Liège: Polly, attaquée et tuée par un berger allemand en liberté!

chien.JPGDimanche après-midi, Polly était en balade avec ses maîtres quand, place Théodore Foguenne à Vaux-sous-Chèvremont, la petite chienne de deux ans a été sauvagement attaquée par un berger allemand. Polly n’a pas survécu, sa famille est inconsolable.  

Polly, une petite femelle de deux ans, de la race bichon maltais « toy », faisait le bonheur de sa famille. « On l’avait depuis qu’elle était toute petite », nous explique Mélanie, propriétaire. « Ma maman avait une portée et Polly était issue de cette portée. Nos enfants étaient très attachés au chien. »
 
Dimanche, c’est d’ailleurs le cadet de la famille, âgé de 2 ans lui aussi, qui tenait fièrement la petite chienne en laisse. « C’était la première fois qu’il pouvait le faire. Nous avons fait une belle balade sur le RAVeL, et nous avons regagné notre maison en traversant la place Théodore Foguenne, où une fête foraine se déroulait. »
 
Un berger allemand, dont la maîtresse se trouvait, selon le couple, « 10-15 mètres plus loin », a fondu sur Polly comme un aigle sur sa proie. « Il est arrivé par l’arrière et a croqué Polly. Nous n’avons rien pu faire. Pour le même prix, c’était mon fils qu’il mordait ! »
 
Christophe, l’époux de Mélanie, a néanmoins tenté le tout pour le tout en donnant plusieurs coups de pied au chien, dans le but de lui faire lâcher la petite bête. Un subterfuge qui a fonctionné, le berger allemand a desserré ses crocs, laissant Polly retomber au sol, inerte. Malheureusement, quelques spasmes plus tard, la petite chienne est décédée des suites de ses blessures, sous les yeux des trois enfants du couple. « Une fille d’une dizaine d’années s’est dirigée vers nous, et nous a expliqué que ce même chien venait de la pourchasser, elle et son chien, peu de temps avant l’attaque sur Polly. »
 
La propriétaire du berger a reconnu les faits et la police s’est rendue sur les lieux.
« Ce lundi matin, nous nous sommes rendus au commissariat de quartier pour voir ce qu’il y avait lieu de faire. Les policiers vont aller rencontrer la propriétaire du berger allemand. Ils nous ont conseillé de saisir la justice de paix mais, avant toute chose, de lui envoyer une lettre pour lui demander un dédommagement. »
Dans quinze jours, Polly devait rencontrer un nouveau compagnon à quatre pattes, ses maîtres avaient en effet adopté un bouledogue qui allait venir lui tenir compagnie. Un second chien qui sera finalement tout seul. Polly était un membre de la famille de Mélanie, et sera tout simplement irremplaçable. « Ce lundi matin, au petit-déjeuner, notre fils a appelé Polly, mais elle n’est jamais venue… »

Imprimer Catégories : Faits divers

Commentaires