Chiens et chats face au coronavirus: l’Afsca met sur pied un groupe de travail et prodigue des conseils.

Capture.JPG

L’ Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca) a mis en place un groupe de travail destiné à conseiller les autorités sur le risque de Covid-19 chez les animaux de compagnie. Ce «Risk Assessment Group-Covid Animals» ( ou RAGCA pour les intimes) a été créé à la suite de l’infection d’un chat par son propriétaire atteint du coronavirus.

Les maîtres de Médor ou de Minou s’inquiètent face à la pandémie du coronavirus: peuvent-ils contaminer leur chère boule de poils? Et celle-ci peut-elle présenter un danger pour eux? L’Afsca vient à la rescousse, en répertoriant sur son site web les informations les plus importantes à ce sujet.

Le risque d’infection des animaux par l’humain est «négligeable» si on le compare au risque de transmission d’homme à homme, a souligné le Comité scientifique indépendant institué auprès de l’Afsca. Mais il est tout de même conseillé aux personnes atteintes du Covid-19 de respecter certaines mesures d’hygiène lors de leurs contacts avec leur animal. Leurs mains devront être lavées après la séance de caresse, le visage ne pourra être léché... L’Afsca souligne qu’il ne faut surtout pas laver son animal avec des produits désinfectants, qui peuvent provoquer des brûlures et l’empoisonner.

Commentaires