Plus de 200 pigeons tués à Visé par un professionnel: «Je vise la tête: ils ne souffrent pas...»

950437569.jpgNous vous apprenions ce jeudi qu’une riveraine de la rue Porte de Souvré, à Visé, avait été scandalisée de découvrir que des pigeons, théoriquement abattus par une société spécialisée à la carabine à plombs, agonisaient au lendemain d’une séance de tirs.

Eric Alkemade alias « Monsieur taupe », est celui qui est chargé de cette mission. Contacté par nos soins, ce professionnel, qui dispose de toutes les autorisations et brevets nécessaires, tient à réagir. « Les pigeons ne souffrent pas, certifie-t-il tout de go. Je vise la tête et le pigeon tombe. Mais il est vrai que certains, même avec un plomb dans la tête, parviennent encore à s’envoler et meurent quelques dizaines de mètres plus loin. »

« J’ai dénombré 520 pigeons non-bagués à cet endroit, vous imaginez ? Lors de la première séance, j’en ai tiré 93 dont 82 ont été ramassés. À la deuxième, j’ai tiré 130 pigeons et 109 ont été ramassés. Ce n’est pas donné à tout le monde de tirer 130 pigeons en 2 heures ! »

Eric Alkemade, soucieux de l’image qu’il pourrait renvoyer auprès des personnes soucieuses du bien-être animal, certifie que partout où il passe, il est couvert d’éloges. En attestent les nombreuses lettres de remerciements qu’il nous a transmises.

> Retrouvez la suite de cet article dans La Meuse de ce samedi.

Imprimer Catégories : Faits divers

Commentaires