- Page 6

  • "Bart, le chat zombie", mort après avoir été renversé par une voiture, enterré... et revenu à la vie (vidéo)

    Capturer.JPGOn le surnomme désormais « Bart, le chat zombie ». C’est que ce brave chat, victime d’un accident de la route, avait été relevé mort et avait ensuite été enterré… avant de réapparaître chez son maître et son voisin qui n’en croyaient pas leurs yeux.

    Les faits sont racontés par le Huffington Post US. Un habitant de Floride, Ellis Huston avait perdu son chat et était parti à sa recherche. Il a retrouvé Bart (c’est le nom du félin) sur la route dans une mare de sang. Il avait apparemment été renversé par une voiture.

    Ellis Huston n’a pu que constater que son chat avait été tué. La mort dans l’âme, il l’a enterré avec l’aide d’un voisin. Mais voilà que quelques jours plus tard, il aperçoit le voisin qui arrive par le jardin avec le chat dans les bras. En mauvais état, certes, mais vivant.

    «  Bart n’est pas mort  », s’est exclamé le voisin. «  Impossible, nous l’avons enterré  », rétorque Ellis Huston. Quoi qu’il en soit, les deux hommes ont conduit Bart à la clinique vétérinaire où il a été soigné pour diverses blessures graves dont un œil crevé, la mâchoire fracturée et un traumatisme crânien. Mais Bart était bien vivant.

  • Fléron (Liège): «Ce coq était un vrai cauchemar, il me réveillait toutes les nuits»

    Capturer.JPGSamedi dernier, nous vous relations l’histoire d’Elena, une Fléronaise qui avait dû se séparer de son coq suite à une décision de justice parce que son voisin ne supportait plus de l’entendre chanter. Aujourd’hui, ce dernier a voulu nous donner sa version des faits.

    A l’automne 2013, cette quinquagénaire décidait d’acheter un coq « en souvenir de son père » et l’installait avec ses quelques poules dans le poulailler situé au fond de son jardin, au centre de Fléron.

    Nous vous contions, il y a une semaine, son émotion d’avoir dû se débarrasser du volatile car un de ses voisins avait entamé et gagné une procédure devant le juge de paix. Cette affaire aura en outre coûté cher à la quinquagénaire, traductrice, puisqu’elle a été condamnée à s’acquitter des 900 euros de frais de justice.

    Pour le voisin, concerné, Patrick Gryffon, c’était, explique-t-il, « la dernière solution », après avoir vu interrompre chacune de ses nuits par le chant du coq. « Elle est arrivée avec ce coq à l’automne, et le voisinage s’est de suite rendu compte que ça allait être un cauchemar », explique-t-il. « Le poulailler est à 30 mètres de la fenêtre de ma chambre, et l’animal chantait à tue-tête à 3h30, 4h, 4h30,… Ca n’arrêtait pas, impossible de ne pas être réveillé ! ».

    Le voisin dit avoir voulu régler cela à l’amiable, en allant à plusieurs reprises trouver la quinquagénaire pour lui demander de trouver une solution : « j’ai fini par les chercher moi-même, les solutions. Il y avait moyen d’obscurcir le poulailler, ou d’apposer quelque chose sur le cou du coq, ainsi que je l’avais vu sur le site internet de l’association Gaia. Je n’étais pas agressif, je voulais juste qu’on trouve une solution pour que ce coq ne réveille plus tout le voisinage… Je voulais dormir toutes mes nuits comme j’ai le droit de le faire ».

    D’après ce voisin, ces démarches à l’amiable auprès de la quinquagénaire n’auraient pas eu l’effet escompté : « quand elle m’a répondu que les coqs étaient là avant les humains, et que ce n’étaient pas à eux de s’adapter à nous mais bien le contraire, je me suis dit que ça allait durer ».

    Une pétition de 10 signatures de voisins a été remise aux autorités communales, et le tapage nocturne a été sanctionné par une sanction administrative.

    Finalement, le juge de paix a visité les lieux, et la voisine a fini par se débarrasser de l’animal après 7-8 mois de démarches…« ce qui fait 200 nuits à être réveillé plusieurs fois », note Patrick Gryffon, qui est heureux aujourd’hui d’avoir retrouvé de vraies nuits de sommeil.

  • Taz, ce petit chien a disparu depuis le 30 janvier de Theux (Liège). Avis de recherche.

    10968318_768084656615018_1889544949480615746_n.jpg

    "PERDU, petit chiot chocolat et feu
    Nous avons eu la mauvaise surprise de ne pas voir notre petit TAZ en rentrant à la maison. Il aurait pris la poudre d'escampette dans la fin d'aprés midi, nous habitons hodbomont à Theux.
    Si vous l'avez aperçu ou recueilli, Svp contactez moi. (0471/26.35.38)
    Merci d'avance"

  • Booba, ce petit chien a disparu depuis le 30 janvier de Basecles (Hainaut). Avis de recherche.

    Capturer.JPG

    PERDU "Booba" chien noir et feu à BASECLES
    30/1/15

    Booba est identifié par puce .

    Contact : 0498/75.66.43 ou 0491/37.14.12 Kelly Croes

  • Un croisé griffon a été trouvé ce samedi soir à Oreye (Liège). Reconnaissez-vous ce petit chien?

    Capturer.JPG

    Capturer1.JPGTrouvé sur la Grand Route à Oreye, samedi 31/01/15 vers 18h, chien mâle, jeune adulte, croisé griffon, de couleur noire, 11 kg.
    Non pucé, non tatoué, pas de collier.
    Très gentil.
    Il a été déposé chez le vétérinaire Marc Leys à Oreye

    Téléphone: 019 67 75 76