• 200.000 animaux utilisés pour des expériences...

    Capture.JPG

    197.779 animaux ont été utilisés dans des expériences en 2016. 1.077 d’entre eux en faisaient déjà l’objet durant l’année 2015. Ces chiffres émanent du Service Public de Wallonie. Chaque année, les établissements agréés qui utilisent ces pratiques doivent lui remettre des données statistiques concernant le nombre d’animaux qu’ils ont utilisés dans des expériences. Sur les 74 entreprises agréées, 14 disposaient de ces petites bêtes mais n’ont finalement pas effectué d’expériences sur elles.

    Des chats, chiens et chevaux

    Trois groupes d’animaux étaient principalement présents dans ces expériences : les rongeurs, les lapins et les poissons. Cela représentait : 105.966 souris, 47.136 lapins, 13.028 cobayes, 7.671 rats, 2.949 poissons, 1.101 porcs, 1.015 hamsters, 756 oiseaux, 634 bovins, 368 poules et 74 reptiles. Il y avait aussi 18 chevaux ou ânes, 4 chats et 29 chiens. Aucun primate ne figurait dans cette liste.

    Les projets dans lesquels les animaux étaient utilisés relevaient des tests réglementaires et production de routine (54 %), de la recherche fondamentale (28 %) et de la recherche appliquée (15 %).

    Une analyse plus fine démontre que la recherche fondamentale utilisait surtout des souris et des poissons. Les essais dans ce domaine concernaient avant tout les études des mécanismes du système immunitaire (37 % des expériences) et du système endocrinien (31 % des expériences). 5.452 animaux étaient également utilisés pour comprendre les origines des cancers et leur trouver des remèdes. La recherche appliquée utilisait principalement des souris pour réaliser des recherches au sujet des troubles infectieux chez l’homme. Enfin, dans les tests réglementaires qui ils relevaient du contrôle de la qualité des produits, c’étaient des souris et des lapins.

    Ils sont 90.000 à Bruxelles

    En région bruxelloise, 84 laboratoires émanant de 5 institutions de recherche sont actuellement agréés pour effectuer des expérimentations animales. Au total, un peu plus de 90.000 animaux y sont utilisés chaque année à Bruxelles.

  • Ce Bichon Maltais a disparu depuis plusieurs jours de Jemeppe-sur-Meuse (Liège). Avis de recherche.

    Capture.JPG

    Bichon Maltais, mâle, blanc, poil long
    Age : 14
    Perdu le 12/11/2017 à 4101 Jemeppe Sur Meuse
    Nom : Coockie
    Puce : Puceélectronique
    Signes particuliers : Chien âge avec mauvaise vue et mauvaise ouïe. Boîte légèrement de l arrière.
     
    Propriétaire :
    Daenen Thomas
    Tél. : 0473.688.971
    E-mail : chantal.daenen@gmail.com
  • Molly, ce Bouvier Bernois a disparu depuis le 12 novembre de Dison (Verviers). Avis de recherche.

    Capture.JPG

    Bouvier Bernois, femelle stérilisée, poil mi-long
    Age : 11 mois
    Perdue le 12/11/2017 à 4820 Dison, Rue Du Corbeau
    Nom : Molly
    Elle porte un collier [ROUGE]
    Puce : 981 . 100 . 004 . 396 . 664
    Signes particuliers : Ligne blanche sur le front très fine, -crolles- sur les oreilles
     
    Propriétaire :
    Geuquet Quentin
    Rue du Corbeau 155   - 4820 Dison
    Tél. : 0498.066.304
    E-mail : quentin.geuquet@gmail.com
  • Lilou, ce Beagle a disparu depuis le 9 novembre de Louveigné (Liège). Avis de recherche.

    Capture.JPG

    Beagle, femelle, brun et blanc, poil long
    Age : 6 ans'
    Perdue le 09/11/2017 à 4142 Cornemont , Louveigne
    Nom : Lilou
    Puce : 947 . 000 . 000 . 289 . 089
    Signes particuliers : Cicatrices sur le dos arrière droit
    Autres commentaires : Chien peureux
     
    Propriétaire :
    Destiné  André
    Rue de cornemont  75   - 4141 Louveignée
    Tél. : 0486.257.627
    Tél. : 0470.833.946
    E-mail : destineandre02@icloud.com
  • Ce chien a été trouvé le 6 novembre 2017 à Tellin (Luxembourg). Le reconnaissez-vous?

    Capture.JPG

    Sexe Mâle
    Race Berger Belge Malinois
    Taille grande
    Couleur marron, beige
    Poils courts
    Pelage uni
    Oreilles moitié/moitié
    Castré/Stérilisé NON
    Tatouage ?
    Puce électronique ?
    Trouvé le 31/10/2017
    Trouvé à route de Rochefort
    6927 Tellin
    Luxembourg - Belgique

    Plus de détails sur ce chien trouvé : Ce chien apeuré mais très gentil errait depuis plusieurs jours dans le village lorsque nous l'avons récupéré.

    Contact: 084/445196

  • Ce Coton De Tuléar a disparu depuis le 30 octobre 2017 de Huy (Liège). Avis de recherche.

    Capture.JPG

    Coton De Tuléar, mâle castré, blanc cassé, poil long
    Age : 14 ans
    Perdu le 30/10/2017 à 5300 Thon, Route De Liège
    Nom : Croky Ou Champi
    Puce : non
    Tatouage : BHHRGV [oreille droite]
    Signes particuliers : Rasé autour des yeux

    Le propriétaire a confirmé le 04/11/2017 que Croky Ou Champi n'a pas encore été retrouvé.

    Propriétaire :
    De Crombrugghe Claire
    Chaussée de Liège  78A   - 4500 Huy
    Tél. : +32478369353
    Tél. : +32473453078
    E-mail : clairedecrom@hotmail.com
  • Ce Sharpei a disparu depuis le 31 octobre 2017 de Plombières (Liège). Avis de recherche.

    Capture.JPG

    Sharpei, femelle, beige et brune, poil ras
    Age : 14
    Perdue le 31/10/2017 à 4850 Plombières
    Nom : Bambou
    Elle porte un collier [couleur vert]
    Puce : 947 . 000 . 000 . 049 . 300
    Signes particuliers : a été opéré a la tête elle a un petit souffle au coeur
     
    Propriétaire :
    Blanche Fryns Natacha
    Kalottenhof 17   - 4850 Plombières
    Tél. : 0473.602.426
    Tél. : 0487.400.944
    E-mail : fryns-natacha@hotmail.be
  • Ce croisé Griffon Labrador a disparu depuis le 2 novembre 2017 de Soumagne (Liège). Avis de recherche.

    Capture.JPG

    Croisé Griffon Labrador, mâle, poil long
    Age : 18
    Perdu le 02/11/2017 à 4630 Soumagne
    Nom : Spyki
     
    Propriétaire :
    Rener Sophie
    RUE DU CHATEAU D EAU  2A   - 4633 Melen
    Tél. : 0485.955.031
    E-mail : carrosserie@rener.be
  • Mowgli, ce petit chat a été abattu à l'arme de chasse à Hermival-les-Vaux!

    Capture.JPG

    Après avoir perdu son chat depuis plusieurs jours, Alice, la propriétaire de Mowgli a eu la tristesse de découvrir que son chat âgé d'à peine un an était décédé à 100 mètres de chez elle.

    Son chat a été abattu à l'arme de chasse! Après autopsie, il en découle que l'auteur de ce crime l'a touché en plein coeur et à courte distance.

    Pétition en ligne: https://mowgliabbatuparunchasseur.unepetition.fr/

  • Remicourt (Liège): des travaux au Chenil de l’Aviculteur. Le ministre wallon du bien-être animal avait exigé la fermeture le 3 novembre!

    Début octobre, le ministre wallon du bien-être animal, Carlo Di Antonio, prenait une décision radicale à l’encontre du ‘Chenil de l’Aviculteur’, installé à Remicourt et le long du quai de la Batte à Liège. Une première en Wallonie : le propriétaire s’est vu retirer son agrément d’éleveur-commerçant, soit l’autorisation indispensable pour exercer ses activités. Il avait d’ailleurs jusqu’à ce 3 novembre, date limite, pour mettre en place les procédures en vue de fermer ses portes. À l’époque, Bernard Brunelle, le futur gérant du Chenil, nous avait assuré qu’il mettrait tout en œuvre pour ne pas en arriver là… Qu’en est-il aujourd’hui ?

    Nous sommes allés frapper à la porte de l’établissement remicourtois, sans prévenir. Le futur gérant en question, petit-fils de la première propriétaire, était absent… mais son oncle nous a tout de même ouvert les portes de l’endroit. «  Il a bel et bien introduit une nouvelle demande d’agrément, en précisant qu’il reprenait le chenil et qu’il faisait tout afin de remettre les infrastructures en ordre, pour répondre aux normes actuelles  », introduit Marcel. «  Des représentants du bien-être animal sont venus voir il y a moins de deux semaines. Nous, cela fait environ 2-3 mois qu’on est occupé à tout retaper. Nous attendons des nouvelles  », ajoute-t-il.

    Et, il faut reconnaître que cette visite à l’improviste nous donne une tout autre image de ce qui peut se lire sur les réseaux sociaux ou dans les archives de presse. Il faut dire, qu’en 2008, la police était descendue sur les lieux et avait saisi 170 chiens. À l’époque, comme il y a quelques mois d’ici, les locaux avaient été déclarés inadéquats à l’accueil des animaux. «  Certaines réclamations étaient justifiées et nous en étions responsables mais nous avons procédé à des aménagements dans nos installations  », avait commenté Bernard Brunelle, il y a un mois.

    23158254_10155916913232716_586458603_o

    Ce jeudi, lors de la visite des lieux, nous avons pu constater que tous les boxes à chiens avaient été «  lissés  », comme cela est demandé par la loi. «  Pour ne pas qu’ils se fassent mal, on a tout recarrelé ou couvert les murs de plaques  », montre Marcel. «  L’électricité a aussi été entièrement revue. Les chiots et leur mère bénéficient de lampes chauffantes. Au sol, la paille des boxes est remplacée chaque jour. De même, on nettoie tout, y compris les allées, tous les jours…  » Et l’eau légèrement séchée du sol en atteste, comme la petite odeur de produits nettoyants dans l’air. Marcel poursuit sa visite : «  Chaque boxe est équipée d’évacuations, les barrières ont aussi été remplacées et renouvelées, certaines toitures… Il manque encore le sol d’une de nos allées principales. On a demandé une expertise : un professionnel doit tout refaire, recouler le béton puis le recouvrir d’une couche à base d’époxy  », détaille-t-il. À côté de ces boxes, divisés en différents lieux, un local est aussi réservé à la quarantaine, «  pour les chiens qui arrivent ici de l’extérieur, avant qu’ils ne soient directement mélangés aux autres  », ainsi qu’un autre, réservé aux soins vétérinaires.

    23158208_10155916913052716_714783059_o

    Ce vendredi sonnait l’heure officielle de la fin du Chenil. Que comptait faire le propriétaire ? Marcel assure : «  On va continuer à s’occuper des chiens, en attente, on l’espère, d’une réponse favorable et d’un nouvel agrément dans les jours à venir. » Et de conclure : «  C’est aussi pour ça qu’on a accepté de vous montrer le Chenil, qu’on arrête de dire n’importe quoi, que des investissements y sont faits.  » Affaire à suivre, donc.