Mon Chien Magazine - Page 4

  • Milo, ce petit chien a disparu le 04 novembre 2020 de Liège. Avis de recherche.

    Capture.JPG

    Croisé Braque, mâle castré, blanc et noir, poil ras
    Age : 1an et demi
    Perdu le 04/11/2020 à 4000 Parc Astrid Liège
    Nom : Milo
    Puce : 642 . 090 . 001 . 101 . 558
    Signes particuliers :

    Tête noire, corps blanc avec des grosses taches noires sur les côtés.

    Autres commentaires : Milo , s'est enfuit en promenade. Il vient d'un refuge, il a peur des hommes moins des femmes, des véhicules, il ne se laisse pas approché facilement , il court très vite.
     
    Propriétaire :
    Chenut Dominique
    Des bayards 105   - 4000 Liège
     
    Tél. : 0494.370.564
    Tél. : 0494.370.564
    E-mail : baracdom@hotmail.com
  • Votre chien l'habitude de jouer avec votre courrier? Méfiez-vous si vous ne voulez pas qu'il finisse comme Finlay (Photos)

    854+.JPGVotre chien a-t-il l’habitude de jouer avec votre courrier ? Si oui, méfiez-vous ce qu’il met en bouche. Un Britannique a eu une très mauvaise surprise et a dû emmener son Jack Russell aux urgences. Voici pourquoi.

    Son maître ne comprenait pas : pourquoi, il y a quelques jours, Finlay, un toutou d’habitude si joyeux, n’arrivait plus à ouvrir s sa gueule après avoir joué avec le courrier. S’était-il coupé à cause du papier ? Avait-il avalé quelque chose ? Inquiet, son maître l’a alors envoyé les urgences pour essayer de comprendre ce qu’il se passait. Très vite, le vétérinaire allait apporter une réponse claire : les dents de l’animal étaient liées par un mélange collant. Il a fallu endormir le chien et ce n’est qu’après une intervention de 45 minutes que Finlay a pu rouvrir la gueule.

    « Finlay est un chien hyperactif qui aime bien jouer avec le courrier », raconte son maître au DailyMail. Ce jour-là, il a eu le malheur de mordre dans un flyer en papier glacé. En quelques secondes, suite à une réaction entre sa salive et un produit utilisé sur la brochure, le chien avait les dents collées.

    Capture3.JPG

  • Les besoins en exercice physique: selon la race!

    Cours_Forest_cours.thumb.jpgUn chien a besoin de se dépenser régulièrement pour évacuer toute l’énergie qu’il a en lui. Si ce n’est pas le cas, cette énergie risque de s’accumuler de jour en jour jusqu’à développer un trouble comportemental très fréquent que l’on appelle le trop-plein énergétique.

    A races différentes, besoins différents

    Ces besoins en exercice varient très fortement d’une race à l’autre en fonction de la raison pour laquelle ladite race a été créée. Les chiens de compagnie par exemple, dont la mission principale est, comme leur nom l’indique, de tenir compagnie au maître, passent la majeure partie de leur temps couchés à ses pieds dans le salon. Leurs besoins en exercice physique seront donc nettement inférieurs à ceux d’un chien de berger, par exemple, qui a été créé pour travailler la journée durant au côté du berger à rassembler les moutons. Nous allons ici faire un petit tour des différentes catégories de races canines afin d’aider les maître à déterminer quels sont exactement les besoins en exercice de leur animal.

    Lire la suite

  • La police de Bruxelles-Ixelles sauve… un chaton de la noyade!

    Suite à un appel envoyé à la zone de police de Bruxelles-Capitale-Ixelles, les services d’intervention et la brigade canine sont intervenus à Bruxelles pour sauver « un petit chaton tombé dans une cave inondée d’un bâtiment vide ».

    Le chaton a trouvé entre-temps une famille.

    Bien-être animal

    Sauver les animaux est une mission qui s’inscrit dans les compétences générales de la police, au même titre que la défense des humains. « D’autres services d’inspection ont une compétence partielle en lien avec le bien-être animal », explique Olivier Slosse, porte-parole de la zone Polbru. « Mais nous, en tant qu’agents de police judiciaire, nous pouvons, dans le cadre de nos compétences générales, intervenir pour la sauvegarde des animaux. »

    Mais comme souvent en Belgique, le cadre de l’action policière différe en fonction des zones territoriales. « Pour le bien-être animal, il existe un système de référent par zone. Chaque zone a en principe un référent car c’est une matière régionalisé. Certaines choses ne peuvent pas se faire à Bruxelles mais peuvent se faire ailleurs. »

  • Ce Border Collie de 8 ans a disparu depuis le 26 octobre 2020 de Musson (Luxembourg). Avis de recherche.

    Capture.JPG

    Border Collie, mâle, bleu merle, poil mi-long
    Age : 8
    Perdu le 25/10/2020 à 6750 Faubourg Saint Michel
    Nom : Mard
    Il porte un collier
    Puce : 981 . 100 . 002 . 690 . 278
    Tatouage : Non
     
    Propriétaire :
    Wathelet Jessica
    Faubourg saint Michel  16   - 6750 Musson
    Tél. : 0493.452.654
    E-mail : jessica.wathelet@outlook.be
  • Ce Croisé Siamois de 9 ans a disparu depuis le 26 octobre 2020 de Angleur (Liège). Avis de recherche.

    Capture.JPG

    Croisé Siamois, mâle castré, seal point et blanc, poil ras
    Age : 9 ans
    Perdu le 26/10/2020 à 4031 Angleur, Près Du Château De Péralta, Hôtel De Ville
    Nom : Ubu
     
    Propriétaire :
    Capelle Anne
    Rue de l'Hôtel de Ville 11   - 4031 Angleur
    Tél. : 0486.865.440
    E-mail : acapelle56@gmail.com
  • SRPA de Liège: «Quasi aucune poursuite contre les propriétaires d’animaux maltraités»

    En 2014, lors de la 6e réforme de l’état, la compétence du bien-être animal est transférée du Fédéral vers les Régions. Jusque-là, en cas de maltraitance animale, la procédure était simple : « On se rendait avec la police sur place, le magistrat était avisé et il ordonnait la saisie », rappelle Fabrice Renard, de la SRPA de Liège. « Pour que l’animal n’attende pas chez nous jusqu’au jugement – ce qui pouvait alors prendre plusieurs années –, l’UBEA, qui était une entité également fédérale à l’époque, pouvait statuer avant pour ordonner le placement de l’animal dans une nouvelle famille. Cela fonctionnait à merveille. »

    Mais avec la régionalisation, la justice liégeoise, qui est une entité fédérale, s’est logiquement déchargée et a mis la responsabilité des saisies sur le dos de l’UBEA, devenue régionale. « L’UBEA manquait d’effectifs et ne pouvait pas intervenir systématiquement. On s’est alors retrouvé avec des animaux morts, car nous ne sommes pas intervenus assez rapidement ! »

    Carlo Di Antonio, ministre du Bien-Être Animal de l’époque, a entendu les refuges et a trouvé une solution : il a remis la capacité de saisie aux bourgmestres. « Désormais, nous fonctionnons comme avant la régionalisation, sauf que le bourgmestre ordonne la saisie et plus le parquet. Cela permet de sauver beaucoup plus d’animaux. À Liège, nous avons d’ailleurs mis une procédure assez unique en place avec une véritable unité composée de la SRPA, du vétérinaire communal (Philippe Schutters, NDLR), de la Ville et de la police. »

     

    La sanction, là où le bât blesse

    Si le système semble donc fonctionner, et que les animaux en danger sont bel et bien sauvés, c’est au niveau de la sanction que le bât blesse. Le parquet a 60 jours pour reprendre la main sur ces dossiers de maltraitance. « Mais dans les faits, ce n’est jamais le cas », poursuit Fabrice Renard. « Pourquoi ? Parce que je pense qu’en Belgique, à l’heure actuelle, la maltraitance animale est considérée comme de la petite délinquance. Je ne suis pas d’accord avec cette analyse. Prenons l’exemple d’une personne qui élève quelques chiots, elle les vend sans agrégation et on ne la punit pas. Dès lors, elle peut continuer… On peut donc se retrouver avec un véritable trafic d’animaux de grande ampleur. Le parquet reçoit systématiquement un PV en cas de saisie. Il pourrait donc, dans certains cas, les plus graves, reprendre la main et décider de poursuivre. Il ne le fait pas. Le signal que la justice envoie n’est pas le bon… »

    Une version que le parquet nuance (lire ci-contre). Dans les faits, si le parquet ne poursuit pas, c’est au sanctionnateur de le faire. Et c’est donc une amende que risquent les propriétaires d’animaux peu regardant sur le bien-être de leur compagnon.

    « L’amende peut varier (lire ci-dessous), mais le plus important pour nous, c’est que le dossier soit bien ficelé. Ainsi, l’agent sanctionnateur a tous les éléments en mains pour fixer le montant. Vous savez, la saisie n’est pas une punition en soi pour le maître, elle est là pour protéger l’animal. La ‘punition’ du maître, elle doit arriver d’ailleurs. »

    721 signalements et 53 saisies en 2020

    Cette année, la SRPA de Liège a déjà reçu 721 signalements de maltraitance animale, et 53 animaux ont été saisis. « L’année dernière, nous avions saisi 210 animaux soit, beaucoup plus. Une nette diminution cette année, qui s’explique notamment par le confinement. D’une part, nous sommes allés moins souvent sur le terrain. Et d’autre part, les gens étaient plus souvent chez eux, ils étaient donc présents pour leurs animaux de compagnie. »

    Le parquet de Liège: «En cas de cruauté gratuite, on poursuit»

    Damien Leboutte, procureur de division, rappelle à juste titre qu’une amende est aussi une poursuite à part entière. « On nous demande de plus en plus de rediriger certaines matières vers les sanctions communales administratives (les SAC, NDLR). Tout ce qui est maltraitance animale fait l’objet d’un PV classique envoyé au parquet. »

    Effectivement, lorsqu’il s’agit d’un animal qui manque un peu de place, de soin, et que ce n’est pas un comportement volontaire, une amende sera dressée. « Par contre, en cas de cruauté gratuite ou de négligence caractérisée, on poursuit ! On parle ici d’un chat qu’on utiliserait comme ballon de foot, ou d’un cheval qu’on mutilerait comme cela se passe beaucoup en France. On pourrait également se saisir pour un manque de soins ou de nourriture, si c’est par exemple quelque chose de récurrent. Maintenant, il faut qu’on nous alerte, qu’on nous dise que ce n’est pas la première fois. »

    Imprimer Catégories : Refuge, SRPA
  • Chachat, ce chat de 17 ans a disparu depuis le 24 octobre 2020 de Chênée (Liège). Elle est très malade et a besoin de médicaments!

    Capture.JPG

    Europeen, femelle stérilisée, tigré argenté ( avec beige dans le pelage ) , poil ras
    Age : 17
    Perdue le 24/10/2020 à 4032 Chênée ( Pont De Chênée )
    Nom : Chachat
    Puce : non
    Tatouage : non
    Signes particuliers : canine gauche cassée
    Autres commentaires :elle est très malade des reins à besoin d'un médicament vomis beaucoup
     
    Tél. : 0477.986.292
    Tél. : 04.365.16.75
    E-mail : info@lechapeaudor.be
  • Guismo, un vieux shih tzu sourd et presque aveugle, était porté disparu à Hensies: il a été miraculeusement retrouvé... en France!

  • Gribouille, ce petit chat de 5 ans a disparu depuis le 19 octobre 2020 de Geer (Liège). Avis de recherche.

    dfhndggnd.jpg

    Europeen, femelle stérilisée, arlequin, poil long
    Age : 5 ans
    Perdue le 14/10/2020 à 4250 Geer
    Nom : Gribouille
    Puce : non
    Tatouage : non
    Signes particuliers : Feule facilement
     
    Propriétaire :
    Bodart Laurie
    Rue de Hollogne 37   - 4250 Geer
    Tél. : 0499.481.410
    Tél. : 0497.997.185
    E-mail : bodart_laurie@live.be