• Couvin: Mike et son chien Shadow attaqués à la carabine.

    3.JPGOn a frôlé le drame mercredi en fin de journée. Alors que Mike promenait son chien Shadow, ce dernier a été attaqué par un… voisin. « J’ai vu un 4x4 s’intercaler devant Shadow, le long du champ. Il voulait bloquer Shadow sur le bas-côté. J’ai entendu une détonation, puis une autre, il a tiré sur Shadow, à bout portant ! », explique le maître, sous le choc.
     
    Quand Mike arrive près de son chien, il découvre l’horreur. Les poils blancs de Shadow sont maculés de sang. « Son objectif était clairement de tuer ma bête. » Shadow a reçu deux balles. La première, tirée à bout portant dans la cuisse arrière du malamute, pour l’immobiliser. La seconde dans l’épaule, non loin de son cou pour l’achever.
     
    Sur les radios, on distingue très bien les innombrables petits plombs qui se sont logés dans les articulations. « Le plomb va rouiller en lui, paralyser son arrière-train » explique Mike. Dès le jeudi matin, Shadow a subi une première opération pour enlever quelques plombs de ses articulations. « Mais pour continuer à vivre normalement, il va devoir être vu par un spécialiste en France. »
     
    Quelqu’un de violent
    Aujourd’hui, le chien doit rester allongé, se reposer et subir de nombreux soins.
    Mike et son épouse ont déposé une plainte auprès de la police. Ils espèrent que ce voisin ne recommencera pas avec d’autres chiens du quartier.
     
    L’agriculteur et voisin de Mike est décrit comme violent et très vite excédé. Selon son épouse, c’est Shadow qui aurait poussé un veau contre la barrière électrique alertant ainsi l’agriculteur et le rendant furieux, au point de vouloir tuer le malamute.

    Imprimer Catégories : Faits divers
  • Les 14 chiens-flics de la police de Liège assurent le show sur le nouveau site de la Brigade canine à Sclessin (+ photos & vidéos).

    5.jpg

    3.JPGDeux ans après le premier coup de pelle, les membres de la Brigade canine de Liège ont présenté leurs nouveaux locaux aux autorités communales et au public, ce samedi. Quelque 1,4 million d’euros ont été investis dans ces nouveaux bâtiments entièrement passifs et autonomes, consacrés au bien-être des chiens et de leurs maîtres policiers sur 10.000 mètres carrés, rue de la Chiff d’Or à Sclessin

    La Brigade canine de Liège compte quatorze duos policier-chien, tous formés et brevetés. Depuis 1980, le Service était installé à Grivegnée. Jusqu’il y a peu, ils formaient, entraînaient et prenaient soin de leurs chiens dans des locaux construits des mains des premiers maîtres-chiens, rue Jules Cralle.

    Aujourd’hui, ce sont 10.000 m2 d’infrastructures qui ont été installés à Sclessin. Des infrastructures boisées ont été implantées dans un espace vert et calme, idéal pour la brigade canine. A l’occasion de l’inauguration de ces nouveaux bâtiments, de nombreuses démonstrations ont été présentées ce samedi au public pour expliquer le rôle des chiens, ainsi que les différentes interventions policières auxquelles ils apportent leur soutien. Le travail d’un tel chien policier équivaut à... cinq agents !

    Otto, Onyx, Scott, Sparte, Narko, Titan, Swaty, Loco, Sarko, Spike, Meiko et Scar ont démontré tout leur talent lors d’exercices faisant appel à leur puissance, leur courage, mais aussi leur subtilité et intelligence.

    4.jpgMike Fuente, dirigeant de la Brigade canine et inspecteur principal, s’est réjoui des nouvelles installations : «Nous avons aujourd’hui un véritable espace à jalouser, surtout aussi près du centre-ville. Nous avons vraiment travaillé main dans la main avec les équipes de terrain pour répondre aux besoins de la brigade

    Les nouveaux locaux sont entre autres équipés d’une salle vétérinaire tout confort et de chenils flambant neufs avec des puits de lumière pour les chiens.

    Willy Demeyer, bourgmestre de Liège, a rappelé l’importance d’une telle infrastructure.

    «  La société doit pouvoir se reposer sur des services publics forts et efficaces. Dans le développement d’une vie en commun, souhait essentiel en cette période troublée, il nous faut une bonne police. La prévention est importante mais la répression doit également pouvoir trouver sa place quand il faut. Pour cela, il faut que nos hommes soient bien formés, bien équipés et installés dans de beaux locaux

    Vidéos ICI

  • Ce chien des rues a disparu depuis le 28 mai 2016 de son domicile à Waremme (Liège). Avis de recherche.

    perdu-20160528223743.jpg

    Chien Des Rues, femelle, noir et blanc, poil ras
    Age : 16 ans
    Perdue le 28/05/2016 à 4300 Waremme
    Nom : Cara
    Puce : non
    Tatouage : non
    Signes particuliers : oreille gauche ou l'oreille droite qui et plier et cicatrice au dessu de l'oeil droite
    Autres commentaires : commence à être sourde
     
    Propriétaire :
    Flament Jean-Pol
    Haute plaine 12   - 4300 Waremme
    Tél. : 019.58.86.33
    E-mail : jp.flament.007@gmail.com
  • Guismo, ce petit chien a disparu depuis le 26 mai 2016 de Ivoz-Ramet/Flémalle (Liège). Avis de recherche.

    perdu-20160528223743.jpg

    Lhassa Apso, mâle, blanc, poil long
    Age : 9ans
    Perdu le 26/05/2016 à 4400 Ivoz Ramet
    Nom : Guismo (guigui)
    Il porte un collier
    Signes particuliers : collier bleue avec papier nominateur qui contiens son nom son adresse et numero de telephone
     
    Propriétaire :
    Alongi Francesca
    Rue Warxhe 26   - 4400 Flemalle
    Tél. : 0491.331.265
    E-mail : francaalongi@msn.com
  • Lola, ce Carlin a disparu depuis le 25 mai 2016 de Glain (Liège). Avis de recherche.

    perdu-20160528223743.jpg

    Carlin , femelle, poil ras
    Age : 5 mois
    Perdue le 25/05/2016 à 4000 Glain
    Nom : Lola
    Signes particuliers : sans collier
    Autres commentaires : perdue ou échappée vers 22h00 le long de la voie ferrée à saint Laurent à Liège avec le mâle beige plus gros de 15 mois
     
    Propriétaire :
    Noel Paul
    Rue Chevaufosse   - 4000 Liège
    Tél. : 0496.202.930
    Tél. : 0496.202.930
    E-mail : polnoel@hotmail.com

    Le propriétaire a confirmé le 27/05/2016 que Lola n'a pas encore été retrouvée.

  • Vanille, ce Bichon a disparu depuis le 27 avril 2016 du quartier Amercoeur à Liège. Avis de recherche.

    perdu-20160528223743.jpg

    Bichon, femelle stérilisée, blanc, poil long
    Age : 12
    Perdue le 27/04/2016 à 4020 Quartier Amercoeur Liège
    Nom : Vanille
    Elle porte un collier [Bandana rose avec son nom]
    Puce : Oui
    Tatouage : Non
    Signes particuliers : Bandana rose avec son nom
     
    Propriétaire :
    Coumont Céline
    Rue du Hac 122   - 4650 Herve
    Tél. : 0495.506.705
    E-mail : ikola2150@hotmail.com

    Le propriétaire a confirmé le 14/05/2016 que Vanille n'a pas encore été retrouvée.

  • Abreshem, ce croisé Berger a disparu depuis le 19 mai de Seraing (Liège). Avis de recherche.

    blog.JPG

    Croisé Berger, femelle stérilisée, fauve, poil mi-long
    Age : 2ans
    Perdue le 19/05/2016 à 4100 Seraing Rue Renard 371 (enfuie Du Jardin )
    Nom : Abreshem
    Elle porte un collier
    Signes particuliers : 1 canine inférieure cassée
    Autres commentaires : Très peureuse,fugueuse. Possède une puce électronique placée en Roumanie. (Chienne adoptée il y a 3 mois dans un refuge roumain ).
     
    Propriétaire :
    Bernard  Sarah
    Rue Renard, 371 - 4100 Seraing
    Tél. : 0499.201.599
    Tél. : 0499.201.599
    E-mail : alaska371@live.com
  • Ce Husky de 2 ans a disparu depuis le 24 mai 2016 de Musson (Luxembourg). Avis de recherche.

    blog.JPG

    Husky , mâle, noir/blanc, poil mi-long
    Age : 2 ans
    Perdu le 24/05/2016 à 6750 Musson , Place Abbé Goffinet , 9b
    Nom : Hatchi
    Il porte un collier [bleu ]
    Puce : 947 . 000 . 000 . 466 . 158
    Tatouage : non
    Signes particuliers : yeux bleu ( les 2 )
     
    Propriétaire :
    Castro,toledo Sebastien
    Rue place abbé goffinet 9b   - 6750 Musson
    Tél. : 0498.370.580
    Tél. : +32497146054
    E-mail : castrotoledo.sebastien@gmail.com

     

  • Apple, ce Chihuahua a disparu depuis le 17 mai 2016 de Jemeppe-sur-Meuse (Liège). Avis de recherche.

    blog.JPG

    Chihuahua , mâle, choco merle roux/brun tâche noire sur le corps , poil long
    Age : 2 ans
    Perdu le 17/05/2016 à 4101 Jemeppe Sur Meuse Habitat
    Nom : Apple
    Il porte un collier
    Puce : Oui
    Tatouage : Non
    Signes particuliers : Un oeil brun un oeil bleu
    Autres commentaires : https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=10206335579164137&id=1106730680
     
    Propriétaire :
    Di Gregorio  Lauradelie
    Rue taque  96   - 4101 Jemeppe Sur Meuse
    Tél. : 0498.547.728
    E-mail : Lauradelia@outlook.fr
  • Jusqu’à 1.390 € pour incinérer son animal. Une centaine de propriétaires organisent des cérémonies d’adieu tous les mois.

    Capture.JPG

    Ouvert depuis octobre 2015, Samsara Eternity tire un premier bilan de ses activités. Ce centre offre la possibilité aux particuliers et professionnels d’incinérer les animaux domestiques. Mais aussi d’organiser des cérémonies pour leurs compagnons disparus. Une pratique qui plaît de plus en plus.  

    La mort d’un animal de compagnie représente souvent une épreuve pour les propriétaires. Plus que des animaux, ces compagnons de route n’ont souvent droit qu’à un bref au revoir avant d’être embarqués par le vétérinaire. Depuis quelques mois, à Soignies, dans le Hainaut, un couple a décidé de remédier au problème en fondant Samsara Eternity, un crématorium pour animaux organisant également des cérémonies à la mémoire de ces petites bêtes.
     
    Dans les 48h
    « Ces cérémonies ont lieu en général dans le 24 à 48 heures après le décès, explique Claude Marcassin, un des associés du centre. Nous avons quelques chambres froides au cas où les personnes ne savent pas se libérer en semaine, mais le plus vite est le mieux. En général, les animaux sont placés dans un panier dans une pièce dédiée au recueillement. Les propriétaires ont ensuite l’occasion de dire au revoir dans l’intimité avec, s’ils le désirent, une musique zen dans une ambiance tamisée. Certains avaient promis à leurs animaux de les accompagner jusqu’au bout et demandent à assister à la mise en four. »
    Une telle cérémonie peut coûter entre 25 et 1.390 €, et ce sans compter le prix d’une urne tournant en général autour d’une soixantaine d’euros. « Ce sont principalement des chiens et des chats que nous incinérons. Mais toute forme d’animal de compagnies est le bienvenu : tortue, oiseau, âne, cheval ou encore furet ou cochon d’Inde. »
     
    De plus en plus prisée
    Une chose est certaine : ce genre de cérémonies séduit. En moyenne, une centaine d’animaux sont incinérés par mois au Samsara Eternity et le nombre de demandes augmente d’une dizaine de pourcents tous les mois ! « Les gens sont heureux de trouver un espace où se recueillir et ainsi entamer leur deuil, enchaîne Claude Marcassin. D’un point de vue financier, nous commençons tout doucement à trouver un équilibre. Le coût pour la mise aux normes et pour obtenir les différents certificats était assez important : entre 100 et 150.000 €. »
    Il existe une douzaine de crématoriums en Belgique, mais seuls deux d’entre eux proposent des cérémonies pour toutes les sortes d’animaux (chevaux compris) en Wallonie : Sombreffe et Soignies.
     
    Le prix de la cérémonie et de la crémation peut varier selon plusieurs critères.
    crémation animauxNotamment si l’animal doit être acheminé par un transporteur (les chevaux par exemple) ou encore selon le poids de l’animal.
    Pour incinérer un rongeur, par exemple, il faudra débourser 25 €, tout compris. Si c’est à un cheval ou un âne auquel vous voulez dire au revoir, les prix peuvent monter jusqu’à 1.390 € ! « Des prix sont fixés pour les animaux sous 70kg, explique Claude Marcassin. Un chat ou un lapin coûtera 99 €, un chien entre 110 et 240 €. Si l’animal dépasse les 70kg, il faudra additionner aux 240 €, un euro par kilo. Autrement dit, si l’animal pèse 100kg, le prix de l’incinération s’élèvera à 270 €. »
    Et ce, sans compter le prix du transport (un partenariat existe avec une entreprise de transport de chevaux, notamment) et le prix de l’urne pouvant aller de 35 à 150 €, selon que vous choisissiez une urne d’ornement ou de dispersion.
    « Pour les dispersions, nous sommes en discussions avec la ville de Soignies, pour qu’elle dédie un espace de dispersion réservé aux animaux, » conclut l’associé.
    (article de Céline P. La Meuse 21-05-2016)