Chats

  • Ghlin (Mons): le chat Snow prisonnier du piège...

    15571220_1216637588419118_1619606553_n.jpgLe chat de Sandrine avait disparu depuis jeudi. Désespérée, la Montoise avait placardé des affiches dans son quartier. Sur les conseils d’une riveraine déjà victime du même méfait, elle a été chercher dans le petit bois situé près de chez elle, derrière la rue du Grand-Marais à Ghlin. Son chat, amaigri et apeuré, était prisonnier d’un piège pour animaux sauvages...

    Cela s’est passé dans le petit bois situé derrière la rue du Grand Marais à Ghlin. Snow, un chat blanc de six ans, a été retrouvé par hasard presque 5 jours après sa disparition. Il était prisonnier d’un piège installé là pour capturer les animaux sauvages, certainement des renards souligne Sandrine. Plus de détails sur la mésaventure de Snow et sur ce que dit la loi en la matière dans notre édition digitale.

    Imprimer Catégories : Chats
  • La maladie des griffes rôde ! 40 % des chats sont un danger pour leur maître.

    Capture.JPGLa maladie des griffes de chat, ou lymphoréticulose, est une maladie infectieuse. Elle est provoquée par une bactérie, appelée Bartonella henselae. Environ 40 % des chats européens en sont porteurs à un moment donné de leur vie.
     
    « Cette bactérie pénètre dans l’organisme de l’homme par une plaie cutanée due à une morsure ou à une griffure de chat. Ceci explique le nom de cette maladie. Ce sont les enfants qui sont les plus touchés car ils ne pensent pas à désinfecter leur blessure. Les puces peuvent aussi transmettre la bactérie » , explique M. Dresquet, un médecin spécialisé dans le domaine.
    Cette maladie des griffes se traduit par une inflammation des ganglions qui sont situés à proximité de la plaie ou de la piqûre de puce.
     
    Opéré pour rien
    « Les ganglions au niveau des aisselles, de l’aine et du cou sont les plus touchés. Ils sont gonflés et douloureux. Les autres symptômes sont : la fatigue, la perte d’appétit, la fièvre et les maux de tête. La maladie disparaît d’elle-même après maximum trois semaines. Parfois, la prise d’un antibiotique est nécessaire. Mais dans 7 % des cas, des complications sont possibles et peuvent provoquer par exemple une pneumonie ou une crise cardiaque » , continue le médecin.
     
    Les symptômes sont assez proches de ceux d’autres maladies comme la grippe. « C’est pourquoi il est essentiel que le patient prévienne son médecin s’il a été griffé ou mordu par un chat le mois précédent. Il arrive très fréquemment qu’on soigne les patients pour une autre maladie. Un de mes patients a été opéré pour rien. Lors de l’opération, le chirurgien a compris qu’il ne s’agissait de l’hernie discale qu’il pensait… mais d’un ganglion gonflé par cette maladie. Mon patient a donc été anesthésié et ouvert pour rien » , affirme le docteur.
     
    Prévention
    Il donne quatre conseils préventifs. Tout d’abord, il faut traiter les chats contre les puces. Les griffures et les morsures sont également à éviter. Dans le cas contraire, il est essentiel de bien désinfecter les plaies. Enfin, il est toujours recommandé de se laver les mains après un contact avec l’animal.

    Imprimer Catégories : Chats