chien criblé de balles

  • Un border collie criblé de plombs de chevrotine à Braine-le-Comte: "C'est quelqu'un qui a voulu faire sa loi!"

    Capturer.JPG

    Qui a bien pu ouvrir le feu, à bout portant, sur Raoul, un border collie de six ans? Mercredi dernier, la pauvre bête est revenue chez ses maîtres, la gueule en sang. Il avait reçu une décharge de chevrotine. Soigné à la clinique vétérinaire, son pronostic vital est incertain. Il a déjà perdu une partie de la langue et de la mâchoire. Pour Laurence, sa maîtresse: «C’est quelqu’un qui a voulu faire sa loi dans le voisinage».

    Mercredi dernier, en début de matinée, un coup de feu résonne dans la campagne de Braine-le-Comte. Au bout du canon, le pauvre Raoul, un border collie croisé avec un fox-terrier. L’animal reçoit la décharge de chevrotine en pleine tête.

    Meurtri, la gueule en sang, il regagne comme il peut sa maison à quelques kilomètres, en s’arrêtant plusieurs fois pour reprendre ses esprits comme le prouvent des traces de sang retrouvées sur son parcours.

    «On l’a vu revenir plein de sang, on a d’abord cru qu’il s’était battu avec un renard», explique Laurence Dandois, sa maîtresse. «Mais une fois chez le vétérinaire, il s’est avéré qu’il avait reçu des plombs dans la tête. Il y en avait partout…»

    Comme le montrent les radios, l’animal a en effet la tête criblée d’impacts. Il a aussi eu des dents sectionnées par les plombs. La plupart ne peuvent pas être retirés.

    Elle devra subir une grosse opération durant laquelle une partie de sa mâchoire est retirée, ainsi que la langue. L’animal est aujourd’hui alimenté par une sonde œsophagienne. Raoul pourrait aussi devoir subir l’ablation d’un œil, si le traitement de la dernière chance tenté ce week-end ne fonctionne pas. La vue, de ce côté, il l’a déjà perdue car un plomb est allé se loger derrière son œil...

    Imprimer Catégories : Faits divers