Scandaleux ! Liège: un cadavre de chien ligoté retrouvé en bord de Meuse.

12140789_1000966673273019_7121303342223849119_n.jpg

Un cadavre de chien ligoté retrouvé en bord de Meuse

"Ce samedi 26 mars vers 14h, une personne nous a contacté en urgence pour signaler un cadavre de chien flottant sur les berges de la Meuse à proximité du pont de Wandre. Le 13 mars 2016 dernier, un témoin nous avait déjà signalé la dépouille mais l'avait renseignée inaccessible depuis le bord du fleuve. Dans l’impossibilité technique d’intervenir en milieu aquatique pour extraire l’animal, nous avions dirigé le témoin vers la police de Liège ainsi que la police fédérale de la navigation.

Force est de constater que la dépouille était encore présente sur place 10 jours après le premier signalement. Nous avons donc pris l’initiative de nous rendre sur place pour évaluer si une action était possible. Charrié par le courant, la dépouille avait été ramenée vers les berges et se trouvait coincée dans les branchages. Nos deux intervenants ont donc décidé de remonter le chien sur les quais et y sont parvenus non sans quelques difficultés. Une fois la dépouille sortie de l’eau, ils se sont rendus compte que le chien avait été ligoté avec une corde passant autour de son cou et reliant ses 4 membres pour l'entraver de tout mouvement. La corde, longue de plusieurs mètres, avait été reliée à un sac de protection pour diffuseurs de Marque « Bose » dans lequel se trouvait une grosse pierre de plusieurs kilos afin de lester le chien.

D’après le service vétérinaire de la SRPA, le chien aurait entre 2 et 5 ans. Au vu de l’état de décomposition du corps et d’après la date du premier signalement, le chien aurait été jeté dans la Meuse il y a au moins 2 semaines.

Malheureusement, après avoir scanné l’animal, aucune puce électronique n’a été trouvée. A notre grand regret, le propriétaire n’a donc pas pu être identifié. Le coupable de cet acte infâme restera impuni.

La SRPA de Liège dénonce fermement cet acte abominable et d’une lâcheté sans nom.

Si vous avez des informations, n’hésitez pas à nous contacter à l'adresse plaintes@srpa.net.

Fabrice Renard,
Inspecteur Principal"

Capture.JPG

Imprimer Catégories : Faits divers

Commentaires