Des animaux à l’abri. Voici quelques bons gestes pour aider les animaux de votre jardin...

Capture.JPGLe soleil a brillé ce week-end et l’été indien devrait encore un peu se prolonger. Mais pour certains animaux, l’heure est à la préparation de l’hibernation. Dans votre jardin, vous pouvez aider ces oiseaux et autres hérissons à affronter le froid à venir…  

Il n’y a pas que les animaux domestiques dans la vie ! Les propriétaires de jardins – petits ou grands – sont de plus en plus nombreux à l’avoir compris. Selon une étude réalisée par Dedicated, plus de trois propriétaires sur quatre de chiens, chats et autres s’occupent régulièrement des animaux qu’ils croisent dans leur jardin.
 
Qui sont-ils ces animaux non domestiques ? Les plus fréquemment côtoyés sont les oiseaux. Viennent ensuite les hérissons, les insectes et les écureuils. Beaucoup de propriétaires d’animaux domestiques, comme l’indique la plus grande enseigne d’animalerie belge Tom&Co, prennent soin de ces locataires en leur fournissant majoritairement de la nourriture, mais aussi de l’eau. Près de la moitié de ces amis des animaux installent d’ailleurs un abri, façon nichoir ou hôtel à insectes.
 
Un geste « naturel « pour certaines personnes, désireuses d’accueillir dans leur jardin, dans les meilleures conditions qui soient, ces hérissons et autres oiseaux.
 
Un abri dès maintenant
À l’approche de l’hiver – qui semble bien loin et pourtant… –, chacun peut contribuer au bien-être de ces animaux sauvages. D’abord en offrant un abri, dès l’automne, aux animaux qui hibernent. Les odeurs « humaines » auront ainsi le temps de disparaître avant que l’animal – écureuil, hérisson – ne décide de prendre possession des lieux. Prenez bien garde à ce que l’abri soit au sec, au calme bien sûr, et généralement assez petit. Même si évidemment, chaque animal a ses préférences (les abris peuvent être fabriqués avec les éléments du jardin ou achetés de toutes pièces) : le hérisson se sentira chez lui dans un endroit profond et sombre.
 
Dans son nouvel abri, l’animal qui hiberne emportera toute la nourriture dont il aura besoin pour les prochains mois. Il est donc utile de mettre à sa disposition une bonne quantité de nourriture qui l’aidera à survivre jusqu’à l’arrivée du printemps. Voilà quelques gestes pour les animaux qui hibernent.
Quant aux autres, ils continueront à chercher de quoi se nourrir même sous la neige. Mais les forces risquent de leur marquer en cas de nuit glacée. Il est conseillé de déposer, au petit matin, un peu de nourriture, histoire de les requinquer rapidement… De la nourriture qui ne gèle pas, évidemment.

Commentaires