animaux

  • Kalya a été saisie le 24 décembre dernier car elle était détenue dans des conditions abominables. Elle recherche une nouvelle famille !

    Capturer.JPG

    Kalya a été saisie le 24 décembre dernier. Elle était détenue dans des conditions abominables avec Ares, un malinois adopté le 8 avril dernier. Tous deux sont arrivés à la SRPA dans un état de maigreur extrêmement avancé. Kalya pesait seulement 16 kilos.

    Notre équipe a dû la réalimenter progressivement à raison de 3 repas par jour afin que son organisme se remette tout doucement de son tragique passé.

    Kalya pèse à présent 29 kg et est proposée à l'adoption ! Nous cherchons pour elle une famille aimante qui saura lui offrir une deuxième vie plus réjouissante que la première. Il faudra bien sûr que les adoptants soient patients avec elle et sachent lui redonner confiance en l'être humain. Kalya est une chienne pleine d'énergie qui adore courir.

    Nous sommes persuadés qu'elle remerciera au centuple les personnes qui lui donneront sa chance ! Pour Kalya, contactez le refuge de Liège.

    Imprimer Catégories : A adopter
  • Un chien est torturé à mort à Liège... ! Attention: Images choquantes !

    [Avertissement: cet article contient des évocations et des images pouvant heurter les personnes sensibles]

    p367-20150217170103.jpg

    Suite à l'appel de la brigade canine de la Police Liège, la SRPA s'est rendue fin janvier rue sous l'eau à Liège. Sur place ils ont constaté le décès d'un chien de type américan staff.

    p367-20150217170050.jpgLe chien était identifié au nom d’une dame que nous avons contactée. Elle avait donné le chien via Facebook au couple chez qui la SRPA l'a retrouvé. Comme quoi il n’est vraiment pas bon de confier un animal à une personne « rencontrée » sur internet.

    Le chien présente au cou une trace évoquant un étranglement. D’autant plus que juste à côté du corps se trouvait une corde de type "corde à linge" qui correspondrait à la trace sur le cou de l'animal.

    Le chien décédé était muselé, certainement pour éviter une réaction de défense de l'animal et présentait aussi une plaie au niveau du torse. On remarque aussi un écoulement important de sang le long du corps, de la plaie vers les pattes de derrière, ce qui laisse penser que le chien était pendu par le cou au moment où il a été poignardé.

    p367-20150217170026.jpgL’absence de sang au sol, malgré les traces sur le mur, peut faire penser que le chien aurait été torturé à un autre endroit avant d’être abandonné dans la cave.
    Le chien a été repris par les services de la SRPA de Liège et un rapport vétérinaire a confirmé l’hypothèse de la pendaison et du coup de couteau.

    Un procès verbal a été dressé et le locataire de l’habitation sera poursuivi pour maltraitance d’un animal. (SRPA Liège)

    Imprimer Catégories : Faits divers
  • Un sauvetage miraculeux d’un chaton par un pompier après un incendie.

    Capturer.JPGUn pompier de la ville de Fresno en Californie a eu un geste héroïque en sauvant un chaton d’une maison en feu. Il a réussi à le réanimer avec un masque à oxygène et un peu d’eau.
    Une vidéo très émouvante qui nous prouve à quel point la vie est fragile. Ce soldat du feu croit vraiment à la vie ; sans sa foi, le chaton n’aurait pas eu une seconde chance de vivre.

  • La rage menace la Belgique: cinq chiens saisis : ils ont été importés de Roumanie où le virus sévit !

    rage chien, roumanie chien, afsca, animauxCinq chiens saisis après avoir été importés illégalement dans notre pays, ça peut paraître anodin. Mais l’AFSCA ne rigole pas car ils proviennent des rues de Roumanie où la rage fait... rage. Et la France a prouvé l’an dernier qu’un simple chaton ramené de vacances peut importer le virus mortel dans un pays.

    L’importation illégale de chiens dans notre pays a tendance à s’intensifier. À la veille des vacances d’été, durant lesquelles on pourrait être tenté de ramener un petit chiot dans ses bagages, l’AFSCA tire à nouveau la sonnette d’alarme. Et ce n’est pas une simple piqûre de rappel car 120 chiens ont déjà été importés illégalement dans notre pays cette année. Et pratiquement la moitié provenaient de pays où la rage n’est pas éradiquée.

    MORTELLE POUR L’HOMME

    « Il faut prendre conscience de l’importance du problème, précise Jean-Paul Denuit, porte-parole de l’AFSCA. La rage est un virus mortel pour l’homme, contre lequel on ne peut souvent rien : après 48 heures, il est trop tard pour agir et bien souvent, dans ce délai, on ignore encore qu’on en est atteint. La ramener dans notre pays serait gravissime. Or, la Belgique a connu un cas de rage en 2008 et la France l’année dernière, suite à l’importation illégale d’un chaton enragé : les gens l’avaient tout simplement ramené au retour de leurs vacances au Maroc. » Or, depuis le début de l’année, un refuge de Gand (qui a perdu son agrément suite à cette affaire) a importé illégalement une cinquantaine de chiens de Grèce, où la rage sévit, nous précise Yan Eyckmans, porte-parole du SPF Santé publique. Et cinq chiens viennent d’être saisis chez nous il y a quelques semaines à Glabbeek (Brabant flamand) en provenance de Roumanie.

    400 CAS DE RAGE EN 2013

    « Or, 400 cas de rage ont été répertoriés en 2013 dans ce pays, précise Jean-Paul Denuit. » Les in- nombrables chiens errants provoquent nombre d’accidents routiers en Roumanie, où des « milices » les abattent par dizaines. Cela suscite l’émotion des amis des animaux chez nous, qui n’hésitent pas à en importer en Belgique sans aucune vérification sanitaire avant de les proposer à l’adoption.  « Imaginez que l’un de ces chiens soit porteur de la rage, qu’il soit adopté dans une famille avec un petit enfant et qu’il ne morde celui-ci », analyse Yan Eyckmans. « C’est la raison qui nous pousse à être vigilants. » Tout chien importé d’un pays où la rage sévit doit être contrôlé, vacciné et subir une période de quarantaine avant d’arriver chez nous car la période d’incubation est longue : un chien, qui contracterait la rage par une morsure, peut transmettre le virus après deux semaines par une simple « lèche » mais ne présenter les symptômes qu’après 6 mois. Autrement dit, il peut vous transmettre le virus mortel alors que l’on ne sait toujours pas qu’il est infecté...

    Les chiens illégalement importés chez nous sont soit euthanasiés, soit renvoyés dans leur pays, soit placés en quarantaine sous surveillance sanitaire étroite. Et comme on ne rigole pas en la matière, des plaintes sont déposées contre les importateurs, fussent-ils ou non animés de bonnes intentions.

    Imprimer Catégories : Faits divers
  • Quatre lions de l’Atlas saisis dans un cirque à Fléron (Liège) (+vidéo)

    cirque, animaux, fléron, lion cirqueBranle-bas de combat, lundi matin, lorsque les polices locale et fédérale ont investi les installations du cirque «Franco Canadien» installé rue Charles de Liège à Fléron. Le service public fédéral «Bien-être animal» agissait suite à plusieurs plaintes déposées à l’encontre de ce cirque. Au SPF, on estime avoir appliqué la loi en vigueur depuis le 10 mars 2014 mais on comprend l’émotion engendrée par la saisie.

    « Ils sont arrivés, vers 10 heures, pour saisir les animaux », explique Simon Dubois, le patron du cirque Franco Canadien. « Il fallait voir le déploiement policier engagé sur les lieux. Pire que pour l’arrestation d’un grand criminel… Nos animaux sont bien traités. Les quatre lions de l’Altlas qu’ils ont embarqués, des animaux très rares, étaient comme nos enfants. Ils sont nés chez nous. Mon fils, leur dresseur, les a nourris au biberon. Ils ont grandi dans nos caravanes. Depuis ce matin (lisez lundi, NDLR), mon fils, est inconsolable. Il pleure toutes les larmes de son corps. Nous sommes Français et, chez nous, la détention de lions dans un cirque est permise. Nous travaillons dans ce cirque depuis quatre générations. Les policiers nous ont juste permis de dire au revoir à nos animaux avant de les emmener. Ces lions, c’est le clou de notre spectacle. Les enfants les adorent. Nous travaillons en Wallonie six mois par an et cette nouvelle législation en Belgique va tuer les cirques. C’est à notre gagne-pain que l’on touche ».

    Du côté du service public fédéral et de la police, on se félicite du bon déroulement de l’opération. « Tout le monde a bien collaboré et nous remercions les exploitants du cirque pour ne pas avoir opposé de résistance. Durant la saisie, ils étaient très tristes lorsque nous avons emmené leurs animaux et on les comprend… ».

    Les lions ont été emmenés au Natuurhulpcentrum à Opglabbeek. Lundi, sur le coup de 16 h 30, les animaux – ils avaient été endormis par seringue hypodermique – sortaient de leur sommeil pour découvrir leur nouvel environnement. « Ce centre est un lieu de transition », expliquait Élisabeth Bernard, la vétérinaire en charge de la saisie. « Le SPF est compétent pour décider de l’avenir de ces quatre lions. Trois solutions existent: la restitution sous conditions et/ou sous caution, la donation en pleine propriété à une association ou à une personne ou l’euthanasie. Même si je n’ai pas encore pris ma décision, l’euthanasie est ici exclue. Il existe des contacts entre ce centre d transition et d’autres associations chargées de ramener les animaux sauvages en Afrique où ils terminent leur vie dans de très grands parcs où ils vont trouver des conditions de vie un peu semblables à celles d’un milieu naturel ».

    Le SPF dispose de deux mois pour décider de l’avenir de ces quatre lions. Mais il y a fort à parier que le couperet tombera rapidement. Plusieurs autres animaux, un alpaga, un yak et des chevaux, étaient visés par ce contrôle mais il n’y avait pas d’infraction. Ce cirque était suivi, de très près, par le SPF depuis plusieurs années.

    Imprimer Catégories : Faits divers
  • Candy, un chat a disparu à Presles (Hainaut). Avis de recherche.

    candy_20131219(1).jpg

    J'ai perdu
    Quel animal ? un chat
    Il s'appelle Candy
    Sexe Femelle
    Race noir et blanc
    Couleur noir et blanc
    Tatouage Non
    Puce Non
    Perdu le 11-29-2013 1:00 AM
    Perdu/Trouvé à Adresse: rue du Calvaire
    Ville: Presles
    State / Province: Hainaut
    Code postal: 6250
    Pays: Belgium
    Description complémentaire Chatte 11 ans. col blanc, bout des pattes blanc et une petite tache blanche à la base de la moustache gauche. peureuse.
    Qui contacter ? Annik Bay
    E-mail de contact annik.laurent@busmail.net
    Téléphone de contact (0475) 925263