- Page 3

  • Les chats ne se font plus écraser! Dr Cath, la véto de choc de RTL, décrit son métier en confinement.

    Capture.JPGLe Dr Cath est de retour sur RTL-TVI dans un rôle tout neuf pour elle, puisqu’elle présente désormais « Véto de choc ». Une émission qui, selon elle, « remonte le moral des gens qui l’ont dans les godasses ». Pas inutile en ces temps-ci !  
    Dr Cath, c’est quoi la vie d’une vétérinaire aujourd’hui ?
    J’ai l’obligation de soigner. Je le fais uniquement sur rendez-vous à mon cabinet et une personne à la fois. Et, entre chaque rendez-vous, je désinfecte ! Les mains, je le faisais déjà évidemment avant, mais là, je fais les poignées de porte, le Bancontact, la table, les chaises… Pour ce qui est de la distance physique, quand l’animal est sage pas de souci. Si ce n’est pas le cas, on est forcé de se rapprocher du maître, mais ça se fait avec gants et masque des deux côtés.
     
    Il y a eu ce cas de transmission à un chat, qu’en penser ?
    Les gens ont surtout peur pour eux-mêmes. Ils me demandent si je prends bien toutes les dispositions. Mais la crainte s’est aggravée avec ce chat contaminé par le Covid-19 et qui va bien maintenant. Il faut rappeler que les animaux ne transmettent pas le virus à l’homme. Quant au cas en question, c’en est un, mais sur des centaines de milliers d’animaux. Je dirais simplement que ceux qui ont de gros symptômes évitent de s’occuper de leur chat ou de leur chien, qu’ils le fassent promener par quelqu’un d’autre.
     
    Les animaux souffrent-ils du confinement ?
    Les chiens qui sont en appartement doivent sortir, c’est un besoin impératif. Et un chat qui sort habituellement, il faut continuer à le laisser sortir, d’autant qu’il risque beaucoup moins de se faire écraser ! Des urgences pour un accident, je n’en ai pratiquement plus !
     
    Le virus a aussi une origine animale, je crois. Est-ce que le rapport entre les gens et l’animal va en être affecté ?
    Le risque zéro n’existe pas, mais je ne crois pas que ça va changer. L’animal de compagnie, c’est un antidépresseur ! Et il y en aura toujours besoin. Cela dit, les gens réfléchiront peut-être mieux avant d’en prendre un mais ça, ce n’est pas plus mal !
     
    Vous voulez parler des abandons que la crise a amplifiés ?
    Il y a eu pas mal d’abandons oui, mais les gens ne diront jamais que c’est à cause du Covid ! Le problème, ce n’est pas tellement le nombre d’abandons, c’est qu’il n’y a plus de flux d’adoptions. Avec le confinement, elles ont été presque réduites à rien. Donc les refuges sont full ! Je pense malheureusement que la crise actuelle n’est pas bonne pour les chiens les plus âgés. En temps normal, on hésiterait à les euthanasier mais là, quand on manque de place...
     
    Avez-vous vu la vidéo de ce chien aux USA qui apporte les courses aux voisins malades ?
    Non, mais c’est formidable ! L’animal n’est pas transmetteur, pourquoi ne pas l’entraîner à faire ça ?
    Avez-vous, à titre personnel, peur de tomber malade ?
     
    Je suis en première ligne mais pas comme un infirmier ou un médecin ! Forcément, je suis en contact avec des gens. Je peux l’avoir ou aussi l’avoir déjà eu. Mais je crois qu’à force, j’ai quand même beaucoup d’immunité. Donc, ce n’est pas une phobie, mais la crainte est là. J’ai quelques clients qui sont décédés, malheureusement. Ça peut arriver à n’importe qui ! Mais la peur, elle entraîne aussi la prudence et il faut faire attention. Moi, je crois que cette crise, une fois qu’on l’aura dépassée, sera bénéfique. On prendra moins de risques et on aura un autre comportement. Et ce sera mieux. Moi, par exemple, je m’organiserai différemment, sous un autre rythme beaucoup moins stressant. Là, par exemple, je suis en ordre dans mes papiers. Pour l’administratif, ce confinement a du bon !
     
    « Véto de choc », présenté par Dr. Cath, le dimanche à 18h25 sur RTL TVI.