Idée reçue n°6 : on doit pouvoir aller dans la gamelle de son chien lorsqu’il mange.

Capture.JPGIl est fréquent d’entendre des maîtres se plaindre parce que leur chien réagit d’une façon qui ne leur plaît pas lorsqu’ils mettent leur main dans sa gamelle. A la question : « pourquoi mettez-vous votre main dans la gamelle de votre chien alors qu’il est occupé à manger ? », ils répondent : « parce que c’est ce qu’il faut faire pour que le chien accepte que je sois le chef ». En effet, c’est quelque chose que l’on lit dans nombre d’ouvrages ou que l’on entend dans beaucoup de centres de dressage. Or, ce geste outrepasse l’une des règles de respect les plus élémentaires chez le chien.

Règles liées au repas

En ce qui concerne le comportement alimentaire, vous n’allez pas être considéré comme un dominant par votre chien parce que vous mettez votre main dans sa gamelle. Pour que votre chien vous voit comme le dominant, il faut premièrement que vous mangiez toujours avant lui, deuxièmement que vous lui offriez sa gamelle lorsque toutes les activités liées à votre repas sont terminées (rangement, vaisselle, etc.), troisièmement que vous quittiez la pièce lorsque vous lui avez déposé sa gamelle pour le laisser manger seul, et enfin que vous lui retiriez sa gamelle dès qu’il la délaisse s’il n’a pas tout mangé. Ce sont les seules règles liées au repas qui vont vous assurer un statut de dominant aux yeux de votre chien. Par contre, une fois que vous lui avez remis sa gamelle, si vous allez l’ennuyer à ce moment-là, vous ne respectez tout simplement pas votre chien.

Explication

Si nous nous tournons vers le mode de fonctionnement du repas chez le chien à l’état sauvage, nous voyons que le dominant a en effet le droit de manger le premier et de s’octroyer ainsi les meilleurs morceaux. Pendant qu’il mange, tous les autres membres de la hiérarchie le regardent manger puisqu’ils attendent leur tour. Lorsque l’alpha a terminé, il quitte la proie pour laisser sa place au numéro deux dans la hiérarchie, le bêta. Jamais nous ne verrons alors l’alpha revenir sur la carcasse alors que le bêta est occupé à se nourrir. Ce serait un irrespect inacceptable pour le bêta. D’ailleurs celui-ci ne se laisserait pas faire et une bagarre aurait probablement lieu entre les deux animaux. L’alpha a eu son tour, il a mangé à sa faim, il a eu droit aux meilleurs morceaux, il n’a donc pas à revenir sur la proie lorsque le bêta est occupé à manger. Les mêmes règles sont admises entre le numéro deux de la hiérarchie et le numéro trois, entre celui-ci et le numéro quatre, et ainsi de suite. Une fois que vous avez mangé et que vous servez sa gamelle à votre chien, vous lui laissez symboliquement les restes de votre repas, ce que vous n’avez pas voulu manger, même si en réalité ce sont des croquettes que vous lui servez. Ainsi, si vous venez mettre votre main dans la gamelle de votre chien alors que c’est enfin à son tour de manger, vous vous comportez comme le chien alpha qui reviendrait sur la proie alors que le bêta est occupé à se nourrir. Il est ainsi normal que votre chien ne l’accepte pas. Il a le droit de grogner pour vous signifier que vous ne respectez pas une des règles de respect les plus élémentaires. Vous avez beau être le dominant, vous n’avez pas tous les droits. Même un chien soumis à son maître peut grogner sur lui lorsque celui-ci l’ennuie alors qu’il est occupé à manger. Le fait d’entendre un grognement à ce moment-là n’est donc absolument pas le signe que votre chien vous domine, mais celui que vous ne le respectez pas.

Origine

Capture.JPGMais d’où peut bien provenir cette idée saugrenue de soi-disant devoir mettre sa main dans la gamelle de son chien ? Certains éleveurs ou dresseurs ont eu l’idée un jour de tester de jeunes chiots de cette façon pour voir comment ils réagiraient. Et en effet, cela peut être un bon test. Un chiot de 2-3 mois qui, malgré son jeune âge, réagit en grognant si on l’ennuie lorsqu’il mange est le signe qu’il a beaucoup de personnalité. Même s’il a raison de réagir ainsi, il est fort jeune pour avoir déjà l’audace de grogner sur un humain voire sur un autre chien. Cela peut donc nous donner un bon aperçu de son futur comportement, puisqu’il a l’air déjà très sûr de lui. La majorité des chiots de cet âge réagiraient plutôt en s’éloignant de leur gamelle, même si bien sûr ils en seraient contrariés. Mettre la main dans la gamelle de son chien peut donc être effectué une seule fois, lorsqu’on vient d’acquérir un chiot, ou avant de choisir celui-ci, afin d’avoir une idée de la force de personnalité de l’animal. Ceci était donc une très bonne idée à l’origine. Le problème est qu’elle s’est maintenant répandue à tel point que bon nombre de personnes en rapport avec les chiens pensent qu’il faut pouvoir le faire à tout âge et à tout moment. Certaines personnes m’avouent même le faire chaque jour, pour soi-disant forcer son chien à accepter la soumission. On le répète, on ne force pas son chien à se soumettre mais on l’invite à accepter ce statut par l’application de règles hiérarchiques en douceur. Ce n’est pas votre comportement qui fera de vous un dominant, c’est votre statut. Et vous obtiendrez ce statut parce que vous demandez à votre chien de respecter des règles hiérarchiques.

Cet article a été rédigé par Julie Willems, éthologue-comportementaliste animalier, et est protégé par le droit d’auteur.

Commentaires