Un ado colfontainois troque son chien contre une Playstation: le web se déchaîne!

Capture.JPGC’est ce qu’on peut appeler une leçon de vie à Colfontaine. Un adolescent a cru malin de poster une annonce sur le réseau social Facebook pour « troquer » son chien contre une console de jeux. En quelques heures, il a eu sur le dos, les internautes, les associations de protection animale et la police. Au final, l’Amstaff est sain est sauf et a trouvé un nouveau foyer pour l’accueillir.

« Chien à échanger contre une Playstation 3 ou contre un vélo de cross à 150 euros » Cette petite annonce a suscité l’indignation sur Facebook, ce mercredi. On y distingue un jeune American Staff au regard triste, la tête appuyée sur les jambes de son propriétaire. Sur son museau, des blessures sont visibles.

En peu de temps, la photo de l’animal a fait le tour des réseaux sociaux et les messages de colère à l’encontre de son « maître » se sont multipliés. « C’est honteux de faire ça ! » a notamment réagi une jeune femme. Certains internautes, révoltés, sont allés plus loin en prenant contact avec la police boraine. Des associations de protection animale ont même été sollicitées.

Mais c’est finalement une simple citoyenne qui a permis à cette histoire de trouver un épilogue heureux. Cette jeune femme de Peruwelz a pris sa voiture et s’est rendue elle-même chez le propriétaire. Elle a découvert, à cette occasion, que derrière les apparences se cachait une réalité sociale difficile. « J’ai été honnête avec lui. Je lui ai dit : je viens chercher le chien et tu n’as pas à discuter, » a relaté Kaysie, 23 ans. « C’est un jeune garçon de 12 ans. Il a trouvé ce chien abandonné tout près de chez lui. L’animal a apparemment été brûlé au museau et aux parties génitales. Ses parents n’ont pas beaucoup de moyens. Il n’a pas pu lui acheter des croquettes mais il a trouvé des pâtes et thon qu’il a fait cuire pour le nourrir.

Néanmoins, son petit frère est allergique et ses parents ne pouvaient pas le garder. Donc il a trouvé cela amusant de mettre une annonce pour l’échanger. » Mauvaise idée. L’adolescent, dépassé par l’ampleur de cette affaire, l’a compris à ses dépens.« Tout le monde s’est acharné sur lui. Des personnes ont menacé de le frapper. Il a eu très peur. Je lui ai expliqué qu’un animal n’était pas un jouet et qu’on ne pouvait pas l’échanger. Il a compris la leçon. »

Commentaires