Oupeye (Liège): l'éleveuse de chiens les laissait mourir dans leur cage

bandeau-desherbage-mecanique.jpg

Une éleveuse de chiens établie à Oupeye a été condamnée pour mauvais traitements sur des animaux, ce mardi, au tribunal correctionnel de Liège. Le 25 août dernier, on avait retrouvé, dans la cave de sa résidence, quatre chiens chinois enfermés dans des cages d’1,5 mètre sur 70 centimètres, baignant dans leurs excréments et sachant à peine se mouvoir.

Au premier étage de la résidence, deux autres chiens –  des Shih tzu, race dans laquelle elle s’était « spécialisée » – avaient été retrouvés en piètre état.

Un des deux présentait un tel point de cachexie et de déshydratation qu’il avait dû être euthanasié ; l’autre avait un œil très abîmé.

Cette dame de 63 ans avait déjà été condamnée par la cour d’appel de Liège, en 2008, à deux mois de prison avec sursis pour des infractions à la législation sur la protection des animaux. Pour sa défense, elle avait expliqué qu’elle était en plein déménagement et que cela l’avait fortement accaparée.

Imprimer Catégories : Faits divers

Commentaires