Des cochons utilisés pour réaliser des crashs tests sur des sièges pour enfants.

Capture.JPG

Les défenseurs des animaux ont été révoltés en découvrant les images : en Chine, des cochons ont été utilisés dans des crash tests pour observer l’efficacité de sièges pour enfants. Plusieurs d’entre eux sont morts, les autres ont été blessés à divers degrés.

C’est le journal allemand Bild qui a révélé l’affaire. Quinze jeunes porcs ont été privés de nourriture et d’eau avant d’être attachés par des ceintures de sécurité dans des sièges pour enfants. Ils ont ensuite subi des crashs tests, en étant précipité contre un mur. Sept d’entre eux ont succombé aux chocs. Quant aux huit autres, certains présentaient des blessures plus ou moins graves. « Des abrasions, des contusions, des lacérations, des saignements, ou encore des fractures », ont été observées explique l’International Journal of Crashworthiness.

Pour se justifier, les chercheurs chinois ont expliqué que la structure anatomique des jeunes porcs était comparable à celle des enfants. Ils ont aussi argumenté que les porcs jouaient le rôle des enfants et que leur étude avait été validée par un comité d’éthique.

En 1993, la compagnie américaine General Motors avait cessé d’utiliser des animaux lors de crash tests après des protestations de PETA

Commentaires