Chiens et chats: gare aux coups de chaleur! Changer l’eau, éviter les promenades le jour, mouiller leur pelage...

Capture.JPG

Nos chiens et nos chats aussi souffrent de la chaleur. Le vétérinaire Catherine Dufrane (alias le docteur Cath, jadis sur RTL-TVi) a déjà dû intervenir pour des cas de diarrhée et de vomissements dus indirectement à la chaleur. Elle donne quelques conseils pour les jours à venir.  

Les températures ont dépassé les 30 degrés ce dimanche et ce sera encore le cas une bonne partie de la semaine. Nos chats se cachent à l’ombre et nos chiens tirent la langue.
« Cette semaine, j’ai eu des cas de diarrhées et de vomissements chez les chiens et les chats » , explique la vétérinaire de Mons, Catherine Dufrane, la célèbre « Docteur Cath », bien connue depuis son passage dans l’émission de RTL-TVi. « Cela est dû indirectement à la chaleur. Les propriétaires oublient de changer l’eau de la gamelle ou laissent la nourriture à température ambiante. Du coup, les bactéries prolifèrent et entraînent vomissements et diarrhées. Il y a alors un risque de déshydratation de l’animal. On peut le traiter au Motillium ou à l’Enterol, mais il faut surtout le réhydrater, surtout par de telles chaleurs. »
 
Idéalement, la vétérinaire conseille de changer l’eau 5 à 6 fois par jour et surtout, c’est impératif, de retirer la nourriture (fraîche) que l’animal laisserait dans sa gamelle. Aucun souci, en revanche, pour les croquettes.
Mais à entendre la vétérinaire, le pire reste à venir. « Je crains les coups de chaleur des chiens pour les vacances qui arrivent », poursuit-elle. « Car les propriétaires, qui auraient laissé leur chien à l’intérieur en temps normal (parce qu’ils travaillent) auront envie d’aller les promener en pleine journée ou de les emmener à gauche à droite. Or, il faut absolument éviter les promenades en plein jour et ne les balader que le matin et/ou le soir. Il faut que les gens se rendent bien compte que les chiens ne transpirent quasi pas. La température de leur corps peut très vite monter et dépasser les 40 degrés (au lieu de 38-39). C’est très facile à vérifier en plaçant un thermomètre dans l’anus. S’il dépasse 40 degrés, vous pouvez le mouiller avec de l’eau. Allez-y graduellement et pas avec de l’eau trop glacée. Faites aussi attention, lorsque vous êtes en vacances, de ne pas laisser la porte ouverte : votre chien aura envie d’aller s’allonger au soleil et ne cherchera pas l’ombre. »
 
Une attention toute particulière doit être portée aux chiens brachycéphales (qui ont la face plate) comme les bouledogues, shitzu, pékinois… qui hyperventilent plus vite (leur langue, qui permet de transpirer, est plus petite). Et grande attention aussi aux chiens cardiaques.
 
Gare aux mouches
Le docteur Elina Jolivet, qui travaille à VetEmergency sur Bruxelles et le Brabant wallon, insiste sur la fragilité des chiens brachycéphales. « Dès l’instant où ils commencent à haleter plus vite, placer un linge tremper sur leur tête et sur le corps. À la limite, mettez-le quelques instants sous la douche. Pour ces chiens, la chaleur peut entraîner le décès, il faut être très attentif. »
Ce dimanche, le docteur Jolivet a multiplié les interventions. Parmi les urgences : un lapin d’appartement, frappé de diarrhées, qui a attiré les mouches qui ont pondu. Les asticots ont très vite… mangé la peau du lapin. « On appelle cela une myase, cela arrive souvent avec les fortes chaleurs, et cela peut aussi toucher les chats et les chiens ».

Commentaires