La corrida retirée du patrimoine culturel de la France !

3579d49292f6d1e54b48aa097ea4512e.jpgLa Cour d’Appel de Paris a donné raison aux associations de protection animale qui luttent contre les spectacles tauromachiques. ans son arrêt, elle précise que la « décision d’inscription de la corrida à l’inventaire du patrimoine culturel immatériel de la France doit être considérée comme ayant été abrogée ». Elle avait été saisie par les associations telles que 30 millions d'amis, le CRAC ou encore Droits des Animaux.

Introduite en France au milieu du XIXe siècle, la corrida espagnole s'est étendue progressivement dans le sud de la France, surtout à partir de 1850. Cette pratique est autorisée par dérogation depuis 1951 : si le Code pénal punit sévèrement les sévices graves et actes de cruauté envers les animaux, son alinéa 7 autorise les spectacles taurins avec mise à mort lorsqu’une « tradition locale ininterrompue » peut être invoquée.

Suite à l’arrêt rendu par la Cour Administrative d’Appel de Paris, l'ONCT (Observatoire National des Cultures Taurines) s'est pourvu en cassation devant le Conseil d'Etat.

 

Commentaires