Jusqu’à 800€ de récompense pour retrouver Pepette! Le chihuahua des Lejeune disparu depuis le 18/6.

2.JPG

La famille Lejeune de Grand-Hallet (Hannut) est désespérée. Voilà bientôt deux semaines que leur chihuahua a disparu. Elle propose une récompense à tout qui lui rapportera l’animal sain et sauf.  

Depuis quinze jours, la famille Lejeune établie rue des Tuileries à Grand-Hallet (Hannut) remue ciel et terre pour retrouver Pepette, son jeune chihuahua d’un an et demi disparu le 18 juin dernier alors qu’il jouait dans le jardin.
 
« Nous habitons une rue en cul-de-sac, peu fréquentée, hormis par les promeneurs du dimanche » , indique Alison, la fille aînée de 20 ans. Sans nouvelles qui pourraient la rassurer, la famille se pose mille questions. « Pepette a-t-elle été enlevée par une personne de passage ? S’est-elle égarée en s’aventurant hors de la propriété pour suivre un chat , comme elle en a la mauvaise habitude. Nous l’ignorons. »
Ses propriétaires sont d’autant plus inquiets que Pepette a besoin de soins réguliers à l’œil gauche, mal en point depuis qu’elle a reçu un coup de sabot d’un de leurs trois poneys.
 
Dès le soir de sa disparition, ses maîtres ont posté une alerte sur Facebook mais aussi sur le site internet Pet Alert. Parallèlement, ils ont lancé une campagne d’affichage. À ce jour, plus de 300 affiches (format A4) ont déjà été placées dans les commerces ainsi qu’aux endroits stratégiques comme les arrêts de bus, les cabinets vétérinaires et sur la camionnette de Bon Pied Bon œil où la maman, Corinne Lejeune, travaille depuis 10 ans comme bénévole. « Pour l’instant, nous n’avons visé que Hannut et ses villages » , reprend Alison. Mais 200 nouvelles affiches sont prêtes à être collées. Elles ont été réimprimées pour étendre, si besoin, la zone de recherche jusqu’à Braives.
 
Chaque appel est vérifié. « Quelqu’un nous avait signalé la présence d’un animal écrasé sur une route. En réalité, il s’agissait d’une fouine mais maman a quand même été sur place ».
 
La police de Hannut a également été prévenue. Aucune plainte n’est déposée. « Nous ne voulons faire d’ennuis à personne. Ce que nous souhaitons c’est retrouver Pepette vivante et en bonne santé. » Et pour cela, les Lejeune sont prêts à offrir une belle récompense. « De 300 euros, mais on peut aller jusqu’à 800 euros , ce qui représente le prix d’achat d’un chihuahua » , promet Alison.
 
Preuve que la jeune fille comme ses parents et son jeune frère sont très attachés à l’animal. Pepette est la plus jeune d’une portée de neuf. « Nous ne faisons pas d’élevage. Tous les chiens ont d’ailleurs été stérilisés. Simplement, nous aimons les animaux » , précise s’il en était encore besoin Alison, bien connue des Hannutois. Elle a travaillé pendant un an au magasin « A table » de Hannut et depuis janvier comme puéricultrice à L’ASBL Eveil. (article du jour La Meuse Huy-Waremme MC.G)

Commentaires