- Page 3

  • Ce Border Collie de 8 ans a disparu depuis le 05 décembre 2017 de Seraing (Liège). Avis de recherche.

    Capture.JPG

    Border Collie, mâle castré, noir et blanc, poil long
    Age : 8ans
    Perdu le 05/12/2017 à 4100 Quartier De L'Air Pur
    Nom : Cookie
    Il porte un collier
    Puce : Oui
     
    Propriétaire :
    Jeunehomme Delphine
    Rue des sapins 30   - 4100 Seraing
    Tél. : +32496680427
    E-mail : delphine.j@live.be
  • Aiko, ce chien a quitté son domicile ce 7 décembre vers 12h00. L'avez-vous vu?

    Capture512632.JPG

    Aiko, ce chien a quitté son domicile ce 7 décembre vers 12h00.
    Il a 3 mois et est roux.
    Race: Shiba inu ressemble à un renard
    Très très peureux
    Dernière fois qu’on l’a vu se dirigeait vers Otrange (Oreye) - Province de Liège
    0499 61 81 67

    Chien retrouvé. Merci pour votre aide!

  • Ce chien a disparu depuis le 2 décembre 2017 de Huy (Liège). Avis de recherche.

    Capture.JPG

    Groenendael X Border Collie, mâle, noir avec museau, bout des pattes et queue blancs, poil long
    Age : 6
    Perdu le 02/12/2017 à 4500 Se Dirigeait En Direction D'Antheit
    Nom : Grimaud
    Puce : Oui
    Tatouage : Non
    Signes particuliers : Très peureux, mais extrêmement gentil. Joueur. Blessé à l'ergot arrière gauche
     
    Propriétaire :
    Philippart Virginie
    Rue Sous-les-Roches 44/A   - 4500 Huy
    Tél. : 0497.624.462
    E-mail : lauviah@live.be
  • Knut, ce Jack Russel de 8 ans a disparu depuis le 3 décembre 2017 à Seraing (Liège). Avis de recherche.

    Capture.JPG

    Jack Russel, mâle castré, tricolore, poil ras
    Age : 8
    Perdu le 03/12/2017 à 4620 Fléron
    Nom : Knut
    Puce : 972 . 270 . 000 . 329 . 436
     
    Propriétaire :
    Lesire Germaine
    Rue de Magnée  145   - 4620 Fléron
    Tél. : 04.262.85.71
    E-mail : refuge@srpa.net
  • Tribunal de Liège: Il avait mordu le museau du chien de sa compagne !

    26.JPGUn Soumagnard d’une vingtaine d’années a comparu devant le tribunal correctionnel de Liège afin d’y répondre de faits de violence assez particuliers : après avoir frappé sa compagne, il avait… mordu le museau du chien de celle-ci.
     
    La scène remonte au 17 avril dernier. Il était aux environs d’une heure du matin quand Denis, le prévenu, avait débarqué chez sa compagne, furieux à cause d’une dispute avec ses parents. Loin de se calmer, il avait passé ses nerfs sur la jeune femme, la jetant à terre puis l’étranglant au point qu’elle ne parvienne plus à crier ni à respirer.
     
    Courageux, le chien
    Le petit chien de la victime avait voulu venir au secours de sa maîtresse, mais le Soumagnard s’en était pris à lui en lui mordant le museau. Cela avait tout de même permis à la jeune femme de se dégager et d’appeler les secours avant d’être rattrapée par son agresseur, qui lui avait infligé quelques coups de poing. Quand les policiers étaient arrivés, la victime arborait des marques de strangulation, une fracture du nez, une trace de morsure et des ecchymoses.
     
    Le couple avait fini par rompre, au mois de juin. Cependant, ils s’étaient revus tous les deux le 10 juillet et ils s’étaient à nouveau disputés. À cette occasion, le Soumagnard avait mordu la jeune femme à la main et il l’avait jetée à terre.
     
    Le prévenu reconnaissait les faits, qu’il avait imputés à sa consommation d’alcool et de stupéfiants. Afin qu’il y remédie pour éviter tout nouvel accès de violence, le tribunal lui a accordé une probation probatoire de deux ans : durant celle-ci il devra s’astreindre à un traitement psychologique et médical pour mettre fin à ses assuétudes, il devra suivre une formation à la gestion de la violence et il ne pourra plus entrer en contact avec la victime. Au civil, celle-ci sera indemnisée à hauteur de 2.500 euros.

    Imprimer Catégories : Faits divers