loups belgique

  • Selon l’association Welkom Wolf, des chasseurs actifs sur des terrains privés à proximité des loups.

    Capture.JPG

    Même si la ministre flamande de l’Environnement Zuhal Demir (N-VA) a délimité une aire de repos pour les loups du Limbourg, la récente autorisation de chasser le sanglier pose des problèmes, selon l’association Welkom Wolf.

    «On ne peut pas chasser dans cette zone mais il y a des terrains privés entre les deux. Et de ceux-ci, les chasseurs tirent désormais sous le couvert de la chasse au sanglier. On n’ose pas serrer la vis contre la chasse comme il se doit et cela pourrait mal tourner», prévient Jan Loos, responsable de l’ASBL.

    La louve Noëlla et le loup August attendent des jumeaux, a annoncé la ministre Demir sur sa page Facebook lundi matin. La saison des amours des loups ayant lieu en février, les petits sont donc attendus fin avril ou début mai. «C’est tout à fait conforme aux attentes. Nous partons également du principe qu’il existe un couple dans les Hautes Fagnes et qu’il y a des petits là-bas aussi», explique Jan Loos.

    Durant les premières semaines après la naissance, la portée devrait disparaître des radars pendant un certain temps. «La femelle n’est déjà plus mobile et a choisi son nid. Elle restera proche des jeunes, surtout lors des premières semaines. Elle les déplacera régulièrement vers d’autres endroits, comme une tanière, près d’arbres ou d’un arbuste dense», explique encore le responsable de Welkom Wolf. «Si quelque chose de dramatique se produit à l’emplacement du nid, la louve a un plan pour les déplacer un peu plus loin sur un autre site.»

    Capture.JPG