Attention, la puce belge n’est pas internationale!

chien.JPGLa Belgique oblige désormais les propriétaires de chiens et de chats à doter leur animal de compagnie d’une puce électronique. Un système qui permet en principe de retrouver très facilement un animal perdu. Malheureusement, le système en vigueur chez nous n’a pas été uniformisé à l’échelle européenne.
« La norme n’est pas la même partout », constate François Dubru, du cabinet Di Antonio. « Il appartiendra sans doute au prochain ministre du Bien-Être animal d’avancer sur le sujet. Je ne peux même pas vous préciser si la puce en usage en Belgique est utilisée dans d’autres pays voisins. Et même dans ce cas, les pays voisins n’ont pas accès aux bases de données de notre pays : si vous perdez votre animal en dehors de nos frontières, il sera impossible aux services locaux d’identifier immédiatement le propriétaire de l’animal et de le contacter, même si la puce en usage dans le pays est identique à la nôtre. »
 
Le GPS à la rescousse
C’est un élément important pour les Belges qui partent à l’étranger avec leur animal de compagnie : même s’il est pucé, vous n’avez pas de garantie de le retrouver aisément si vous le perdez…
Certaines sociétés proposent désormais des colliers qui géolocalisent votre animal de compagnie. Des appareils qui permettent parfois une localisation GPS sans limite de distance, sans carte SIM et avec une autonomie de plusieurs mois. Selon les cas, l’appareil peut vous transmettre la position de votre animal toutes les trois minutes dès qu’il est en mouvement et vous envoyer des notifications quand l’animal sort de zones préalablement définies. Il peut aussi calculer ses déplacements, ses espaces préférés, ses moments d’activité et de repos tout au long de l’année et vous permettre ainsi de mieux connaître votre animal en étudiant son comportement. Des GPS canins qui peuvent être d’une grande utilité si vous craignez de perdre votre animal en Belgique ou à l’étranger.

Commentaires