Belgique: 65 % des chiens perdus en 2018 ont retrouvé leur propriétaire!

chien.JPG

Les chiffres sont moins bons pour les chats, que trop peu de personnes identifient avec une puce 

Ouper, perdu à Sars-la-Buissière ; Zirka, volée à Bierset ; Louna, perdue à Tournai ; Loomy, perdu à Annevoie. Un petit coup d’œil sur les pages Facebook spécialisées permet de se rendre compte que, chaque jour, des dizaines de chiens et de chats sont perdus par leur propriétaire. Certains les retrouvent, d’autres pas. Les statistiques le prouvent : le puçage électronique a permis à un grand nombre de propriétaires wallons de retrouver leur animal perdu l’an passé. 
 
Tous les refuges ne sont pas tenus de livrer leurs statistiques annuelles à l’administration wallonne mais plusieurs le font d’initiative. Ce qui a permis au ministre Di Antonio de tirer quelques conclusions quand même.
D’après les données recueillies, le puçage électronique obligatoire des animaux de compagnie a permis à un grand nombre de propriétaires de retrouver leur chien quand celui-ci était perdu. « 65 % des chiens errants, recueillis dans ces refuges, ont pu retrouver leur propriétaire grâce à leur identification », explique François Dubru, porte-parole du ministre. « Les statistiques sont nettement moins bonnes pour les chats errants recueillis dans ces refuges puisque seulement 6 % d’entre eux étaient identifiés et ont pu retrouver leur propriétaire. »
 
43 % d’abandons
Difficile d’avoir un chiffre global crédible sur les abandons et les pertes annuelles d’animaux domestiques. En 2016, la RTBF avait annoncé le chiffre moyen de 60.000 chats et chiens recueillis dans les refuges du pays, soit 165 par jour. À défaut de chiffres précis pour l’an dernier, on connaît la provenance des animaux accueillis l’an dernier dans les refuges wallons qui ont rendu leurs statistiques : 43 % des chiens recueillis avaient été abandonnés par leurs propriétaires, 54 % erraient sur la voie publique et 3 % avaient été saisis.
Moins de chats adoptés
Pour les chats, 77 % avaient été abandonnés par leurs propriétaires, 22 % erraient sur la voie publique et 1 % de ces chats avaient été saisis.
Parmi les chiens n’ayant pas retrouvé leur propriétaire en 2018, 90 % ont été adoptés ; parmi les chats, 65 %.
Restent évidemment les inévitables statistiques des euthanasies : parmi les chiens recueillis dans les refuges en 2018, 13 % ont été euthanasiés pour diverses raisons (maladies, agressivité, manque de sociabilité ou manque de place).
Du côté des chats, 35 % des animaux recueillis ont été euthanasiés (pour 45 % en 2017).

Commentaires