Des reptiles avaient été retrouvés en état de putréfaction: ce Verviétois pourrait être interdit... à vie de posséder des animaux

Le prévenu, qui faisait défaut à l’audience, était poursuivi pour atteinte au bien-être animal ainsi que pour divers manquements administratifs. Il avait reconnu avoir eu une gestion assez légère de son animalerie où il détenait plusieurs animaux de compagnie (NAC), animalerie qui a depuis lors fait faillite.

En avril 2009, sur dénonciation d’un expert NAC, une perquisition avait été opérée dans ce magasin situé avenue Reine Astrid à Verviers. Le prévenu y détenait plus d’animaux qu’il ne pouvait dans des conditions parfois inappropriées, les vivariums étant remplis ou aux dimensions incorrectes.

Lors de la perquisition des cadavres d’animaux dont 5 lézards, 12 serpents, une dizaine de phasmes mais aussi des mygales et scorpions avaient été retrouvés en état de putréfaction dans un congélateur situé dans l’arrière-boutique.

La juge d’instruction avait ordonné la saisie des animaux soit, au total, 170 bêtes dont une quarantaine de mygales alors que le propriétaire ne pouvait en posséder que dix.

Lors d’une deuxième descente en 2011, des NAC, des ovins et des caprins avaient aussi été saisis car ils étaient à nouveau détenus dans des conditions non-conformes aux règlements en vigueur.

Imprimer Catégories : Faits divers

Commentaires