marseille

  • Oscar, le chat martyrisé par Farid de la Morlette, a été retrouvé la patte cassée (+ vidéo)

    289762660_B971926926Z.1_20140202183214_000_G381SJ4GD.1-0.jpgFin de semaine dernière, la vidéo d’un certain « Farid de la Morlette » avait scandalisé le web. On pouvait y voir un habitant de Marseille lançant un chat trouvé en rue. Depuis, le voyou et le chat ont été retrouvés...

    Le chat a été retrouvé vivant, mais aurait une patte cassée.

    Il est actuellement à la SPA de Marseille qui s’est occupé de lui, allant même jusqu’à publier sur son profil Facebook une vidéo d’Oscar, chat dont l’âge estimé est de cinq mois.

    Quant à "Farid de la Morlette" (25 ans), il a été écroué samedi et sera jugé en comparution immédiate lundi pour « actes de cruauté envers un animal domestique ou apprivoisé ».

    Il risque jusqu'à deux ans d'emprisonnement et 30.000 euros d'amende.


    Voir la vidéo

  • Farid torture et jette un chat contre le mur: une pétition pour le faire condamner compte plus de 50.000 signatures

    farid lance un chat,marseille,fardi chatLa vidéo fait froid dans le dos et n’est pas à conseiller à toutes les vues : Farid, un habitant d’une cité de Marseille, 25 ans, s’en prend à un chat trouvé dans la rue. Il s’amuse à le jeter dans tous les sens, à le torturer et même à le balancer contre un mur. Une pétition a été créée pour que l’homme soit condamné.

    La vidéo est choquante. Pendant plus d’une minute, on découvre Farid, filmé par un ami, en train de jeter violemment un chat dans les airs et contre un mur. La bête semble blessée mais les deux compères semblent prendre un malin plaisir à balancer ce chat dans tous les sens.

    Rapidement, les internautes se sont mobilisés sur les réseaux sociaux pour retrouver l’auteur de ces tortures. Ils ont rapidement découvert qu’il s’agissait d’un dénommé « Farid de la Morlette » sur Facebook, un habitant d’une cité de Marseille, qui avait posté cette vidéo sur son profil le 22 janvier dernier.

    Une pétition a même été lancée et signée par plus de 50.000 personnes sur Internet pour condamner le jeune homme de 25 ans.

    Finalement, selon le quotidien français La Provence, Farid a été interpellé par les officiers du commissariat du 15e arrondissement de Marseille.