Infos générales - Page 4

  • Après le girafon Marius, le zoo de Copenhague tue quatre lions !

    Capturer.JPGLa mort du girafon Marius orchestrée par le zoo de Copenhague avait fait couler beaucoup d’encre en février. Le zoo refait parler de lui après avoir mis fin aux jours de deux lions et deux lionceaux.

    «En raison du comportement (...) naturel des lions, le zoo a dû euthanasier les deux lions âgés et les deux lionceaux qui n’étaient pas assez vieux pour se débrouiller seuls», a déclaré mardi le zoo dans un communiqué. Les jeunes lions âgés de 10 mois «auraient été tués par le nouveau mâle dès qu’il en aurait eu la possibilité», a-t-il poursuivi.

    Ils ont été tués lundi, car le zoo n’a pas réussi à les placer ailleurs, a expliqué un porte-parole à l’AFP.

    A la différence de Marius, il n’y a pas eu cette fois-ci de dissection en public car «tous nos animaux ne sont pas découpés» devant les visiteurs, a-t-il ajouté. Dans quelques jours, le nouveau mâle sera présenté aux deux lionnes nées en 2012, aujourd’hui en âge de se reproduire.

    «Le zoo est reconnu mondialement pour son travail avec les lions et je suis fier que l’un d’entre eux soit à l’origine d’une nouvelle lignée», a souligné le directeur Steffen Sträde.

    Le mois dernier, le responsable du zoo Bengt Holst avait reçu des menaces de mort suite à la décision de tuer le girafon Marius, âgé alors de 18 mois. Celui-ci avait été exécuté avec un pistolet d’abattage, disséqué, puis découpé en morceaux puis jeté en pâture aux lions sous le regard des enfants présents dans la salle.

    L’affaire avait choqué des milliers de défenseurs des animaux dans le monde entier, une pétition avait même circulé pour sauver le jeune girafon.

  • Récidive à Awans (Liège): un nouvel équidé est saisi pour négligence grave !

    saisie-awans-2-010.jpgLe vendredi 21 février 2014, Animaux en Péril s’est déplacée à Awans (Liège) afin de procéder à la saisie d’un jeune cheval gravement négligé.

    Livré à lui-même

    Arrivés sur les lieux, nos délégués, l’inspection vétérinaire et la police délivrent le poulain d’un box crasseux, sans litière ni nourriture. Dans l’abreuvoir, une accumulation de crottins a fini par remplacer l’eau. La prairie se résume à un carré herbeux trop exigu pour nourrir le malheureux. Aucun apport en foin ne s’y trouve; un aliment pourtant essentiel à la digestion et la bonne santé de n’importe quel cheval. Aux questions de l’inspecteur, les propriétaires répondent simplement qu’ils n’ont pas trouvé d’endroit où acheter leur foin.

    L’ensemble de la propriété tient davantage du dépotoir que de l’habitation, parsemée d’une multitude de déchets dangereux: sacs en plastique, débris de verre, vieux matelas, planches de bois, et bien d’autres.

    Le poulain, maigre et assailli par les poux, est rapidement emmené au refuge de Meslin-l’Évêque afin d’y recevoir les soins nécessaires à son rétablissement.

    Troisième saisie à Awans

    saisie-awans-2-001.jpgLes responsables de l’équidé saisi ce 21 février étaient surveillés depuis plusieurs mois par la SRPA de Liège, qui avait déjà dû intervenir en urgence pour tenter de sauver un cheval. Malheureusement, l’animal à l’agonie a dû être euthanasié sur place. Une deuxième saisie s’est déroulée en décembre 2013. Animaux en Péril a alors pris en charge un poney de dix-neuf ans, particulièrement maigre et envahi par la vermine.

    Suite à cette intervention, le service Bien-être animal du SPF Santé publique a transmis des instructions très précises aux propriétaires pour améliorer rapidement et de manière significative les conditions de détention du dernier équidé resté sur place. Après une observation attentive de la situation, la police locale a constaté qu’aucun changement n’avait été apporté au bien-être de l’animal. Les propriétaires, agressifs et menaçants lors de l’intervention, ont de fait complètement ignoré les injonctions du SPF.

    Afin d’éviter au jeune cheval le cauchemar vécu par ses deux anciens compagnons, les autorités ont décidé de le saisir immédiatement, sans attendre que la situation se dégrade davantage.

    Animaux en Péril attend aujourd’hui l’annonce de la confiscation définitive avant de pouvoir proposer le poulain en parrainage ou à l’adoption.

    Site de Animaux en Péril: ICI

  • 9 Beagles ont passé toute leur vie dans un laboratoire. Découvrez leurs premiers pas... (+vidéo)

    9 chiens Beagles sont nés et sont restés enfermé dans un laboratoire scientifique. Ils n'ont jamais été dehors, n'ont jamais couru sur une pelouse ou joué avec d'autres chiens. Découvrez leurs premiers pas...

  • Miley, la chienne abandonnée et sauvée d’une décharge publique, a été adoptée le jour de la Saint-Valentin !

    Capturer2.JPG

    L’histoire de Miley, une femelle Husky sauvée dans un état proche de la mort et vivant dans une décharge publique depuis des mois, avait ému des millions de personnes à travers le monde. La chienne est aujourd’hui rétablie et vient d’être adoptée par sa nouvelle maîtresse. Un beau sauvetage et une belle fin pour Miley qui nous rappelle l’extraordinaire dévouement des associations de protection animale à travers le monde.

    Capturer.JPGLa chienne âgée de un an,  abandonnée et livrée à elle-même, vivait sur un tas d’ordure et se nourrissait comme elle pouvait et quand elle avait la force d’arpenter les rues de Los Angeles à la recherche de nourriture.

    Très amaigrie, souffrant d’infections bactériennes et atteinte de la gale à un stade avancé qui avait engendré de graves problèmes de peau, la chienne luttait pour sa survie depuis plusieurs mois avant que son sauveur, Eldad Hagar ne la prenne en charge.

    Le jour de la Saint Valentin, l’association à annoncé sur sa page Facebook que Miley avait trouvé une famille. Le choix a été difficile devant plus de 500 personnes qui se sont portées candidates à son adoption, un luxe que peu d’associations peuvent s’offrir pour faire adopter des chiens abandonnés.

    Revivez la découverte du chien dans les détritus...

  • L’ULg recherche des chiens donneurs de sang dans la région Liégeoise !

    Capture d’écran 2014-02-13 à 18.14.59.jpegEtonnant : la clinique vétérinaire de l’Université de Liège recherche des chiens... donneurs de sang ! Eh oui, pour les animaux aussi, il y a une pénurie dans ce domaine. Kris Gommeren, vétérinaire urgentiste et spécialisé dans les soins intensifs : «L’Université de Liège a créé une banque de sang pour chiens et chats il y a huit ou neuf ans. Nous disposons d’une trentaine de donneurs réguliers, mais nous utilisons la totalité de notre stock. Nous sommes donc toujours à la recherche de nouveaux donneurs.»
    Actuellement, plus de la moitié des maîtres de chiens donneurs sont des étudiants vétérinaires. Attention, ne devient pas donneur qui veut. Kris Gommeren :« Effectivement, dans le cas d’un chien, il doit peser plus de 25 kilos, il doit être âgé entre 1 et 8 ans idéalement, il doit évidemment être en bonne santé et être en ordre de vaccination.»

    LE MERCREDI ! Les dons de sang se concentrent sur la journée du mercredi. Dans le cas d’un nouveau donneur, il subit d’abord un bilan de santé complet. Ensuite, on lui donne un sédatif pour qu’il ne soit pas trop nerveux. La prise de sang proprement dite dure un quart d’heure. Pour récompense, le maître se voit offrir un sac d’un kilo de croquettes pour chien ! C’est un peu l’équivalent de la tasse de café et du biscuit offerts aux donneurs de sang humain. Les dons servent à quoi ? Kris Gommeren : « À sauver régulièrement des vies, par exemple pour des chiens renversés par une voiture et qui ont perdu beaucoup de sang, ou encore des chiens empoisonnés à la mort-aux-rats et qu’on peut sauver de cette façon. »
  • Le dévouement d’un homme pour sa chienne aveugle et handicapée. Admirable !

    Keller-aveugle-et-amputée-de-la-patte-gacuhe.jpgDe nombreux chiens peuplent les refuges et peu d’entre eux ont la chance d’être adoptés. Mais avec deux handicaps, Keller en avait encore moins, voir quasiment aucune. La chienne, aveugle et amputée de la patte arrière gauche, a finalement croisé le chemin de Josh Wulf qui l’a adopté et fait tout pour la rendre heureuse jusqu’à construire des carrioles pour la tracter à vélo.

    Josh Wulf, un habitant de Buffalo aux États-Unis et volontaire à la SPCA (association de protection animale), vit au quotidien le malheur de l’abandon et des chiens qui arrivent sans cesse dans les refuges, abandonnés lâchement par des maîtres odieux.

    En 2008, Josh a vu arriver Keller, une chienne aveugle et amputée de la patte arrière gauche : ce fut le coup de foudre immédiat. Dès lors, Josh Wulf a décidé d’adopter « sa fille » comme il la nomme, pour s’en occuper du mieux qu’il peut et la rendre heureuse malgré ses handicaps.

    homme-tracte-chienne-avuegle-et-handicapée-en-vélo-3.jpgLa chienne avait été amputée de la patte arrière gauche après avoir chuté d’un lit, ce qui lui avait brisé la patte sur le coup.  Josh ayant eu un doute sur le fait qu’elle soit complètement aveugle, a consulté un vétérinaire spécialiste en ophtalmologie mais le verdict a été sans appel : Keller est aveugle depuis sa naissance. Peu de temps après son adoption et suite à des complications, les vétérinaires ont préféré lui ôter les yeux par mesure préventive.

    Une belle leçon que nous donne cet homme : nous pouvons tous rendre un chien heureux malgré ses handicaps. Finalement, peu importe qu’il voit ou marche sur quatre pattes, l’investissement et l’amour de son maître sont pour lui une satisfaction incommensurable.

    De nombreux chiens attendent dans les refuges, certains âgés, d’autres handicapés ou souffrant de maladie quelconque, mais chacun de nous peut leur donner une seconde chance, les rendre heureux et recevoir cette joie réciproque.

  • Triste fin pour Marius qui a été donné en pâture aux fauves du zoo de Copenhague (photos et vidéo)

    1057640673_B971981942Z.1_20140209210356_000_GDB1TQUBJ.2-0.jpgMarius, le girafon a été exécuté avec un pistolet d’abattage avant une autopsie à laquelle ont assisté des visiteurs, dont des enfants. L’animal a fini dépecé devant les caméras des médias danois avant d’être jeté en pâture aux fauves du zoo.

    Marius, un an et demi, était en parfaite santé… mais le zoo de Copenhague ne voulait pas trouver de solution pour lui laisser la vie sauve malgré des protestations d’amoureux des animaux à travers le Danemark et ailleurs en Europe.

    Le zoo a longuement expliqué sur son site internet mercredi dernier qu’il n’avait pas d’autre choix que de ne pas laisser le girafon devenir adulte.

    girafe.JPG«Il a été abattu à 9H20. Cela s’est passé comme prévu», a indiqué à l’AFP le porte-parole du zoo, Tobias Stenbaek Bro.

    Il n’avait pas prévu en revanche que l’affaire déchaîne les passions bien au-delà des frontières du Danemark.«C’est toujours le droit des gens de protester. Mais bien sûr nous avons été étonnés», a souligné M. Stenbaek Bro.

    Le personnel du zoo menacé de mort

    Il a ajouté que des membres du personnel du zoo avaient reçu des menaces de mort, notamment le directeur scientifique Bengt Holst qui «a reçu un appel de ce genre au milieu de la nuit» de samedi à dimanche.

  • L'émission "Toute une histoire" recherche des propriétaires d'animaux de compagnie

    toute-une-histoire[1].jpgLa rédaction de l'émission "Toute une histoire", présentée par Sophie Davant, recherche des propriétaires d'animaux de compagnie pour une prochaine diffusion.

    Voici les profils de personnes recherchées...

    Lire la suite

  • D'où vient le chien?

    chepkadog_com-284.jpgNos adorables compagnons à quatre pattes qui nous tiennent chaud au coin du feu n’ont pas toujours été à nos côtés. Mais au fait, d’où viennent nos toutous, et à quand remonte leur domestication ?

    Lire la suite

  • Quelles activités pour bien dépenser son chien?

    cannijogging-courrir-avec-son-chien.jpgUn chien a besoin de se dépenser physiquement. Ce besoin en exercice est vital et peut mener, s’il n’est pas respecté, à nombre de troubles comportementaux. Il est donc indispensable d’offrir à son compagnon l’exercice dont il a besoin pour son bien-être physique et mental. Voici quelques idées pour vous aider à partager un maximum d’activités avec votre toutou :

    Lire la suite