police liège

  • Les 14 chiens-flics de la police de Liège assurent le show sur le nouveau site de la Brigade canine à Sclessin (+ photos & vidéos).

    5.jpg

    3.JPGDeux ans après le premier coup de pelle, les membres de la Brigade canine de Liège ont présenté leurs nouveaux locaux aux autorités communales et au public, ce samedi. Quelque 1,4 million d’euros ont été investis dans ces nouveaux bâtiments entièrement passifs et autonomes, consacrés au bien-être des chiens et de leurs maîtres policiers sur 10.000 mètres carrés, rue de la Chiff d’Or à Sclessin

    La Brigade canine de Liège compte quatorze duos policier-chien, tous formés et brevetés. Depuis 1980, le Service était installé à Grivegnée. Jusqu’il y a peu, ils formaient, entraînaient et prenaient soin de leurs chiens dans des locaux construits des mains des premiers maîtres-chiens, rue Jules Cralle.

    Aujourd’hui, ce sont 10.000 m2 d’infrastructures qui ont été installés à Sclessin. Des infrastructures boisées ont été implantées dans un espace vert et calme, idéal pour la brigade canine. A l’occasion de l’inauguration de ces nouveaux bâtiments, de nombreuses démonstrations ont été présentées ce samedi au public pour expliquer le rôle des chiens, ainsi que les différentes interventions policières auxquelles ils apportent leur soutien. Le travail d’un tel chien policier équivaut à... cinq agents !

    Otto, Onyx, Scott, Sparte, Narko, Titan, Swaty, Loco, Sarko, Spike, Meiko et Scar ont démontré tout leur talent lors d’exercices faisant appel à leur puissance, leur courage, mais aussi leur subtilité et intelligence.

    4.jpgMike Fuente, dirigeant de la Brigade canine et inspecteur principal, s’est réjoui des nouvelles installations : «Nous avons aujourd’hui un véritable espace à jalouser, surtout aussi près du centre-ville. Nous avons vraiment travaillé main dans la main avec les équipes de terrain pour répondre aux besoins de la brigade

    Les nouveaux locaux sont entre autres équipés d’une salle vétérinaire tout confort et de chenils flambant neufs avec des puits de lumière pour les chiens.

    Willy Demeyer, bourgmestre de Liège, a rappelé l’importance d’une telle infrastructure.

    «  La société doit pouvoir se reposer sur des services publics forts et efficaces. Dans le développement d’une vie en commun, souhait essentiel en cette période troublée, il nous faut une bonne police. La prévention est importante mais la répression doit également pouvoir trouver sa place quand il faut. Pour cela, il faut que nos hommes soient bien formés, bien équipés et installés dans de beaux locaux

    Vidéos ICI