• Skyppy, cet adorable chien de 9 mois a disparu ce vendredi 31 juillet de la rue de Horpmael à Oreye (Liège).

    DSC_0304.JPG

    Skyppy, cet adorable chien de 9 mois a disparu ce vendredi 31 juillet de la rue de Horpmael à Oreye.

    Contact: J-L Lecocq au 0478/99 04 48

    Chien retrouvé ! Merci de votre aide.

  • Unique en Belgique ! Une thérapie canine pour les enfants à l'hopital.

    Capturer.JPG

    Ce mardi après-midi, à l’arrière de la Citadelle, il y a une petite effervescence. Des enfants hospitalisés en pédopsychiatrie se préparent à effectuer une séance de canicross. La pratique de la cynothérapie existe depuis 15 ans au CHR. Grâce à l’asbl Un chien pour sourire, l’hôpital est le seul en Belgique à utiliser cette méthode, qui apporte de la joie et des moments d’évasion aux enfants.
     
    Chantal Vanberg, infirmière en chef dans le service de pédiatrie et responsable de l’association : « On nous demande de plus en plus la présence des chiens, car ils sont utiles pour les enfants. Avec le canicross, encadré par des éducateurs, ils vont effectuer des tours de l’hôpital. Le chien devient un moteur, pour les motiver à courir et faire du sport. Certains peuvent se contenter de marcher. »
     
    Les sessions sont proposées une fois par semaine, aux enfants qui séjournent longtemps à l’hôpital, dès l’âge de quatre ans. Il n’y a aucune obligation, mais ceux qui se lancent dans l’aventure en ressortent heureux. « Beaucoup ont des chiens à la maison, ça leur permet de retrouver un peu de leur chien, détaille Pascal Betremieux, éducateur canin. Grâce à l’exercice, ils sortent aussi de leur chambre et changent un peu d’air… »
     
    Les 17 chiens sont spécialement formés à cet exercice, pour être calmes avec les enfants mais aussi pour être habitués à l’environnement hospitalier et ses bruits. Car certains ne restent pas qu’en extérieur et rentrent dans l’hôpital…
     
    Deux fois par semaine, les petites bêtes pénètrent à l’intérieur du CHR. Mais pas n’importe lesquels : ceux qui ne perdent pas leurs poils. Les chiens sont par ailleurs nettoyés avant chaque visite et les soins sont réguliers.
     
    Dans un petit local coloré, Chantal Vanberg et les membres de l’asbl proposent des séances de prévention aux morsures et de contact avec les chiens. On y explique comment se comporter avec l’animal et on le câline abondamment. « C’est parfois très émouvant, il y a certains parents qui peuvent pleurer. Le contact avec l’animal est parfois indescriptible… »
     
    Ce mardi, Benjamin effectuait sa première séance. Lui qui avait pourtant peur des chiens se retrouve avec une petite boule de poils nommée Pikatchu sur les genoux : « Je suis content de pouvoir les toucher sans qu’ils soient agressifs. Ici, j’ai confiance avec les éducateurs. Ça fait du bien, ça permet de s’évader. »
     
    Les enfants ressortent émerveillés du local, ayant oublié pendant un instant leurs tracas...
  • Une récompense de 500 euros pour « Paris ». Le chihuahua s’est enfui ce 21 juillet lors de la foire à Hermalle-sous-Huy.

    Capturer.JPG

    Depuis ce 21 juillet, Paris est introuvable. Ce chihuahua de cinq ans a pris peur lors des feux d’artifice tirés ce jour-là à Hermalle-sous-Huy (Engis) et a pris la poudre d’escampette. Affiches, promenades nocturnes, page facebook : Monique Vlieghe et ses enfants font tout pour retrouver la chienne. Sa propriétaire promet même une récompense de 500 € pour celui qui ramènera Paris.  
     
    « On rêve de chiens, on a mal au cœur. Si quelqu’un a Paris, j’aimerais lui dire qu’il nous la ramène. C’est vraiment important pour nous » , confie Monique Vlieghe.
     
    Pour cette foraine, son chihuahua fait partie de la famille. Et pour cause, Monique Vlieghe était 24 heures sur 24 avec sa chienne. Même au travail. Et justement, ce 21 juillet, à Hermalle-sous-Huy (Engis), Paris était couchée dans son panier, juste à côté de sa maîtresse qui se trouvait au guichet des autos-scooters. Une soirée classique. Sauf que lorsque les feux d’artifice du 21 juillet ont été tirés, Paris a pris peur. Depuis, impossible de la retrouver. Une horreur pour Monique et sa famille qui font tout pour récupérer ce chien de 5 ans.
     
    « Nous avons fait 125 affiches et 500 tracts. Nous les distribuons un peu partout, à Amay, Engis, Wanze, etc. Nous ciblons large car lors de cette soirée à Hermalle-sous-Huy il y avait des gens d’un peu partout.
     
    Là, j’ai encore 150 affiches à mettre. J’en donnerai aussi aux forains de la foire de Huy. Comme ils voyagent partout, Paris sera reconnue dans toute la Belgique », raconte Monique Vlieghe.
     
    Sur le net aussi, le chien est partout. Sa photo a déjà été vue plus de 35.000 fois et une page « Chien perdue région huy, Liège, andenne. » (sic) a été créée.
     
    « Même si nos manèges ne sont plus là, nous laissons notre caravane à Hermalle-sous-Huy. Tant pis si ça nous fait de la route pour rentrer chez nous. Le soir, même s’il fait nuit, nous allons chercher après elle. Ma fille et mon fils pleurent tout le temps depuis qu’elle est partie », poursuit-elle.
     
    Afin de mettre toutes les chances de son côté, sur les affiches avec la photo de Paris, sa propriétaire a mis un bandeau indiquant « Grosse récompense ».
     
    Monique Vlieghe nous dit, en effet, être prête à verser jusqu’à 500 euros à la personne qui arrivera à récupérer son chien.
     
    « Mais vous savez, moi je suis persuadée que le jour où elle a disparu, quelqu’un l’a retrouvée et l’a prise avec lui. Il y avait vraiment plein de gens. Mais si cette personne a mon chien, il ne pourra pas la revendre puisqu’elle est pucée. Sinon, Paris vaut 800 euros. »
     
    La foraine attire également notre attention sur le fait que Paris a des problèmes de santé. Elle souffre de crises d’épilepsie et a besoin d’un traitement médical bien particulier.

    Si vous avez vu ce chihuahua ou si vous avez des informations concernant ce chien, merci de contacter la famille au 0485/81.83.69 ou au 0495/85.20.01. Vous ferez, à coup, sûr le bonheur d’une famille.

  • Fleurus: « Les voleurs ont emporté de l’or et mon chien ! ». 1.000€ à celui qui ramène le Yorkshire.

    11793256_10207384378032996_1075833576_n.jpg

    Le 20 juillet dernier, des individus ont pénétré par effraction dans la maison du Fleurusien Jean-Pierre Schoeters. Les cambrioleurs ont dérobé une petite quantité d’or ainsi que Bella… le yorkshire de la famille. Effondrés, les maîtres offrent une récompense de 1.000 euros à la personne qui leur ramènera saine et sauve la petite chienne. 

    « Nous avons acheté Bella il y a un an et demi » , débute Jean-Pierre Schoeters, un habitant de Fleurus. « Notre yorkshire terrier au pelage tacheté pèse seulement un kilo. C’est une petite chienne très fragile. Son état nécessite d’ailleurs une grande attention et quantité de soins… Elle ne sait pas marcher en laisse et nous devons lui donner à manger car elle ne se parvient pas à se nourrir toute seule. C’est vraiment notre petit kilo de bonheur. Et elle nous a été arrachée il y a une semaine ! Quel vol crapuleux ! »
    Le lundi 20 juillet, le pauvre animal, qui se trouvait dans la maison de ses maîtres, a été emporté par des cambrioleurs. Les faits sont survenus entre 10 heures et midi, ce matin-là. « Mon épouse et moi étions en congé » , pointe le Fleurusien. « Nous nous sommes absentés pour aller faire quelques courses. Nos enfants, âgés de 20 et 23 ans, sont restés à la maison. C’est là que des voleurs ont débarqué chez nous. »
    Les malfrats sont entrés par effraction dans l’habitation de Fleurus en forçant la grande fenêtre qui donne sur la route. « Nos enfants n’ont rien entendu de ce qui se tramait juste à côté d’eux. Il faut dire qu’avant de quitter la maison pour nous rendre au magasin, mon épouse et moi-même avons fait un peu de bruit » , précise-t-il. « Je pense que nos enfants ont dû entendre du mouvement mais ont pensé que c’était encore nous. » Il ajoute : « Les cambrioleurs n’ont en tout cas pas eu le temps de retourner toute la maison. Ils se sont emparés d’un peu d’or mais également de notre jeune yorkshire. »
    Une disparition qui a profondément secoué cette famille carolorégienne. Depuis les faits, elle remue ciel et terre pour retrouver la petite boule de poils. « Nous avons d’abord immédiatement porté plainte à la police locale de la zone Brunau. Voici d’ailleurs le numéro du procès-verbal : CH.17.L8.004908-2015 » , détaille-t-il. « De plus, nous avons lancé un appel à témoins sur les réseaux sociaux. Notre post sur Facebook a déjà été partagé près de 1.100 fois. J’ai quadrillé aussi toute la région pour tenter de la retrouver. Je me suis rendu à Wangenies puis aussi jusqu’à Mons. Et, j’ai même été à la rencontre des gens du voyage. Au cas où… »
     
    Pour mettre toutes les chances de leur côté, les propriétaires de chien proposent carrément une récompense de 1.000 euros à celui qui leur ramènera Bella saine et sauve. « On fera tout pour retrouver notre petit kilo d’amour ! »
     
    Des infos concernant Bella, une femelle aux poils longs « noir et feu » et aux oreilles dressées ? Contactez Jean Pierre Schoeters au 0477/26.14.15.
  • Ce chien a disparu depuis le 19 juillet de Ben Ahin (Liège). Avis de recherche.

    11709399_1099459880078112_515001207354274393_n.jpg

    Chien des rues, mâle, beige roux, poil long
    Age : 4 ans
    Perdu le 19/07/2015 à 4500 Ben Ahin
    Nom : Bidule
    Il porte un collier
    Puce : 967 . 000 . 001 . 222 . 782
    Signes particuliers : trés gentil voir trés pot de colle
     
    Propriétaire :
    Roussé Guillaume
     - 4500 ben Ahin
    Tél. : 0476.073.115
    E-mail : meo01@live.fr
  • Un mouton Soay (écossais) a été trouvé errant à Anderlues (Hainaut). Le reconnaissez-vous?

    11709399_1099459880078112_515001207354274393_n.jpg

    La semaine dernière, un mouton Soay (écossais) a été trouvé errant, par la police, dans la région d'Anderlues. Celui-ci a eu la mauvaise idée de s'aventurer parmi un troupeau de chevaux en prairie. Il a hélas été agressé par les équidés avec pour résultat une corne arrachée et une fracture.


    "En attendant notre arrivée, un des policiers l'a mis à l'abri dans sa propriété et lui a offert les premiers soins. Ses jours ne sont pas en danger et il se remet doucement dans l'unité de soins du refuge d'Animaux en Péril à Meslin l'Evêque."

    Comme souvent, malheureusement, dans ce genre de situation, le propriétaire ne peut être identifié puisque l'animal ne portait pas de boucle d'identification, pourtant obligatoire.

  • Ce croisé Berger Allemand a disparu depuis le 17 juillet de Juprelle (Liège). Avis de recherche.

    11709399_1099459880078112_515001207354274393_n.jpg

    Croisé Berger Allemand, mâle, noir et feu, poil ras
    Age : 4
    Perdu le 17/07/2015 à 4450 Juprelle
    Nom : Rambo
    Il porte un collier
    Autres commentaires : contacter la fille du propriétaire au 0490566413
     
    Propriétaire :
    Halkin Jean Marc
    Rue de voroux,3c    -  Tenneville
    Tél. : 0490.566.413
    E-mail : coralie.halkin@hotmail.com
  • Ce Carlin a disparu depuis le 17 juillet de Haccourt (Liège). Avis de recherche.

    11709399_1099459880078112_515001207354274393_n.jpg

    Carlin, femelle, beige, plus foncée sur le dos, poil ras
    Age : 7
    Perdue le 17/07/2015 à 4684 Haccourt
    Nom : Kaïlan
    Tatouage : Non
    Signes particuliers :

    Assez ronde, +/- 8 kg, Ne sais pas aboyer, problème corde vocale, sable dans la vessie

    Autres commentaires : A disparue de mon jardin, cloturé en pleine journée
     
    Propriétaire :
    Janvier  Rachel
    Rue de l'Ecluse 26   - 4684 Haccourt
    Tél. : 0497.606.355
    E-mail : racheljanvier06@gmail.com
  • Binche: Stepfanie achète trois chiens malades ! L'animalerie est en cause...

    high_d-20150717-3AJA0R.jpgStepfanie est dévastée. Il y a deux semaines, la jeune femme originaire de Binche découvre que Hatchi, son chien d’un an et demi a des problèmes de vue. L’animal semble avoir du mal à ouvrir ses yeux autour desquels se forment des croûtes et de l’inflammation. Le diagnostic de son vétérinaire est sans appel : le chien est victime du VKH une maladie rare aussi incurable que mortelle.

    Consanguinité

    La jeune femme est fâchée. Selon elle, deux autres chiens qu’elle a acheté dans la même animalerie ont été malades. Depuis, elle n’a plus qu’une idée en tête : faire changer le traitement réservé aux animaux dans les animaleries de Belgique. « Les chiens que nous avons depuis leur naissance sont en parfaite santé. Il semblerait donc que le problème vienne de l’animalerie. Le vétérinaire nous a expliqué que le VKH était un virus héréditaire issu de la consanguinité ». Depuis, Stepfanie a lancé une pétition pour faire changer le traitement réservé aux animaux de nos animaleries. Son but ? Empêcher que d’autres personnes ne se retrouvent dans sa situation.

    Imprimer Catégories : Faits divers
  • Reconnaissez-vous ce chat roux avec un collier noir qui semble perdu depuis plusieurs jours à Otrange/Oreye (Liège) ?

    11721962_706425109503178_1229578762_n.jpg

    Depuis quelques jours, un chat a élu domicile chez des habitants de la rue des Combattants à Otrange. Il aime les câlins et est fort maigre. Il porte un petit collier noir avec l’inscription « home »

    Numéro de contact : 019/54 58 83

    Propriétaire retrouvé ! Merci de votre aide.