zoo de beauval à saint-aignan-sur-cher (loir-et-cher)

  • "RendezLesSinges": le web se mobilise pour retrouver des petits singes rares volés au zoo de Beauval (photos)

    1330984511_B975566074Z.1_20150518091244_000_GGL4H2FOE.1-0.jpgLe vol de deux familles de petits singes rarissimes --sept tamarins-lions dorés et dix ouistitis argentés-- dans la nuit de samedi à dimanche au zoo de Beauval à Saint-Aignan-sur-Cher (Loir-et-Cher) était «une opération planifiée», ont souligné mardi le chef des enquêteurs de la gendarmerie et la procureure de Blois.

    «Ce sont des singes extrêmement rares qui font partie de programmes d’élevage internationaux. Les tamarins-lions dorés appartiennent au gouvernement du Brésil. Ce sont des espèces extrêmement menacées», a souligné le directeur du zoo de Beauval, Rodolphe Delord, pour qui les voleurs «sont des connaisseurs». «Ils savaient exactement lesquels prendre», a-t-il assuré à l’AFP.

    Le vol de ces animaux protégés par la Convention de Washington «était relativement facile à condition d’avoir connaissance des lieux», a estimé la procureure de la république de Blois, Dominique Puechmaille, lors d’une conférence de presse avec le lieutenant-colonel Eric Chuberre, commandant du groupement de gendarmerie du Loir-et-Cher.

    Préjudice de 200.000 euros

    Capturer1.JPG«Une effraction a été relevée sur une grille du parc et un cache a été apposé sur une caméra de vidéosurveillance», a indiqué la magistrate.

    Une fois dans la place, il a suffi de déboulonner du sol quatre «niches servant de refuge aux animaux et dans lesquelles ils passent la nuit», a poursuivi Mme Puechmaille. Ces quatre cages, d’environ 50 centimètres sur 50 ont pu ensuite être aisément emportées, a-t-elle souligné.