodzky, qui s’offrait une journée de pêche avec son fils.

    Récupéré par ces deux "sauveteurs", l’animal a été emmené dans une clinique vétérinaire où il a pu être soigné et subir plusieurs opérations. Il a été rebaptisé Lucky en attendant de trouver un nouveau maître.

    Le tireur, retrouvé grâce au témoignage d’un homme ayant assisté à la scène, risque un an de prison pour cruauté envers les animaux…

     

    Imprimer Catégories : Faits divers
  • Tigris, un chat a disparu depuis ce mardi 29 avril à Ampsin (Amay). Avis de recherche.

    10150767_463590903787823_3272993067249327623_n.jpg"Mon chat Tigris (répondant également au surnom de grigri), a disparu depuis ce mardi 29 avril tôt le matin dans les environs de la rue du cimetière à Ampsin.
     
    Comme d'habitude, il a demandé pour sortir et n'est jamais rentré. Alors qu'en général, il traîne dans le jardin, je ne l'ai pas aperçu de la journée malgré mes nombreuses sorties (il revient dès que je rentre ma voiture dans l'allée, dès que je sors dans le jardin avec ma fille). Il est assez craintif mais finirait par se laisser amadouer. Même si nous avons déménagé en novembre, il connaissait bien son environnement et ne quittait pas les jardins alentours (il ne traversait même pas la route!). C'est un mâle castré de 3 ans et demi. Il est gris (bleu) avec les pattes, le ventre et la bavette blanche, ses yeux sont jaunes. Je suis très inquiète et l'ai appelé jusqu'à une heure du mat cette nuit sans compter mes escapades nocturnes dans le quartier pour le chercher.
    Il est pucé donc si vous le retrouvez, une identification permettrait de confirmer que c'est le mien.

    Si vous habitez dans les alentours, pourriez-vous vérifier dans vos garages et abris de jardin.
    Si vous l’apercevez où avez la moindre information, contactez-moi au 0491/52.76.91. N’hésitez pas à partager... Plus de personnes verront l'annonce plus j'aurai de chances de le retrouver. Merci à vous."

  • Fontaine-l'Evêque: « Ma vache a été tuée et dépecée en plein champ »

    10150767_463590903787823_3272993067249327623_n.jpgMacabre découverte dans un champ situé à Landelies. Une des vaches d’Alex Bockeel, un éleveur de Fontaine-l’Evêque, a été égorgée, saignée puis dépecée au milieu de la prairie. « J’en ai eu les jambes sciées » , lance Alex Bockeel, éleveur de « Blanc bleu belge » de Fontaine-l'Evêque. «

    Ces personnes ont confondu mon champ avec un supermarché. » Hier matin, l’agriculteur a découvert le cadavre ensanglanté et mutilé d’une de ses vaches, une génisse âgée de 14 mois. Découpée en plein champ. « Cette prairie installée à Landelies est très isolée. Elle n’a pas de voisinage. Aucune personne aux alentours à part les travailleurs du site des Calcaires de la Sambre », décrit celui qui gère, avec son frère, la Ferme du Luce.

    «La veille, des ouvriers de la carrière m’avaient prévenu que des fils de la clôture avaient été sectionnés. Ils ont été réparés dans l’heure... Pourtant, le lendemain matin, ils m’ont de nouveau téléphoné pour me dire que des nouveaux fils avaient été coupés mais surtout qu’une bête était morte. » L’homme se rend immédiatement à la prairie et ne peut que constater les dégâts. Des voleurs de viande ont fait leur « marché » et ont jeté leur dévolu sur une des huit vaches qui étaient en pâture. « Des personnes ont attrapé la pauvre bête, l’ont égorgée puis l’ont saignée » , pointe le Carolo qui gère un cheptel de plus de 300 bovins. « Elles ont ensuite découpé deux gros morceaux sur le cadavre. Un au niveau des cuisses, un autre au niveau de l’épaule droite... Les voleurs n’ont pris que les plus beaux morceaux, les filets purs. Soit entre 80 et 100 kilos de viande. »

    DES PROFESSIONNELS

    L’exploitant agricole souligne : « Ce n’est pas l’œuvre d’amateurs. Les coups sont très précis. Les gaillards ont découpé ça comme des professionnels. Avec beaucoup de finesse. Il n’y a pas eu de chipotage. Pour moi, ce sont des bouchers ou alors des personnes qui sont habitués à ce genre d’exercice. »

    Après les faits, Alex Bockeel a contacté l’Afsca et la police locale, afin d’effectuer une déclaration de vol. Une première pour les forces de l’ordre carolorégiennes mais aussi pour le fermier. « Je n’avais jamais été confronté à une situation pareille. Heureusement ! Une bête comme ça coûte pas moins de 1.500 euros ! Sans parler des sept autres bêtes qui ont assisté à la scène. Depuis les faits, elles sont perturbées. »

    Imprimer Catégories : Faits divers
  • Un geste grave et honteux à Nivelles: un cygne de la Dodaine retrouvé le cou brisé!

    10150767_463590903787823_3272993067249327623_n.jpgLe cygne ne chantera plus… Ce dimanche, l’un des quatre volatiles du parc de la Dodaine a été retrouvé mort. Visiblement, un individu lui a brisé le cou. Les autorités locales de Nivelles espèrent bien mettre la main sur l’auteur de ce geste immonde. Elles ont lancé un appel à témoins sur Facebook.

    Qu’on les aime ou pas, rien ne vaut un tel acte de barbarie ! Dimanche, le responsable des gardiens de la paix a retrouvé un cygne mort au parc de la Dodaine, son cou brisé ! «  Thierry Valentin passait par là quand il a aperçu le cygne qui flottait dans le petit étang. Il m’a contacté et je me suis rendu sur place, l’animal était à un mètre du bord. J’ai attendu que les pompiers arrivent pour le sortir de là, afin d’en savoir plus sur l’origine de son décès et voir s’il n’y avait pas l’un ou l’autre indice exploitable  », raconte Pierre Huart, le bourgmestre de Nivelles.

    Ce qu’il constate va lui glacer le sang. «  On voit clairement que quelqu’un lui a cassé le cou, il est plié à 90 degrés. On a d’abord pensé à un renard ou un chien. Mais il n’y a aucune trace de morsure… Il doit certainement avoir reçu un ou plusieurs coups de la part d’un promeneur. C’est vraiment désolant une telle attitude. » Devant cette rare violence, les autorités communales de Nivelles invitent tout témoin à se manifester. Un appel a d’ailleurs été lancé sur Facebook. L’avis a été commenté plus de cent fois et partagé plus de cinq cents fois ! «  Si une personne se manifeste et que l’enquête donne quelque chose, on pourrait envisager de porter plainte  », souligne le bourgmestre de la cité aclote.

    Durant la période de reproduction, qui se tient généralement en avril et en mai, les cygnes se montrent hautement territoriaux et peuvent se défendre de manière virulente. Faut-il voir cet acte cruel comme une réponse à l’attaque du cygne qui voulait protéger son territoire ? Peut-être… Dans tous les cas, c’est totalement disproportionné. «  Le cygne est vraiment un symbole du parc de la Dodaine. Moi qui suis né à Nivelles, j’ai toujours connu des cygnes  », précise Pierre Huart.

    Imprimer Catégories : Faits divers
  • Un petit chien cherche son propriétaire du côté de Jemappes (Mons) depuis ce lundi 28 avril. Avis de recherche.

    10150767_463590903787823_3272993067249327623_n.jpg

    Trouvé à Jemappes aux alentours du cimetière ce lundi 28 avril 2014, à mon avis c'est un croisé bichon femelle, très gentille, boîte légèrement.

    Merci de partager afin de retrouver son maître.

    Contact: ICI

  • Faimes (Waremme) : le refuge construit un hangar de 780 m2 pour 50 chevaux

    1746981952_B972544523Z.1_20140422183114_000_GPB2AU640.1-0.jpgLe refuge Animal sans Toi… t de Viemme n’accueille actuellement que des équidés. Mais d’ici peu, il pourrait aussi voir arriver 20 chiens et 20 chats qui sont actuellement hébergés à Horion-Hozémont. Un bâtiment sera bientôt construit à Viemme pour abriter une cinquantaine d’équidés, ainsi que les animaux de compagnie.

    L’ASBL Animal sans Toi...t occupe actuellement une ferme à Horion-Hozémont. Mais elle se situe à quelques centaines de mètres du zoning de l’aéroport et les terrains pourraient bientôt être expropriés pour permettre l’extension de Bierset.

    Pour cette raison, les responsables de l’ASBL ont décidé de prévoir une solution de secours avant de se retrouver sans locaux.

    Fabrice Renard et son épouse ont ouvert il y a quelques années à Viemme, une extension du refuge où ils accueillent des équidés. Et c’est sur un terrain derrière que sera bientôt hébergée la cinquantaine de chevaux, poneys, ânes que compte le refuge.

    « Nous allons faire construire un hall de 780 m2 dans un terrain derrière le refuge de Viemme. Nous pourrons donc y installer les box nécessaires pour tous les animaux. Les travaux devraient commencer dès le mois de juin. Mais c’est un budget énorme pour une petite association comme la nôtre ».

  • Norra, ce Border Collie a disparu ce 26 avril de Oreye. Elle a besoin de médicaments d'urgence !

    10174962_785466341473332_3797015582919935777_n.jpg

    Perdu à Oreye ce 26 avril, un Border Collie croisé, répondant au nom de Norra, Elle a besoin de médicaments !!!

    Contact: 0470 55 16 63

    Retrouvée ce 28 avril à la SRPA de Liège !

  • Un chien en très mauvais état a été trouvé à Fernelmont. Pauvre petit loulou !

    10289876_462957303851183_4473526291942035232_n.jpg

    Trouvé à Fernelmont, genre golden mâle dans un très mauvais état! !! C'est effectivement l'horreur, une de plus pour nous, il est atteint d'une méchante tumeur sur le flan, d'autres à l'arrière et en plus il a la gale, une gale suintante !!! Sous le ventre, la peau suinte, le chauffeur qui l'a porté, qui pourtant a l'habitude de voir des choses pas très belles, était écœuré, en plus, il dégage une odeur nauséabonde.

    Bien évidemment, il est à l'isoloir, on va voir avec la veto, mais je pense que malheureusement, il n'y aura pas grand chose à faire pour lui, en attendant, il a une bonne literie, à boire et à manger. Si des personnes ont eu leurs animaux en contact avec lui, je leur conseille vivement de se rendre dès lundi chez leur vétérinaire.

  • Bouboule, un chat Persan a disparu depuis plusieurs jours de sa maison à Oreye (Liège). Avis de recherche.

    10253395_1444755122434750_1563578133_n.jpg

    Bouboule, un chat Persan a disparu depuis plusieurs jours de sa maison à Oreye (Liège).

    Vous l'avez-vu? Merci de prévenir sa maîtresse au 0471/221.448

    Imprimer Catégories : Liège
  • Un jeune chat a disparu de Jumet (Charleroi) le 18 avril. Avis de recherche.

    10273889_460804040733176_6610652107567136067_n.jpg

    PERDU dans la région de Jumet coupe (Charleroi) depuis le 18 avril. Chat gris clair aux yeux vert, assez amical mais très peureux. Il est âgé de 9 mois et est donc encore petit. Il a été habitué a rester a la maison et ne part jamais plus d'une heure. Il a été cooconé dès sa naissance car il a perdu sa mère, il n'est donc pas sauvage et pas habitué à la nature ! Si vous l'avez aperçu veuillez appelé le 0495/66.78.28. J'adore mon chat et je serais hyper reconnaissante si quelqu'un m'aidait a le retrouver ! Merci de partager https://www.facebook.com/SabrinaL23?fref=photo