- Page 2

  • Nutella, ce petit chat a disparu depuis le 18 décembre 2017 à Herstal (Liège). Avis de recherche.

    affiche-noel-ecole.jpg

    PERDU "Nutella" chat type Siamois à HERSTAL
    18/12/17 ~ soir

    Secteur : Hôpital du Château Rouge ou de la rue Bossuron
    Il est âgé de 7 mois, est identifié, a eu la queue cassé étant petit, à une petite boule à 10 cm de l'extrémité et est sociable.

  • Mioumiou, ce petit chat de 3 ans a disparu depuis le 11 décembre 2017 de Huy (Liège). Avis de recherche.

    Capture.JPG

    Européen, mâle castré, tigré, poil long
    Age : 3 ans
    Perdu le 11/12/2017 à 4500 Huy, De La Rue Des Tanneurs...
    Nom : Mioumiou
    Puce : non
    Tatouage : non
    Signes particuliers : Peureux avec les inconnus, curieux jusqu'à s'introduire dans une porte entrouverte...
     
    Propriétaire :
    Dejasse Jean-Pierre
    Rue des Tanneurs 13   - 4500 Huy
    Tél. : 0495.100.243
    E-mail : jpdejasse.pub@gmail.com
  • Magma, ce chat de 1 an et demi a disparu depuis le 11 décembre 2017 du quartier Saint-Léonard (Liège). Avis de recherche.

    Capture.JPG

    Européen, mâle, blanc et tigré , poil long
    Age : 1 an et demi
    Perdu le 11/12/2017 à 4000 37 Rue Jonruelle Saint Léonard
    Nom : Magma
    Puce : 981 . 100 . 004 . 399 . 170
    Signes particuliers : tâche noir sur sa truffe
     
    Propriétaire :
    Olivier Elma
    Rue Jonruelle 37   - 4000 Saint Léonard
    Tél. : 0496.284.545
    E-mail : elma.olivier@outlook.fr
  • Tôka, ce petit chat a disparu depuis le 13 décembre 2017 de Liège. Avis de recherche.

    Capture.JPG

    Européen, femelle stérilisée, tigré, poil ras
    Perdue le 13/12/2017 à 4000 Liège
    Nom : Tôka
    Elle porte un collier [Bleu avec clochette]
    Signes particuliers : pas de queue
     
    Propriétaire :
    Palmaerts Sébastien
    Rue Walthère Dewé 7   - 4000 Liège
    Tél. : 0496.135.638
    E-mail : s.palmaerts@live.be
  • Ce croisé Labrador/bull Terrier a disparu le 15 décembre 2017 de Milmort (Liège). Avis de recherche.

    Capture.JPG

    Croisé Labrador/bull Terrier, femelle, beige, blanc, crème, poil ras
    Age : 1an
    Perdue le 15/12/2017 à 4041 Milmort, Rue de l'Amitié
    Nom : Christal
    Elle porte un collier [harnais noir]
    Puce : non
     
    Propriétaire :
    Gaignage Vincent
    Rue de l'Amitié 156/11   - 4041 Milmort
    Tél. : 0492.665.288
    E-mail : nacyfeher03@gmail.com
     
  • Ce Beagle a disparu depuis le 14 décembre 2017 de Soumagne (Liège). Avis de recherche.

    Capture.JPG

    Beagle, mâle, tricolore
    Perdu le 14/12/2017 à 4630 Soumagne
    Puce : 947 . 000 . 000 . 435 . 615
     
    Propriétaire :
    Lesoinne 
    Rue Militaire 31   - 4630 Soumagne
    Tél. : 0496.622.175
    E-mail : refuge@srpa.net
  • Eza, ce chien de 12 ans a disparu depuis le 13 décembre 2017 de Tongres (Limbourg). Avis de recherche.

    Capture.JPG

    Engelse Springer Spaniel, femelle, blanc et brun, poil long
    Age : 12
    Perdue le 13/12/2017 à 3700 Champ Entre Hamal Et Othee
    Nom : Eza
    Elle porte un collier [Noir]
    Puce : Non
    Tatouage : Bhknjx [oreille droite]
     
    Propriétaire :
    Christiaens Stephan
    Sint truidersteenweg 129   - 3700 Tongeren
    Tél. : 0476.284.301
    E-mail : Christiaens.stephan@skynet.be
  • Chila, cet adorable chien a disparu depuis le 12 décembre 2017 de Pepinster (Province de Liège). Avis de recherche.

    Capture.JPG

    Huskye, mâle, blanc et gris, poil dur
    Age : 2 ans
    Perdu le 12/12/2017 à 4860 Pepinster
    Nom : Chila
    Il porte un collier [bleu avec médaille (n° de tel)]
    Puce : 981 . 100 . 004 . 383 . 779
    Signes particuliers : tête blanche, yeux bleus, dos gris
    Autres commentaires : très gentil avec humains et chiens, attention poules, bétail.
     
    Propriétaire :
    Leman Gilles
    Rue Purgatoire 158B   - 4860 Pepinster
    Tél. : 0487.750.843
    E-mail : laur.janssen@gmail.com
  • Mouchou, ce chien de 5 ans a disparu depuis le 10 décembre 2017 de Marchin (Huy). Avis de recherche.

    Capture.JPG

    Spitz-Loulou, mâle, beige, poil mi-long
    Age : 5
    Perdu le 10/12/2017 à 4570 Vallée Du Triffoys
    Nom : Mouchou
    Signes particuliers  yeux orangés
    Autres commentaires : Nous nous baladions en familles dan les campagnes autour de notre maison. Mouchou a du courir après un gibier mais n4est pas rentré depuis
     
    Propriétaire :
    Fisset Vincent
    De triffoys 11   - 4570 Marchin
    Tél. : 0470.481.124
    E-mail : vincent.fisset@gmail.com
  • Tribunal: un Remicourtois (province de Liège) responsable de la mort d’un taureau.

    Capture4.JPG

    Les tontes de pelouse, les ifs ou encore le buis et le thuya, c’est bien connu, sont des essences toxiques pour le bétail. En cas d’ingestion en grande quantité, elles peuvent entraîner la mort. En 2015, un fermier de Remicourt en a fait la triste expérience avec un de ses taureaux. Il a décidé de porter l’affaire devant le tribunal civil de Liège, division Huy où il vient d’obtenir réparation. La justice lui a accordé un dédommagement de 4.000€. 

    Le taureau décédé le 23 septembre 2015 était un des quatre taureaux reproducteurs de Bernard, un fermier de Remicourt qui exploite une ferme d’engraissement. C’était un beau spécimen de la race Blanc-Bleu-Belge, de 1.000 kilos, âgés de 4 ans et demi, soit l’âge idéal pour la reproduction. Son cadavre a été retrouvé étendu au milieu de la prairie.
     
    Sur base du rapport du vétérinaire, la mort du taureau a été attribuée, avec un fort taux de probabilité, à l’ingestion de végétaux toxiques (buis, thuya et lavande notamment) tombés dans le pré lors de la taille d’automne effectuée par le voisin. Comme ce dernier contestait sa responsabilité, le fermier a décidé de porter l’affaire devant le tribunal civil de Liège (division Huy) où il espérait obtenir réparation. Ce qu’il a remporté partiellement.
     
    Défendu par M e Alain Lebrun de Grivegnée, spécialiste en Droit de l’Urbanisme et de l’Environnement, l’éleveur remicourtois demandait 5.000 € à titre de remboursement du dommage subi par la mort de son taureau et 3.550 € correspondant à la valeur du taureau qu’il a dû acheter pour assurer les saillies de l’année.
     
    Le tribunal lui accorde la valeur du taureau, légèrement majorée (4000 au lieu de 3.550 €) au prétexte que l’animal acheté est un peu plus âgé que celui qui est décédé et que, par conséquent, « il ne pourra assurer les saillies aussi longtemps que le taureau qu’il remplace aurait pu le faire », note le président.
     
    L’intervention d’une tierce personne écartée
    Dans son jugement favorable au fermier, le tribunal s’est appuyé sur le rapport du vétérinaire « qui établit à suffisance que le taureau est décédé suite à l’ingestion des végétaux toxiques, seule explication probable pour un animal mort en bonne santé », écrivait l’expert.
     
    Dans sa défense, le voisin faisait valoir la possibilité qu’une tierce personne qui aurait pu déposer ses tailles dans le pré. « Ces dénégations ne résistent pas à l’examen », estime le tribunal qui évoque la similitude entre les végétaux retrouvés dans le rumen (le premier et le plus volumineux des 3 pré-estomacs, NDLR) de l’animal et ceux provenant de chez le voisin.
     
    Le tribunal rappelle également que le voisin a reconnu avoir déposé des déchets verts dans le talus qui lui appartient, entre le muret et la clôture. « Le fait que le thuya et le buis, dont la toxicité pour les animaux est bien connue, aient été placés par le voisin dans le talus voisin de la prairie dans laquelle il était habituel que paissent les bovins constitue une faute dans le chef de ce dernier dès lors qu’il savait que même si ces végétaux étaient sur sa propriété, les animaux voisins pouvaient y accéder », conclut le tribunal pour établir la responsabilité du voisin du fermier. (Article la Meuse du jour M-C G)