Chiens et chats: 20 % d’abandons en plus durant l’été. Les animaux, premières victimes des grandes vacances!

52.JPGLaissés pour compte durant l’été, les chats et les chiens pullulent actuellement dans les refuges. L’été reste la période la plus critique pour les abandons d’animaux, les chats restant les premiers concernés  

Chaque année, c’est la même rengaine : les refuges pour animaux de compagnie affichent complet durant l’été. En cause, la malveillance des propriétaires qui n’hésitent pas à abandonner leur chien ou leur chat s’ils ne trouvent pas de solution de garde pour les vacances.
 
Les premiers touchés restent les chats. « On en stérilise 1.400 par an, mais ce n’est pas encore suffisant pour faire diminuer le nombre d’abandons. Beaucoup viennent nous déposer des portées entières de chatons qui n’ont parfois que quelques heures. Ils ne sont donc pas stérilisés et peuvent même venir de chats errants », explique Fabrice Renard, inspecteur principal à la SRPA de Liège. Si les chiffres restent relativement stables en termes de nombre d’abandons, on constate toujours, une recrudescence durant la période estivale. Environ 20 % d’abandons de plus !
 
Un phénomène que l’on connaît moin s, ce sont les fugues des animaux en pension. « Les chiens ou les chats qui restent chez des amis parviennent parfois à s’enfuir. Dans ce cas, les « accueillants », ne préviennent pas directement la SRPA. Ils attendent que les propriétaires rentrent pour leur annoncer la triste nouvelle. On a encore eu le cas la semaine dernière avec un chat qui avait finalement été retrouvé et était chez nous en attente de trouver une famille. C’est important de toujours prévenir rapidement en cas de perte d’un animal », estime Fabrice Renard.
 
Grâce à l’identification obligatoire des chiens, ces derniers sont moins victimes que les chats des abandons mais cela reste tout de même courant. « On voit les résultats positifs de l’identification mais cela reste un sérieux problème pour les chats. D’autant que beaucoup ne respectent pas la réglementation en matière de stérilisation », déplore l’inspecteur principal. Les petits félins, lorsqu’ils sont abandonnés passent d’abord par une famille d’accueil le temps qu’ils soient sevrés, en attendant de trouver une famille sur le long terme.
 
Des euthanasies aussi...
 
Mais au vu du nombre d’abandons, il est impossible de répondre à la demande. « Certains sont euthanasiés car trop petits ou trop nombreux. On ne trouve pas toujours une famille à temps, surtout en cette période », déplore Fabrice Renard.
C’est donc bien le moment d’adopter un animal de compagnie. Du moins, si vous disposez de l’infrastructure adaptée et d’assez de temps pour vous en occuper. Les refuges du pays regorgent d’animaux qui ne demandent qu’à être câlinés.
 
Les chats issus de la SRPA sont tous stérilisés et en ordre de vaccins au moment de leur vente aux particuliers. Comptez 70 euros pour un chat et 270 euros pour un chien. Certains chiens sont toutefois vendus 170 euros mais ils n’ont pas encore été stérilisés. Leur nouveau propriétaire doit s’engager à le faire dans les deux mois après l’acquisition du compagnon à quatre pattes. Adoptez ! Mais pas à la légère…

Imprimer Catégories : SRPA

Commentaires