coup de chaleur chien

  • Plan canicule : comment protéger votre chien de la chaleur? Découvrez les symptômes et préventions.

    En raison des fortes chaleurs qui touchent actuellement la Belgique, voici quelques conseils pour les propriétaires de chiens, qui leur permettront d’aider leurs compagnons à 4 pattes à se protéger de la canicule.

    blog 2.jpgQuand il fait chaud, il n'y a pas juste les humains qui ont chaud, les animaux aussi. Les chiens sont plus sensibles que nous à la chaleur et peuvent facilement souffrir d'un coup de chaleur si on ne les surveille pas de près. Ils veulent toujours jouer et nous suivre dans nos activités et ne savent pas s'arrêter. Il faut alors penser pour eux pour ne pas qu'ils succombent à un coup de chaleur.

    – Sortez plutôt votre chien tôt le matin ou tard le soir, lorsque les températures sont les plus basses.
    – Proscrivez toute sortie aux heures les plus chaudes (entre midi et 16 heures) et minimisez au maximum l’exposition du chien au soleil. Limitez ses activités sportives.
    – Méfiez-vous du bitume, qui peut être brûlant pour les coussinets de votre compagnon.
    – Hydratez-le : mouillez-lui les pattes et le dos avec de l’eau fraîche (mais pas glacée).
    – Assurez-vous qu’il ait de l’eau à disposition en permanence (fraîche, mais pas glacée, pour éviter un choc thermique), incitez-le à boire.
    – Emportez systématiquement avec vous une réserve d’eau suffisante.
    – Surtout, ne lui installez pas de ventilateur (risque de conjonctivite).
    – Fournissez-lui un linge humide, dans son panier ou sur le sol, pour qu’il puisse s’y coucher.
    – Permettez-lui d’être à l’ombre en tout instant.
    – Ne le laissez JAMAIS enfermé dans une voiture, vous le condamneriez à une mort atroce ! Si vous prenez la route avec votre chien, mettez la climatisation dans la voiture ou laissez les fenêtres ouvertes, et évitez de conduire aux heures les plus chaudes.
    – Surveillez-le, notamment afin de repérer les signes d’un coup de chaud (grande fatigue, respiration très rapide, halètement persistant, malaise, etc.). En cas de doute, n’hésitez pas à contacter un vétérinaire.