• Une aide de 500.000 euros aux refuges wallons. Il y a toujours plus d’abandons d’animaux...

    3.JPGFonctionnant grâce aux dons et à l’aide de bénévoles, les refuges pour animaux vont recevoir plusieurs milliers d’euros pour améliorer leurs infrastructures ou acheter du matériel.  

    « Les refuges wallons pour animaux sont malheureusement confrontés à une augmentation de leur fréquentation », constate Carlo Di Antonio, ministre wallon du Bien-être animal.
     
    Un appel à projets est donc lancé pour apporter un coup de pouce financier à ces établissements qui ne peuvent compter que sur les dons et l’aide des bénévoles pour recueillir plus de 26.700 animaux par an. Au niveau belge, le nombre d’abandons est de plus de 56.000 chaque année.
     
    Selon les dernières statistiques disponibles (2015), six chiens sur dix accueillis en refuge sont été trouvés sur la voie publique et quatre ont été déposés par leur propriétaire. Près de 25 % des chats ont été confiés directement au refuge et 75 % ont été ramassés dans les rues.
     
    « L’objectif de cet appel à projets est le développement du bien-être animal au sein des refuges », souligne le ministre Di Antonio.
     
    Les subventions octroyées devront servir à aménager des infrastructures ou l’achat de matériel. Concrètement, elles permettront de rénover les lieux où vivent les animaux, d’améliorer la qualité des soins vétérinaires, de remplacer du matériel usagé ou de créer des aires de jeux et de promenade pour que les pensionnaires puissent se dépenser au lieu de se morfondre dans leurs cages.
     
    Jusqu’à 6.000 euros
    Seuls les 90 refuges wallons agréés, répondant à de stricts critères en matière d’équipement, d’hygiène et de sécurité seront subsidiés. Le montant est fixé en fonction de la capacité d’accueil du refuge. Il est plafonné à 3.000 euros entre 15 et 25 animaux, 4.000 € jusqu’à 50 animaux, 5.000 € jusqu’à 75 animaux et 6.000 € au-delà.
     
    Les sommes seront ajustées en fonction du nombre de candidatures et de la qualité des dossiers introduits. Les candidats intéressés doivent entrer leur demande pour le 25 septembre au plus tard via un formulaire téléchargeable sur dianotonio.wallonie.be.
     
    Selon nos informations, l’enveloppe totale dégagée est de 500.000 euros.
    Au-delà du coup de l’aide financière apportée, le ministre Carlo Di Antonio déplore la proportion toujours plus importante d’animaux abandonnés par leurs propriétaires : « Accueillir un animal doit être un acte mûrement réfléchi, notamment au regard des contraintes et des coûts que cela peut représenter ».

    Imprimer Catégories : Refuge, SRPA