Tiago, 7 ans, souffre d'une tumeur au cerveau et doit éviter toutes sources de microbes: grâce à un bel élan de solidarité, son chien peut rester avec lui.

Capture3.JPGTiago, 7 ans, souffre d’une tumeur au cerveau. Il ne pouvait plus avoir d’animaux. Mais grâce à la solidarité, Ares, son bouvier restera au domicile. On vous raconte.

Tiago est un petit bonhomme plein de vie. Un petit gars de 7 ans qui adore passer du temps à l’extérieur pour jouer avec ses copains et ses animaux. Il est aussi fan de moto. Il vit à Xhendremael en région liégeoise. Mais le 4 novembre dernier, tout s’écroule.

Au début des vacances de Toussaint, il se plaint de maux de ventre, vomit, reste coucher. Sa maman Sabrina l’emmène en clinique : on pense à une mauvaise gastro, un problème intestinal. Mais de retour à la maison, son état ne s’améliore guère et Tiago souffre de violents maux de tête. Retour à la clinique et après un scanner, la pire nouvelle tombe : Tiago a une tumeur au cerveau. On ne traîne pas, il est opéré quatre jours plus tard.

Aujourd’hui, le garçon suit un traitement très lourd : « Il a subi 30 séances de radiothérapie et sept chimios. Mercredi, il repart à la clinique. Il reste huit phases de chimio encore qui se répartissent chaque fois en trois semaines de chimio, trois semaines de repos. Bref, il en a encore au moins pour une bonne année de soins… en espérant que tout se passe bien » nous explique sa maman, humblement.

Sabrina est une dame qui ne se plaint jamais, courageuse. Elle a quatre garçons : Alessio, 19 ans, Leandro, 15 ans, Ilario, 7 ans et Tiago 7 ans. Seule, elle a gardé son métier. Pas le choix, les finances doivent suivre.

Elle travaille de nuit à la SNCB pour pouvoir s’occuper de Tiago en journée. Affaibli, il ne va plus à l’école. Une institutrice vient à domicile deux fois par semaine.

Comme si la maladie ne suffisait pas, les médecins ont demandé à Sabrina de se séparer de ses animaux de compagnie. Tiago doit éviter toutes sources de microbes. Mais la famille adore pourtant la compagnie des trois chiens et deux chats. D’ailleurs, avant la détection de la tumeur, les meilleurs amis de Tiago, son yorkshire et son chihuahua dormaient avec lui, tels des doudous comme il disait. « La séparation a été douloureuse mais heureusement nous avons réussi à donner deux chiens et deux chats dans la famille et l’entourage. Et Tiago sait qu’ils vont bien ».

 

Commentaires