• Charleroi: des cadavres de chiots entassés en rue!

    Capture3.JPGLa scène se déroule rue Joseph Wauters, à Dampremy (Charleroi). Environ huit chiots morts gisent sur le bas-côté de la route.
    La manière dont les corps des pauvres bêtes ont été empilés, indique que « les cadavres ont été déplacés à cet endroit après le décès des bêtes », analyse Franck Goffaux, directeur de la Société Protectrice des Animaux de Charleroi (SPA).
     
    La triste découverte date de dimanche matin. Pour dénoncer « cette cruauté », Éloïse, 29 ans, publie l’image sur son compte Facebook. Ce lundi, la publication avait déjà été partagée plus de 2.600 fois.
     
    Que risquent les maîtres indignes ? « Entre huit jours à six mois de prison et une amende de 100 euros à 100.000 euros si la décision est prononcée par un tribunal », indique-t-on du côté du cabinet du ministre wallon en charge du Bien-être animal, Carlo Di Antonio (CDH).
     
    En ce qui concerne les souffrances infligées à un animal : « Entre huit jours à trois ans de prison et une amende de 100 euros à 1 million d’euros », ajoute-t-on. Si ce n’est pas le cas, l’administration reprend le dossier, et les amendes peuvent aller de 50 euros à 10.000 euros.

    Imprimer Catégories : Faits divers