Le poney « Bandit » va mieux! Son pronostic vital n’est plus engagé. Il se déplace tout seul.

Capture23.JPGLe poney nommé Bandit est à la clinique Equitom. Sa convalescence sa passe bien. Ce poney avait été saisi, car ses jours étaient en danger. 
 
Vous vous souvenez sans doute de ce petit poney qui a connu des moments douloureux. Bonne nouvelle : il va mieux. Bandit est à présent en convalescence à la clinique Equitom. Il sait désormais marcher et ses jours sont hors de danger. « Son pronostic vital n’est plus engagé. Il se déplace tout seul et il sait se relever. Il n’a plus besoin d’anti-inflammatoires. C’est un cas qui se termine très bien. Il n’a eu aucune complication », indique Tatiana Gojdyk, vétérinaire chez Equitom.
 
Pour rappel, ce poney de type Shetland a dû être saisi le mois passé. Lorsqu’il est arrivé au refuge, Bandit était très mal en point : il ne savait presque plus marcher et avait besoin de soins d’urgence. Il a donc reçu une intervention chirurgicale à la clinique Equitom. Un appel aux dons avait d’ailleurs été lancé pour récupérer une somme de 8.000€.
 
Des dons et des cadeaux
La société Kevin Bacon’s, spécialisée dans le bien-être des chevaux, s’est mobilisée et a offert des cadeaux utiles à Bandit. Le poney a ainsi reçu de la graisse pour entretenir ses pieds, des « aliments complémentaires » et de l’« Omega Power » pour sa santé physique et mentale. « Ce sont des cadeaux pour Bandit. Et on a également offert une petite couverture pour qu’il n’ait pas froid », indique Amélie Géradon, gérante chez Kevin Bacon’s. Equideo a d’ailleurs réalisé une vidéo dans laquelle on voit Bandit marcher (disponible sur la page Facebook d’« Animal sans toit » et sur celle d’Equideo).
 
Après son séjour à la clinique, Bandit devrait arriver au refuge « Animal sans toit » pour continuer paisiblement sa convalescence. « On passe le voir de temps en temps. Il mange bien et a un bon moral. La rééducation va avoir lieu pendant environ 2 mois », explique Fabrice Renard, gérant d’Animal sans toit. « C’est un jeune poney : il a 10 ans », indique Fabrice Renard, qui précise également qu’un cheval comme Bandit peut vivre 30 35 ans.

Commentaires