- Page 3

  • Le parlement wallon approuve l'interdiction de la vente d'animaux dans les lieux publics.

    592980648_B976799863Z.1_20151014170507_000_GGK5D11VU.1-0.jpg

    Le parlement wallon a approuvé mercredi un projet de décret visant à interdire la commercialisation d’animaux dans les lieux publics, à quelques exceptions près, afin de lutter contre les achats compulsifs résultant parfois sur l’abandon d’animaux.

    Cette interdiction générale ne concerne pas les marchés d’animaux, les marchés communaux et les expositions d’animaux, pour lesquels une liste sera arrêtée par le gouvernement. Sur ces lieux, la commercialisation reste autorisée à l’exclusion des chiens et des chats, sous certaines conditions de bien-être animal, a précisé le ministre Carlo Di Antonio.

    Les échanges d’animaux contre des points gagnés lors de fêtes foraines ne seront ainsi plus possibles.

    Un autre texte en préparation réduira la publicité pour la vente d’animaux, en ne permettant plus que les catalogues et sites officiels des éleveurs. De la sorte, l’utilisation des réseaux sociaux sera aussi évitée.

    Le MR s’est abstenu, reprochant notamment au ministre de ne pas avoir associé les autres Régions du pays. Philippe Dodrimont a cité le cas d’un forain qui quitterait une foire en Flandre pour installer ses tréteaux en Wallonie: «concrètement, que va-t-il faire des animaux qu’il ne peut plus commercialiser ?» Pour Ecolo, qui s’est aussi abstenu, ce texte «consensuel» ne va toutefois pas assez loin. Hélène Ryckmans s’est inquiétée des garanties d’application.

    En 2013, 24.527 chiens (+727 par rapport à 2012) ont été recueillis dans 119 refuges du pays, parmi lesquels 16% ont dû être euthanasiés. Quant aux chats, 32.315 ont été recueillis dans les 119 refuges, dont 36% ont dû être euthanasiés.

  • Farciennes: deux chatons aux pattes postérieures brisées par un geste cruel (vidéo)

    1916526034_B976791473Z.1_20151013191556_000_G075CPFEU.1-0.jpgDeux chatons tigrés bleus, un mâle et une femelle, ont été recueillis à Farciennes. Agés de quelques semaines à peine, ils ont les deux pattes postérieures brisées, exactement au même endroit. Des lésions suspectes qui laissent supposer un acte de maltraitance.

    Ces deux chatons, 560gr pour lui, 470gr pour elle, ont été trouvés dans un champ de maïs. Ils ont fait l’objet d’un signalement auprès de la responsable de « stérilisation chats errants ». Les deux chatons, incapables de se dresser sur leurs pattes postérieures, ont été aussitôt présentés à la consultation d’un vétérinaire de Farciennes, qui penche pour le scénario d’un acte de maltraitance. «  Ces chatons présentent un traumatisme suspect : ils ont chacun une double fracture sans lésion extérieure, au niveau de la partie inférieure du tibia. Et elle résulte le plus vraisemblablement d’une manipulation qui a nécessité une certaine force  ».

    Ces jeunes animaux abîmés par l’homme ou par la vie nécessitent aujourd’hui une chirurgie complexe et rapide pour retrouver une certaine mobilité. Leur salut viendra peut-être de France. Grâce à un appel lancé sur Facebook, April, une association française de Grenoble, a en effet accepté de prendre en charge l’intervention des deux chatons.

    Vidéo: ICI

  • Waterloo: leur lapin et leur poule croqués par des chiens.

    Capture.JPG

    Stéphanie Fonteyn et sa fille Maya ont eu la terrible surprise de voir leur poule et leur lapin croqués par deux chiens. Pour la Waterlootoise, c’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase.

    Stéphanie et sa fille ne sortiront pas indemnes de l’événement qu’elles ont vécu ce vendredi. «  Vers 16h, je suis allée chercher ma fille à l’école et lorsque je suis rentrée, j’ai vu un tas de plumes sur le parking  », témoigne la Waterlootoise. Suite à de récents événements, Stéphanie avait déjà fait installer une caméra. Sur les images, les faits sont d’une dureté implacable. «  L’on voit deux chiens passer par l’arrière du jardin et foncer vers le poulailler  ». Ils n’ont laissé aucune chance aux animaux : «  Ils ont croqué le lapin de ma fille Maya et déchiqueté ma poule en emportant sa dépouille. Je pense que s’il y avait eu un bébé dans un relax, il aurait subi le même sort !  », déplore Stéphanie. «  Ils ont aussi essayé d’attraper l’autre poule mais elle s’est enfuie et n’est revenue que le lendemain matin  ».

    Cependant, impossible pour Stéphanie de savoir à qui appartiennent les chiens. «  Ils se promènent à deux et l’on voit qu’ils sont complices donc appartiennent visiblement au même maître. J’ai contacté la police qui aimerait bien savoir aussi de qui il s’agit  ». La propriétaire a en effet porté plainte auprès des forces de l’ordre. «  Ils ont pris ma déposition et vont faire des recherches sur les chiens, notamment à la fourrière. Mais pour l’instant, nous n’avons pas d’indices  ».

    Imprimer Catégories : Faits divers
  • Ce chien a été trouvé à Beaumont (Hainaut) il y a déjà un mois... son propriétaire ne s'est pas toujours pas manifesté !

    Capture.JPG

    Trouvée du côté de Beaumont il y a environ 1 mois
    Chienne de +- 6 mois non pucée non tatouée.
    Entente ok enfants, chiens, chats.
    Très jouette. N'aboie pas. Très obéissante
    Se trouve pour l'instant chez moi
    A partager un maximum svp0496 41 25 37

  • Cette chienne noire a été découverte le 8 octobre à Nalinnes (Hainaut). La reconnaissez-vous?

    Capture.JPG

    TROUVÉE chienne noire à NALINNES
    08/10/15

    Secteur: place des haies
    elle porte un collier rouge , elle est bien éduquée, pas de puce ni de tatouage

    Contact:0476.600.601
    https://www.facebook.com/annick.roland.12

  • Cette chienne a été découverte ce 9 octobre à Manage (Hainaut). Avis de recherche.

    Capture.JPG

    TROUVÉE Chienne blanche et marron à MANAGE
    09/10/15 ~ 12h00

    Secteur:Rue de Scailmont
    elle n'est pas pucée, elle porte un harnais et une laisse bordeau , elle était attachée à un piquet devant l'entrée du complexe sportif, de 8h00 à 12h00 la police la déposera spa Charleroi elle a été prise en charge à 17h30

    Contact: 071-60 93 11 SPA charleroi
    https://www.facebook.com/termolle.michele?fref=photo

  • Ce chienne a été trouvée ce 8 octobre sur la Chaussée Romaine à Waremme (Liège). Le reconnaissez-vous?

    Capture.JPG

    TROUVÉE chienne noire et blanche à WAREMME
    08/10/15

    Secteur : chaussée Romaine près du Aldi
    Elle n'est pas identifiée. Elle a du lait aux mamelles.

    Contact : https://www.facebook.com/francoise.galere?fref=photo

  • 286.252 animaux dans les labos wallons. Les utilisateurs : firmes pharmaceutiques et universités.

    Capture.JPGLe service du bien-être animal du SPW Agriculture publie pour la première fois les chiffres des animaux utilisés dans les laboratoires wallons. En 2014, ils sont 286.252 à avoir été utilisés pour la recherche. 
     
    Ce sont les rongeurs (rats, hamsters...) que l’on retrouve en plus grand nombre dans les laboratoires des universités ou des firmes pharmaceutiques. Selon les chiffres qui viennent d’être publiés par le SPW Agriculture, Ressources naturelles et Environnement, en charge du bien-être animal, 178.881 de ces bestioles ont été utilisées l’an dernier dans ces laboratoires installés en Wallonie. A elles seules, elles représentent 62,5 % des 286.252 animaux utilisés rien durant l’année 2014. Viennent ensuite les poissons (61.580) et les lapins (42.716). Les animaux « agricoles » (vaches, cochons, ânes, chèvres... 1.432), les oiseaux (1.229), les amphibiens et les reptiles (337), les chiens et chats (30 et 31) et même des lamas (16), utilisés depuis peu par l’université de Liège, viennent compléter le panel de ces animaux destinés à la recherche et aux tests de médicaments. Parmi tous ces animaux, 0,4 % (1.135) sont des animaux réutilisés.
     
    Chaque année, les établissements agréés qui utilisent des animaux dans les expériences doivent remettre les données statistiques concernant le nombre d’animaux qu’ils ont utilisés dans des expériences. Même s’ils n’ont pas effectué d’expériences sur des animaux, ces établissements doivent en informer le service compétent du SPW. En 2014, sur les 74 établissements utilisateurs 8% (6) n’ont pas effectué d’expériences sur animaux.
     
    En Belgique, c’est une loi de 1986 relative à la protection et au bien-être des animaux ainsi que l’arrêté royal du 29 mai 2013 relatif à la protection des animaux d’expérience qui obligent les établissements qui utilisent des animaux à des fins expérimentales à devoir les réglementer.
    En Wallonie, ce sont essentiellement les laboratoires des universités ainsi que les firmes pharmaceutiques (GSK, UCB...) qui sont concernées par cette mesure.
     
    En 2014, 94.000 animaux ont servi à la recherche fondamentale (ou scientifique), 80.000 dans la recherche appliquée (recherche de traitement), et 98.000 dans les tests et la production de routine. Enfin 13.000 étaient destinés à l’enseignement.
     
    Méthodes alternatives
    Pour les défenseurs des animaux, ceux-ci sont évidemment encore beaucoup trop nombreux à finir dans ces laboratoires. « D’autant plus », explique le D r Edgard Vandeput, de l’association Animal Rights, « que la loi impose désormais d’utiliser des méthodes alternatives chaque fois que c’est possible. Et le nombre d’animaux de laboratoire ne diminue pourtant pas. En outre, les résultats obtenus sur eux ne sont généralement pas transposables. Sur 10 médicaments testés sur deux espèces animales, il y en a moins de un qui va fonctionner sur l’humain ».
     
    A l’Université de Liège, lors de l’acquisition d’alpagas, des animaux proches des lamas, on expliquait que ceux-ci, en raison de propriétés très particulières, donnaient la possibilité de faire progresser la science et la recherche contre le cancer.

     

  • Bonne nouvelle pour les fans: l'émission "Docteur Cath" bientôt de retour sur RTL-TVI !

    12118855_10207923918401168_8172076048642274706_n.jpg

    Excellente nouvelle pour les très nombreux fans de DR CATH !
    L'émission sera bientôt de retour sur RTL TVI !

    «Dr Cath»  est une vétérinaire de la région de Mons qui a accepté de se faire suivre, au quotidien, par toute l’équipe de RTL-TVI. Tous les dimanches, à 18h25, on la suivra donc dans ses opérations et ses visites à domicile auprès de nos amies les bêtes.

    Ils partagerons à nouveau la vie professionnelle de DR CATH (alias Catherine) mais aussi celle tout aussi passionnante de Guy et Cédric, deux autres de ses collègues vétérinaires.

    12118855_10207923918401168_8172076048642274706_n.jpg

  • Gaston a disparu depuis le 28 septembre 2015 de Rekkem (Hainaut). Avis de recherche.

    Capture.JPG

    PERDU"Gaston" chien bouledogue à REKKEM
    28/09/15

    il porte un collier noir il est identifié par puce