• La Loterie offre 10.000 euros à Os’Mose!

    84466517_2801052746639078_2756083700708933632_n.jpgEn 2020, Os’Mose, l’association installée à Esneux qui forme des chiens d’aide, fêtera ses dix ans d’existence. Un anniversaire que l’asbl aurait voulu mettre à profit pour communiquer vers les entreprises, avec qui elle voudrait nouer des partenariats pour financer de manière récurrente ses besoins. D’autant que l’association est actuellement en train de construire un nouveau centre, à deux pas des Prés de Tilff.
     
    Or, « pour atteindre cet objectif, il y a un travail conséquent à effectuer au niveau des supports de communication, dans tous les domaines, qui soient le reflet du travail qualitatif quotidien de chaque membre et de chaque domaine de l’association », estime Os’Mose. Et tout ça, ça coûte. Raison pour laquelle elle avait introduit un dossier de demande de subsides auprès de la Loterie nationale.
     
    Mieux se faire connaître
    Dossier qui vient d’être accepté et sera signé prochainement par le ministre en charge de la Loterie, David Clarinval : « Après évaluation positive du Comité des subsides, le ministre de la Loterie nationale David Clarinval a décidé d’octroyer un subside de 10.000€ à cette asbl pour l’aider à mener une campagne de communication qui l’aidera à mieux se faire connaître, dans le cadre de son dixième anniversaire, précise-t-on à son cabinet. Il fait cela en raison du rôle remarquable que joue cette asbl à l’égard de personnes porteuses de handicap ou de maladie. »
     
    Du côté de la Loterie, on souligne également le rôle prépondérant joué par l’association esneutoise en dix ans : « Il s’agit d’une association unique en son genre en Belgique, mais aussi en Europe. Bien que l’asbl Os’mose ait fortement évolué, l’association a encore de nombreux caps à franchir pour pouvoir pérenniser son action notamment pour convaincre de nouveaux grands partenaires. Pour atteindre cet objectif, il y a tout un travail à effectuer au niveau de la communication. »
     
    Pour rappel, Os’Mose forme des chiens d’aide pour les personnes handicapées, mais a également innové en la matière.
     
    Elle a ainsi été notamment la première association belge à avoir formé un chien pour un enfant diabétique ou un chien pour épileptique en Wallonie.