• L’Orétois Olivier Maunaert brille avec son chien en Italie!

    Capture36.JPG

    Olivier Maunaert et son chien Keen, un border collie, reviennent d’Italie. Cet Orétois (Province de Liège), accompagné de sa compagne et coach, sort d’une cinquième participation à l’European Open d’agility « et nous avons chaque fois atteint la finale », glisse-t-il. Fort d’une 31 e place finale dans un concours regroupant les 800 meilleurs chiens actifs dans cette discipline canine, Olivier Maunaert termine meilleur belge d’une compétition 2017 organisée ces 29 et 30 juillet en Italie.
    L’habitant de Bergilers affiche une certaine déception.
     
    Cinquième Coupe d’Europe
    « J’ai commis deux fautes en finale et je suis déçu même si j’ai rempli mon objectif minimum, à savoir être en finale. Nous nous sommes classés en cinquième position, puis à la sixième place, sur 417, aux deux épreuves qualificatives le samedi. Je suis arrivé quatrième au cumul de ces deux premières manches. La finale s’est déroulée sur une manche, dimanche. Nous avons reconnu le parcours le matin, à 7 heures, puis nous nous sommes échauffées, nous avons préparé notre course et nous nous sommes élancés vers 18 heures avec une pression maximale », raconte-t-il. Beaucoup de spectateurs ont assisté à la prestation de l’Orétois, suivie par celle du gratin de l’agility. Olivier et Keen ont rivalisé avec les meilleurs mondiaux : « Au niveau du chrono, j’ai terminé le parcours à deux ou trois dixièmes de seconde du podium, mais des fautes m’ont pénalisé. J’ai effectué une prestation moins performante qu’à l’accoutumée, car je me suis souvent retrouvé un peu en retard par rapport au timing du chien. »
     
    Pas de statut professionnel
    Cette Coupe d’Europe reste la compétition préférée d’Olivier Maunaert : « C’est une ambiance particulière et l’événement regroupe un public de connaisseurs venus du monde entier. » Employé provincial, l’Orétois n’a pas le statut de professionnel de ses concurrents étrangers. « La différence se ressent surtout au niveau de la fatigue, car je travaille alors que certains se trouvent déjà en Angleterre pour la prochaine compétition. Je fais la route dans la nuit de jeudi à vendredi pour arriver la veille de la compétition tandis que mes concurrents s’acclimatent ou prennent leurs marques sur place. » Olivier Maunaert améliore sa condition physique : « Je m’entraîne avec Keen en rentrant du boulot alors que les professionnels répartissent ces séances sur une journée. Je reste attentif à ce que mon chien se sente toujours bien et je ne force jamais, car j’y suis attaché et l’affection prime sur tout le reste », souligne-t-il.
     
    Sélectionné pour le Mondial organisé en octobre en Slovénie, Olivier Maunaert participe prochainement à une compétition britannique, puis à l’Open de Norvège. « Le mondial se déroule sur synthétique donc je cherche un club de football d’accord pour que je m’entraîne sur son terrain. »
  • Villers-le-Bouillet (Liège): la bourgmestre prend des mesures suite à l'attaque meurtrière de Moïse

    Début août, nous vous rapportions l’incident survenu au Clos de la Panneterie, à Villers-le-Bouillet. Moïse, un Américan Staff, s’était échappé de sa propriété et se promenait en liberté dans la cité lorsqu’il a aperçu Princesse, le vieux Bichon d’une voisine, lui aussi en vadrouille. En quelques secondes, le chien a été croqué au niveau du thorax et est mort quasiment instantanément. La propriétaire de Princesse, Brigitte Legaye, était inconsolable et le vétérinaire du quartier, Jean-Marc Dernier, dénonçait une situation dangereuse, citant des antécédents.

    Princesse, le Bichon.

    La bourgmestre de Villers-le-Bt, Aline Devillers, voulait attendre le résultat de l’enquête de police avant de se prononcer. Chose faite, elle a communiqué jeudi. «  J’ai pris un arrêté de police ce mardi, annonce-t-elle. Les différentes parties ont été entendues. J’ai reçu la propriétaire de l’American Staff pour l’informer qu’elle devait dès le jour même attacher son chien à un point fixe dans le jardin (en lui laissant une liberté de mouvement) ou le garder à l’intérieur de la maison.  » Par ailleurs, la maîtresse de Moïse a 45 jours pour accomplir une série de démarches : «  Elle doit réaliser un enclos fermé, une cage ou un enclos avec une clôture haute de 1m80 et enterrée de 30 cm conformément au règlement de police, fournir une attestation d’une formation d’éducation (un test de sociabilité) par un centre de dressage agréé, à renouveler tous les deux ans, et fournir annuellement la preuve d’une police d’assurance de responsabilité civile  », cite-t-elle. En cas de non respect des mesures dans le délai imparti, la bourgmestre prendra un nouvel arrêté. «  Avec d’autres mesures, comme l’éloignement du chien. Je lui laisse un peu de temps pour se conformer car je comprends qu’elle veuille garder son chien mais je ne veux pas prendre de risque.  »

     

    Imprimer Catégories : Faits divers
  • Villers-le-Bouillet (Liège): une Villersoise masseuse de chiens !

    1722.JPGVotre animal de compagnie est déprimé, angoissé, stressé, il a perdu un être cher et doit faire son deuil, il a de l’arthrite ? Flore Delarue peut vous aider.
     
    Cela peut faire sourire mais Flore Delarue, une Villersoise de 33 ans, propose de masser votre animal de compagnie souffrant émotionnellement ou physiquement. « J’ai des amis qui ont malheureusement perdu leur petite fille. Le chien de la famille était très ami avec la petite et a fait une dépression lorsque celle-ci nous a quittés. Il hurlait à la mort, ne se déplaçait presque plus… Il était véritablement bouleversé par sa disparition. J’ai donc proposé à mes amis de faire un massage énergétique à leur chien, ils étaient sceptiques mais en une seule séance ils me disent avoir vu des changements dans le comportement de l’animal. Il ne hurle plus, à part parfois la nuit et se déplace à nouveau », rapporte-t-elle.
     
    Flore Delarue est experte dans l’art du massage canin, les points de réflexologie faciale, les huiles essentielles et l’harmonisation énergétique dans le respect de l’animal. Elle propose des massages toniques, énergétiques et relaxants, le respect de l’animal ayant une importance primordiale pour elle. « Le maximum pour un massage est de 45 minutes mais si au bout de 20 minutes, je vois que le chien en a marre, je ne vais pas le forcer. C’est comme pour les massages relaxants, je fais sentir les huiles essentielles au chien. S’il n’aime pas l’odeur d’une de celles que je lui propose, je ne l’utilise pas. S’il n’en aime aucune, je fais sans. Je laisse vraiment le chien choisir comment le massage va se dérouler. » Et les gens, qu’en pensent-ils ? « Ils ne comprennent pas forcément la dimension émotionnelle des animaux de compagnie. En général, ils sont sceptiques et se moquent mais une fois qu’ils ont testé, ils trouvent ça incroyable. Après, ce n’est pas de la magie, comme avec les humains, il faut voir si le chien est réceptif. » S’ils sont réceptifs, nos amis à quatre pattes peuvent parfois avoir des réactions étranges. « Parfois, j’ai des chiens qui vomissent ou urinent sur ma table, c’est normal, l’énergétique fait ressortir le négatif qu’il y a en eux. Il faut bien que ça sorte mais ça peut déconcerter quand on n’est pas habitué. »
     

    20264807_10214330322160469_7260909305374964218_n.jpg

  • Ce Fox Terrier a disparu depuis le 7 août de Profondeville (Namur). Avis de recherche.

    thumbnail_IMG_20170805_162212.jpg

    Fox Terrier , femelle, blanc-tricolore, poil dur
    Age : 3 ans
    Perdue le 07/08/2017 à 5100 Naninne-Chaussée De Marche 886
    Nom : Bamboo
    Elle porte un collier [rouge]
    Puce : 981 . 100 . 004 . 048 . 753
    Signes particuliers : queue très courbée, en panache
     
    Autres commentaires : S'est sauvée par portière soit lorsque je sortais de mon jardin pour ouvrir la boîte aux lettres soit lors de mon plein de LPG à la station Lukoile-Naninne soit ?? par la fenêtre arrière grande ouverte sans que je ne m'en rende compte tout de suite.
     
    Propriétaire :
    Ledoux- Collard Michelle
    Rue de Messe 17   - 5170 Rivière-Profondeville
    Tél. : +32475569414
    Tél. : +32475569414
    E-mail : michelle.didier.ledoux@gmail.com
  • Ce Saint-Bernard a disparu depuis le 3 août de Fléron (Liège). Avis de recherche.

    thumbnail_IMG_20170805_162212.jpg

    St Bernard, femelle, blanc et brun
    Perdue le 03/08/2017 à 4620 Fleron
     
    Propriétaire :
    Marguglio
    Tél. : +32470853418
    E-mail : vane.quadri@gmail.com
  • En regardant la vidéo surveillance de sa maison, elle découvre qu'un gamin vient tous les jours faire la même chose à son chien (vidéo, photo)

    Holly Mallet a une belle maison et, pour la protéger, elle a fait installer des caméras de surveillance. Avec surprise, elle a découvert que, chaque fois qu’elle partait, la même chose se reproduisait : un petit garçon arrivait à vélo et se dirigeait vers la chienne.

    Holly Mallet n’a d’abord pas compris ce qui se passait : en fait, tous les jours vers la même heure, ce petit garçon venait, enlaçait la chienne, la carressait et puis repartait en vitesse, comme s’il avait fait quelque chose de mal.

    Pour comprendre qui était cet enfant, elle a posté la vidéo de surveillance sur Facebook pour savoir si des voisins le connaissaient. Des gens n’ont pas tardé à réagir. Il s’agissait d’un enfant du quartier, Josh, dont le chien était mort il n’y a pas longtemps. Elle l’a invité à venir rendre visite à Duchess, sa chienne, puisqu’il semblait tant l’aimer. Et pas besoin de venir en cachette.

    Les photos postées sur Facebook témoignent de l’amitié entre le gamin et la chienne.