Idée reçue n°13 : il faut ramener des langes de la maternité pour que le chien s’habitue au bébé

4844380-pere-avec-son-bebe-et-le-chien-devant-une-maison.jpgVous allez devenir parents et avez un toutou à la maison. Dans la bonne intention de préparer celui-ci à l’arrivée du nouveau-né, vous vous renseignez de toutes parts pour savoir comment faire. Et là vous lisez ou entendez le conseil selon lequel le papa doit, lorsqu’il rentre de la maternité, ramener des couches usagées de l’enfant et les faire renifler au chien. Or cette idée est pour le moins inutile et peut même troubler votre chien.

Couches informatives

Les couches usagées portent l’odeur de l’urine ou des selles du bébé, et non son odeur à lui. Or, bien que pour un chien, les déjections des congénères peuvent constituer une mine d’informations sur son auteur, il préfère vivement renifler le congénère lui-même lorsqu’il est à sa disposition. Quant aux déjections humaines, elles n’éveillent en lui que peu d’intérêt. S’il veut obtenir des informations sur une personne, il la renifle elle, ses vêtements ou ses chaussures. Tout au plus, s’il veut en savoir davantage, le chien n’hésite pas à renifler les parties ano-génitales de l’humain, mais cela s’arrête là. Renifler sa peau ou ses affaires lui suffit en général amplement pour faire connaissance avec quelqu’un.

 

Odeur du bébé

Si l’on veut que le chien fasse connaissance avec l’enfant avant son arrivée à la maison, ce ne sont donc pas ses couches qu’il faut lui faire sentir, mais les affaires portant l’odeur du bébé. Le papa peut donc ramener de la maternité les petits vêtements portés la journée. Ne fût-ce qu’une chaussette, cela suffit largement. Bien sûr il ne s’agit pas d’abandonner l’objet au chien, car il risquerait ainsi de comprendre que les affaires portant l’odeur du bébé lui appartiennent et il pourrait alors par la suite s’approprier certains objets de l’enfant. D’ailleurs, il n’est même pas indispensable de ramener des vêtements du bébé. Le papa, qui aura touché son enfant et l’aura même certainement pris dans les bras, portera suffisamment l’odeur du nouveau-né sur lui pour que le chien y trouve toutes les informations dont il a besoin. Son excellent odorat lui permet en effet d’obtenir quantité d’informations sur base d’un tout petit reste d’odeur sur un bout de tissu.

bebe_chien_mag_banner.jpg

Informer le chien

Soit que le papa décide de ramener des vêtements de l’enfant, soit qu’il se contente de ses propres vêtements, il est en tout cas bien utile de laisser son chien les renifler. Il fera ainsi connaissance avec une nouvelle odeur et, bien qu’elle soit inédite pour lui, il comprendra sans difficulté qu’il s’agit de l’odeur d’un humain. En tant qu’humains, nous avons tous une odeur différente l’un de l’autre, mais nous avons également une odeur « générale », qui permet aux chiens de savoir qu’ils ont affaire à un humain, quel qu’il soit. Cette odeur sera donc pour le toutou de la maison celle d’un humain qu’il ne connaît pas. Et comme cette odeur est ramenée par son maître, il aura tôt fait de comprendre que son maître a côtoyé ce nouvel humain. Si les jours suivants le papa revient bien toujours avec cette même odeur, le chien en déduira qu’il y a des chances pour qu’il le rencontre lui-même un jour. Il s’habituera donc à cette odeur et se préparera à la rencontre. Puis lorsque la maman reviendra de la maternité son enfant dans les bras, le chien sera plus à même d’accepter et d’accueillir ce nouveau-venu. Et lorsque l’enfant passera sa première nuit à la maison, il comprendra qu’il s’agit très certainement d’un nouveau membre dans la meute. En conclusion, préparer le chien à l’arrivée du bébé, oui, mais pas en lui ramenant des couches. La simple odeur du bébé sur les vêtements ou la peau du papa suffiront à offrir toutes les informations utiles au chien.

Cet article a été rédigé par Julie Willems, éthologue-comportementaliste animalier, et est protégé par le droit d’auteur.

Commentaires