Seraing (Liège): excédé, il abat le chien de son voisin !

Capture.JPGC’est dans un quartier plutôt tranquille et bourgeois de Boncelles (Seraing) que sont survenus les faits examinés ce jeudi par le tribunal correctionnel de Liège. Mais les querelles de voisinage peuvent surgir partout… Celle-ci était liée à un husky, qui appartenait au voisin direct de Pascal, un quadragénaire sans aucun antécédent judiciaire. Le chien en question avait la vilaine habitude de quitter son jardin pour errer dans les jardins des autres. Jusque-là, cela pourrait encore être toléré mais le Husky était plutôt chasseur et avait, à plusieurs reprises, visité le poulailler de Pascal pour y tuer des poules et des lapins. « Mon client a tout essayé, d’abord la discussion avec son voisin, qui ne voulait rien entendre et qui laissait son chien pendant des heures sans surveillance… », a plaidé M e Crucifix, son conseil. « Puis il a alerté la police, via des plaintes déposées en août, en septembre, en octobre. ».
 
D’après Pascal, au moment des faits le husky se dirigeait à nouveau droit vers les lapins : « M on client a pensé au petit cœur de son fils, qui allait encore saigner quand il lui annoncerait que le chien avait tué ses animaux. Puis il avait peur, le chien était agressif », a ajouté la défense. Il est allé chercher un fusil à l’intérieur, il a tiré sur le husky.
 
Pas agressif
Le vétérinaire habituel du chien a fourni une attestation expliquant que le Husky n’était pas agressif et qu’il était « stable et sociable ». Le prévenu a insisté sur le fait qu’il aimait les animaux : « Mais je n’avais pas d’autre choix ». Il risque 2 mois de prison pour port d’arme sans autorisation et 2 mois de plus pour maltraitance animalière. M e Crucifix a plaidé la légitime défense. Jugement le 20 octobre.

Imprimer Catégories : Faits divers

Commentaires