La ville de Ciney veut ficher les chiens et des analyses ADN sur les crottes!

Selon le SPF économie, un ménage sur cinq est propriétaire d’au moins un chien en Belgique. Au total, notre pays compte 1.067.000 chiens dont chacun a une moyenne de 80 kilos d’excréments par an. Cela donne donc 92.800 tonnes de déjections canines produites tous les ans en Belgique.

Des excréments qui salissent les rues et énervent certains politiciens tels que Jean-Marie Cheffert, le bourgmestre de Ciney (MR).

Dur le flagrant délit

Malgré les caméras de surveillance installées dans le centre-ville pour lutter contre les petites incivilités, la Ville ne parvient pas à prendre en flagrant délit les propriétaires qui ne ramassent pas les excréments de leur chien ayant fait leurs besoins dehors.

Suite à cette négligence de la part des maîtres, la ville envisage de ficher l’ADN des chiens pour ensuite prélever des échantillons sur les crottes dans les lieux publics et verbaliser le propriétaire. « Nous demanderons aux propriétaires de chien de venir s’enregistrer à l’administration communale. Ils recevront alors une sorte de carte d’identité. Ceux qui ne l’auront pas recevront, dans un premier temps, un avertissement des agents constatateurs et auront l’obligation de venir s’enregistrer », explique Jean-Marie Cheffert, bourgmestre de Ciney à nos confrères de Ma Télé.

« Nous prélèverons des poils comme pour les bovins. Tout cela sera transmis à l’ARSIA ( NDLR : un laboratoire cinacien) qui construira une banque de données. Lorsqu’il y aura un caca en rue les agents verbalisants prélèveront un échantillon de celui-ci ce qui permettra d’identifier le chien et forcément le propriétaire et donc de le verbaliser ».

Une amende de 350 €

Pour financer ce dossier, le bourgmestre de Ciney compte se tourner vers le ministre de l’environnement, Carlo Di Antonio et faire passer ce projet comme projet pilote.

D’autres villes du monde ont adopté cette méthode. Et cela fonctionne. En Italie, par exemple, certaines villes ont enregistré une baisse de 80 % des crottes de chiens dans leurs rues en appliquant cette mesure.

Chaque commune décide de la sanction administrative qui est infligée aux propriétaires qui laissent leur chien faire leurs besoins sur la voie publique. Les amendes administratives peuvent aller de 100€ jusqu’à 350€ pour Ciney.

 

Commentaires